Russie-Libertés

Aller à la navigation Aller à la recherche

Russie-Libertés
Logo de l'organisation
Situation
Région France
Création
Type Association à but non lucratif
Siège Paris, France
Organisation
President Nikolai Koblyakov
Porte-parole Olga Prokopieva

Site web russie-libertes.org

Russie-Libertés est une association à but non lucratif française de défense des droits humains et de soutien au développement de la démocratie en Russie.

L’association soutient les idéaux de liberté, de respect des droits humains et de paix. Créé en 2012, le groupe compte en décembre 2022 autour de 200 adhérents[réf. souhaitée].

Russie-Libertés est un mouvement indépendant des partis politiques. Le financement est majoritairement constitué des dons des adhérents.

Histoire

L'association est créée en 2012 à Paris[1], à la suite des élections législatives russes de 2011, lors desquelles plusieurs cas de fraudes en faveur de Russie unie sont dénoncés par l'opposition et par des médias indépendants, et qui sont suivies de contestations et des grandes manifestations des citoyens russes en Russie comme à l'étranger. L'organisation a pour but de défendre « la démocratie, la protection de l’État de droit et la défense des droits humains et des libertés fondamentales en Russie »[2]. Alexis Prokopiev et Nicolaï Kobliakov (en) font partie des cofondateurs de Russie-Libertés[3],[4]. Une demande d'arrestation et d'extradition vers Moscou est ouverte par la Russie à l'encontre de celui-ci peu après la fondation de l'ONG[5].

L’association organise des actions de plaidoyer[3], souvent en collaboration avec d’autres organisations internationales telles qu’Amnesty International ou Reporters sans frontières. Ses dirigeants réclament notamment l'ouverture d'enquêtes internationales et indépendantes sur la mort d'opposants politiques à Vladimir Poutine, dont Boris Nemtsov, et sur les crimes commis par le gouvernement de Vladimir Poutine, notamment en Ukraine[6],[2].

L'association participe à la traduction du rapport de Boris Nemtsov Poutine. La Guerre sur la guerre en Ukraine[7] et sa présentation à l’Assemblée nationale en 2015, en présence de l’opposant russe Ilya Yashin[8].

Le 17 août 2012, l'organisation française La Règle du jeu et Russie-Libertés ont publié une lettre ouverte dans[9] laquelle elles appellent à une mobilisation maximale pour soutenir le groupe militant Pussy Riot dans leur combat pour la vie, pour la liberté et pour une Russie libre. Parmi les signataires de l'appel figurent John Malkovich, Bernard-Henri Lévy, Philippe Starck, Frédéric Begbeder et plusieurs dizaines d'autres personnalités françaises et russes.

En 2021, l'association organise un flashmob en soutien au prisonnier politique Alexeï Navalny avec la participation de plus de 50 parlementaires européens[10].

Position vis-à-vis de l'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022

Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022, Russie-Libertés se positionne contre cette invasion en soutenant les mouvements anti-guerre russes et en combattant la propagande du Kremlin[11],[12],[13],[14],[15],[16]. L’association prône la nécessité de sanctions individuelles ciblées contre les complices de Poutine et affirme la nécessité de juger les responsables de crimes de guerre, en lançant une pétition à ce sujet.

Le 7 octobre 2022, l’association a organisé un forum à l’Hôtel de ville de Paris avec la présence de la maire de Paris Anne Hidalgo, de députés, diplomates, militants russes et ukrainiens, et d’experts de Russie et Biélorussie[17].

Des membres de l’association, tels que la porte-parole Olga Prokopieva[18] ou Nadezhda Kutepova[19],[20], réfugiée politique russe et avocate[21], sont régulièrement invités par les médias pour témoigner de la situation de la société civile russe et de la résistance des citoyens russes opposés à la guerre en Ukraine[22],[23],[24],[25].

Russie-Libertés prône, au travers d’une tribune publiée par Le Monde, cosignée par Lev Ponomarev, cofondateur de l’ONG Memorial, et par Cécile Vaissié, professeure, la nécessité de vaincre le régime de Vladimir Poutine, non seulement en Ukraine, mais aussi en Russie, pour garantir une paix durable en Europe[26].

En avril 2023, Russie-Libertés est signataire de la Déclaration de Berlin qui pose les principes des mouvements démocratiques russes[27], adoptée par près de 30 000 signataires après quelques mois[28].

En juillet 2023, l'association rejoint, en tant que membre associé, le Comité anti-guerre fondé par des personnalités russes engagées contre la guerre en Ukraine[29].

Projets réalisés par Russie-Libertés

Russie-Libertés organise de nombreuses actions, conférences[30], rassemblements, manifestations[31],[32], expositions[33], forums[32],[34],[35],[36]et d'autres événements, dont des performances et installations artistiques. Elle agit également pour le soutien aux opposants politiques russe en exil[3].

En février-mars 2023 l'exposition[37],[38] « En Russie, des femmes contre la guerre, au risque de leur vie » est organisée en collaboration avec Résistance Féministe antiguerre et Memorial et présente 15 portraits de femmes russes opposées à la guerre. L'exposition reçoit le soutien de la ville de Paris et est présentée au public sur les grilles de la Maison des associations du 12e arrondissement, puis au Parc de Choisy[39]

Russie-Libertés publie, en partenariat avec d’autres organisations, les livres Les autres visages de la Russie[40] et Ils font vivre le journalisme en Russie ! [41],[42]

Des notes et rapports sont également régulièrement proposés par l'association, dont celui sur la corruption en 2014[43], sur le droits des femmes en Russie en 2015 et, en 2023, sur les manquements aux sanctions européennes contre la Russie[44].

Russie-Libertés organise en 2023 une collecte de fonds pour acheter des groupes électrogènes et des poêles à bois pour des foyers ukrainiens dévastés par les bombardements russes[45].

Notes et références

  1. « Russie-Libertés », sur annuaire-entreprises.data.gouv.fr (consulté le )
  2. 2,0 et 2,1 « Les citoyens qui bravent l’étouffement de la dissidence par Poutine », Green European Journal,‎ (lire en ligne)
  3. 3,0 3,1 et 3,2 (en) Joanna Fomina, Political Dissent and Democratic Remittances: The Activities of Russian Migrants in Europe, Routledge, (ISBN 978-1-000-47966-9) [lire en ligne (page consultée le 2022-11-25)] 
  4. Peter Oborne, « "How Bulgaria and Interpol are helping Vladimir Putin imprison European citizens" (Daily Telegraph) », sur web.archive.org, (consulté le )
  5. « Nicolaï Kobliakov. Empreinte russe », sur Libération (consulté le )
  6. « "Il y a un climat de haine en Russie", dénonce l'activiste Alexis Prokopiev », sur rts.ch, (consulté le )
  7. Falcon Born, « POUTINE ET LA GUERRE, le rapport de Boris Nemtsov (version française) », sur InformNapalm.org (Français), (consulté le )
  8. Ukraine Action, « Rapport Nemtsov: présentation à l’Assemblée Nationale » (consulté le )
  9. « Pourquoi nous soutenons les Pussy Riot », sur La Règle du Jeu, (consulté le )
  10. Jean-Luc Romero-Michel, « Total soutien à Alexeï Navalny et solidaire de Russie-Liberté ! », sur www.romero-blog.fr (consulté le )
  11. Julie Malfoy, Léa Masseguin et Margot Davier, « "Entre embarras et résistance, ces Russes solidaires des Ukrainiens" (Liberation) » Accès payant, (consulté le )
  12. Antoine Boyer, « L’opposition russe en exil, déterminée à continuer le combat » [audio], (consulté le )
  13. Boris Akounin, Sergei Guriev, Nicolai Kobliakov, Sergey Kuznetsov, Kirill Pissarev, Tania Rakhmanova, Elena Servettaz, Maria Sorokina, Ekaterina Zhuravskaya, « Tribune : "Nous, citoyens russes vivant en France, avons le devoir d’agir et de nous engager contre la guerre en Ukraine" (Le Monde) », (consulté le )
  14. (ru) « A Glance from France at the Political Situation in Russia », sur truerussia.org (consulté le )
  15. (ru) « Russie-Libertés », sur Ковчег / The Ark (consulté le )
  16. (ru) « Где бы вы ни находились (даже в России), вы можете стать частью антивоенного движения Продолжение большого гида по самым важным антивоенным проектам, к которым может присоединиться каждый », sur Meduza (consulté le )
  17. Le Point magazine, « Nobel: les prisonniers politiques russes méritaient le prix, estime un cofondateur de Memorial », sur Le Point, (consulté le )
  18. Guillaume Lefèvre, « “Les Russes vivent dans une bulle” - Rencontre avec Olga Prokopieva, porte-parole de l’association Russie-Libertés », sur Syndicalisme Hebdo, (consulté le )
  19. « Le 9h-12h du mardi 2 août 2022, avec participation de Nadezhda Kutepova », sur TF1 INFO, (consulté le )
  20. « "Poutine contraint de négocier ?" - 14/11/2022, BFMTV, avec participation de Nadezhda Kutepova » (consulté le )
  21. « Nadezda Kutepova - Une femme engagée ! », sur WECF France, (consulté le )
  22. Hala Kodmani, « Suspension de «Novaïa Gazeta»: «Le challenge est de trouver le moyen d’ouvrir les yeux et les oreilles des Russes sur ce qu’il se passe réellement» (Liberation) » Accès payant, (consulté le )
  23. « C ce soir (France-TV) "Marioupol : le trophée de Poutine" avec participation d'Olga Prokopieva », (consulté le )
  24. « BFMTV: Qui a attaqué le pont de Crimée ? - 08/10/2022 (avec participation d'Olga Prokopieva) » (consulté le )
  25. « BFMTV: Manifestations dans plusieurs villes en Russie: un tournant ? - 21/09/2022 (avec la participation d'Olga Prokopieva) » (consulté le )
  26. Olga Prokopieva, Lev Ponomarev et Cécile Vaissié, « La paix en Europe ne sera garantie qu’après la “dépoutinisation” de la Russie », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. (ru) « Российские оппозиционеры в Берлине подписали совместную декларацию, в которой призвали воздерживаться от конфликтов в антивоенных движениях », sur The Insider (consulté le )
  28. (en-US) « Sign the Petition », sur Change.org (consulté le )
  29. (ru) wp_admin, « Французская ассоциация “Russie-Libertés” », sur Антивоенный комитет России,‎ (consulté le )
  30. « Russie : en route pour la liberté », sur Fédération internationale pour les droits humains (consulté le )
  31. « Rassemblement le 17 mars 2022 à 18h : Russie hors d'Ukraine, solidarité et accueil partout ! : En solidarité avec la population d’Ukraine, les Russes et Bélarusses engagé⋅es contre la guerre et avec toutes les personnes exilées [Actions collectives] ⋅ GISTI », sur www.gisti.org (consulté le )
  32. 32,0 et 32,1 « Manifestation "Putin is a Killer" (Paris 20 août 2023) » (consulté le )
  33. Isabelle Mandraud, « Far from Moscow, Russian “anti-war” artists welcomed in residence in Paris » Accès payant, (consulté le )
  34. Partout dans le monde > Europe, « Forum-concert "Pour votre liberté et pour la nôtre" - LDH », sur www.ldh-france.org, (consulté le )
  35. (ru) Дмитрий Волчек, « В городе Монтрёй, на площади Анны Политковской… », Радио Свобода,‎ (lire en ligne, consulté le )
  36. (ru) « В Париже прошёл российско-украинский форум «За нашу и вашу свободу» », sur RFI,‎ (consulté le )
  37. Rus Lib, « Exposition : en Russie, des femmes contre la guerre, au risque de leur vie », sur Russie-Libertés, (consulté le )
  38. FD, « Exposition En Russie, des femmes contre la guerre, au risque de leur vie », sur Association Mémorial France, (consulté le )
  39. « 8 mars 2023, journée internationale de lutte pour les droits des femmes - les évènements dans votre arrondissement », sur mairie12.paris.fr (consulté le )
  40. « Les autres visages de la Russie | ACAT France », sur www.acatfrance.fr (consulté le )
  41. « Ils font vivre le journalisme en Russie ! », sur Les petits matins (consulté le )
  42. Faustine Vincent, « « Ils font vivre le journalisme indépendant en Russie ! » : à leurs risques et périls », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  43. (ru) « Врешь, не возьмешь! Во французском парламенте представили доклад, который может перевернуть всю нашу жизнь », sur Новая газета,‎ (consulté le )
  44. Rus Lib, « Les sociétés françaises et le non respect des sanctions économiques et commerciales avec la Russie », sur Russie-Libertés, (consulté le )
  45. HelloAsso, « Rendons le chauffage et la lumière à l'ukraine! », sur HelloAsso (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail des associations
  • Portail des droits de l’homme
  • Portail de la Russie