Encyclopédie Wikimonde

Pectacon

Aller à : navigation, rechercher
Fichier:Logo Pectacon.jpg
Logo de la marque Pectacon[1]

La firme Pectacon spécialisée dans les épices pour viande, a été créée en juin 1938[2] par Otto Frank, père d'Anne Frank. Elle est liquidée en 1942 à l'instigation des Allemands.

Historique

L'entreprise Opekta d'Otto Frank a été créée en 1933, mais les fruits pour faire de la confiture sont principalement disponibles en été et en automne. C'est pour cette raison que la pectine ne peut être vendu toute l'année. Afin de disposer d'un revenu toute l'année, Otto Frank cherche d'autres produits à fabriquer et à vendre[1].

Hermann van Pels, boucher de formation[3], devient l’associé d’Otto Frank. Il prépare un mélange d’herbes pour la charcuterie.

Otto Frank et Hermann van Pels décident de s’orienter vers la vente d’épices. Hermann van Pels forme d'abord Victor Kugler. Puis O. Frank et H. van Pels créent en juin 1938 l'entreprise Pectacon qui s'occupe d'épices et de conservateurs. La nouvelle entreprise est inscrite au registre du commerce sous le nom de Pectacon[1],[2]. Dans l'annuaire téléphonique d'Amsterdam, l'entreprise est présentée comme « marchand d'herbes en gros, fabricant de sel à marinades (pickling salt) et d'épices mélangées »[4].

Afin de préparer les épices pour la viande, elles sont moulues, comme le poivre et les clous de girofle, par les magasiniers.

Cette même année, Johannes Kleiman est embauché par Otto Frank. Il est responsable de la comptabilité des deux firmes d'Otto, Opekta et Pectacon[2].

Pectacon partage le bâtiment avec la firme Opekta au 267 Prinsengracht à Amsterdam. L'annexe de ce bâtiment a caché la famille Frank et quatre autres personnes durant deux ans pendant la Seconde Guerre mondiale. Les bureaux d'Otto Frank se situaient à l'avant du bâtiment tandis que l'Annexe se trouvait à l'arrière, cachée de la rue.

L'entreprise est liquidée en 1942 par l'intermédiaire de Karel Walters[5].

Notes et références

Voir aussi

Sources et bibliographie

  • (en) Carol Ann Lee, The Hidden Life of Otto Frank, Harper Perennial, , 448 p. (ISBN 978-0-0605208-0[à vérifier : ISBN invalide]) 
  • (en) Carol Ann Lee, Anne Frank and Children of the Holocaust, Puffin Books, , 216 p. (ISBN 978-0-14131963-6) 

Articles connexes

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).