Encyclopédie Wikimonde

Pulpalicious

Aller à : navigation, rechercher
Pulpalicious
Description de cette image, également commentée ci-après
Don Hutch, Mr Style, Prim's et Dj Access
Informations générales
Genre musical Electro
Scratch
Pop
Hip-hop
Années actives Depuis 2007
Labels Paranoiak
Level 75
Site officiel www.pulpalicious.com
Composition du groupe
Membres Dj Access
Mr Style
Prim's
Don Hutch

Pulpalicious est un groupe de DJ formé en 2007 à Dijon, en France. Cette formation composée de 4 DJ, Prim's, Dj Access, Mr Style et Don Hutch, joue sa musique en utilisant la platine vinyle comme un instrument.

Biographie

En 1999 Mr Style, Dj Trigger et Dj Cool B créent le MTC (Magic Turntable Crew) collectif de DJ orienté vers le côté technique de l'utilisation des platines vinyles. Le MTC fait de nombreux showcases et démos et se distinguera notamment par la création de Turntable, une des toutes premières émissions de radio dédiée au turntablism. On y parle de scratch, de beat juggling et on peut y écouter des sessions techniques de DJs du monde entier. À l'époque internet et le streaming font leurs premiers pas et l'émission reste confidentielle. Plus tard Dj Access les rejoint et le collectif évolue entre lives, showcases, émissions de radio et productions de mixtapes. En 2003, le MTC se sépare et chaque DJ poursuit son chemin.

Quelques mois plus tard, Mr Style et Dj Access rencontrent Prim's et Don Hutch autour de leur passion commune : l'utilisation détournée de la platine vinyle. S'en suivent des projets personnels et une pratique assidue de la manipulation en groupe des platines vyniles. Puis l'idée de créer un spectacle ou la platine vynile et le DJ auraient une place centrale commence à germer, cette pratique n'est alors que très peu répandue, seul le collectif Invisibl Skratch Piklz (en) (DJ Disk, Shortkut, DJ Flare, Yogafrog, D-Styles, A-Trak, DJ Qbert, Mix Master Mike, DJ Apollo) a alors démontré que la platine vinyle peut être utilisée comme un instrument. En studio les quatre DJ font de nombreux tests qui s'avèrent prometteurs, le projet Pulpalicious prend forme.

La création du groupe se fait officiellement en 2007 sous l'impulsion de Mr Style alors administrateur du site hand-control.com, forum communautaire de turntablism francophone de référence. Les premiers concerts s'enchaînent et le nom de Pulpalicious commence à se faire connaître. Rapidement plébiscités, tout s'accélère quand ils participent aux championnats DMC en 2007 où ils termineront vice-champions de France et finalistes du championnat du monde à Londres[1]. Le buzz se confirme et le groupe prend une envergure médiatique notamment sur internet[2]. Quelques mois plus tard, en 2008, Pulpalicious crée la surprise au festival des Eurockéennes de Belfort et connaît par la suite un succès sur les scènes de toute l'Europe où les quatre DJ distillent une musique Electro naviguant entre le Hip-hop, le Funk, le Rock ou la Pop[3]. Partageant l'affiche avec des artistes tels que Cypress Hill, Ice Cube, Simian Mobile Disco, VitalicDigitalism[4], Pulpalicious devient en 2009 la révélation du Printemps de Bourges[5]. Après des dizaines de concerts ils sortent un premier maxi Dirty en 2010 puis un EP de 6 titres Bodytalk en 2011. Les musiques originales du groupe sont très rapidement utilisées par les chaines de télévision (M6, W9, France 5) pour l'habillage de reportages de leurs émissions[6].

Production

Élevés dans la culture du sample, leurs influences sont nombreuses, de Iggy Pop à James Brown en passant par Mickael JacksonAfrika Bambaataa[7]. Les compositions des morceaux se font principalement en studio à l'aide de claviers, guitares, vocodeurs et séquenceurs sous la direction de Dj Access, compositeur du groupe. Les compositions sont alors samplées puis rejouées sur leurs platines vyniles et enfin ré-enregistrées.

Concerts

Leur tournée reste ininterrompue depuis 2007. Sur scène, chaque DJ scratche en rythme des samples de leurs propres instruments afin de recréer des morceaux complets[8]. Les DJ de Pulpalicious utilisent quatre platines[9] TTX Numark, quatre Rane Serato et deux pads Akai. En 2009 Il s'essayent à un show vidéo en collaboration avec le VJ Uruk, vidéaste scénique du groupe anglais Muse[10].

Quelques festivals :

Discographie

Le nom

Leur nom provient de la contraction des mots anglais pulp et delicious, traduction littérale de « pulpe délicieuse ». Selon Dj Access, ce choix fait référence à la raison d'être du sample : « ces boucles sonores représentent le nectar d'un titre (...) une sorte de pulpe, quelque chose de parfait, qui caractérise l'essence même d'un morceau »[11].

Liens externes

Notes et références

  1. Sonomag, parution d'octobre 2007.
  2. hiphopcore.net, article paru le 1 octobre 2008.
  3. La Gazette de Côte d'Or, article paru le 28 mai 2009.
  4. Le Bien Public, article paru le 6 mai 2010.
  5. Le Mouv', Bourges Party Christophe Crenel, Tania Bruna-Rosso, émission du 22 avril 2009.
  6. France 5, Revu et corrigé, reportages divers; M6, 100% Mag, reportages divers; W9, Fast Club, reportages divers.
  7. Dj news, parution de mai 2007.
  8. France Inter, Electron Libre Didier Varrod, émission du 25 avril 2009.
  9. France 3 Centre, direct du Printemps de Bourges, émission du 24/04/2009
  10. Magazine Sono N° 327, Magazine Sono N° 329 propos recueillis par Wilfrid de Baise
  11. La Plume Culturelle, article paru le 10 mai 2010.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).