STiMBRE

Aller à la navigation Aller à la recherche
STiMBRE
Description de l'image Jo Stimbre et Gaëlle Chalton.jpg.
Informations générales
Pays d'origine France
Genre musical Chanson, Electronic
Années actives Depuis 2015
Labels Est Ouest Nord Sud production
Site officiel www.estouestnordsudprod.fr
Composition du groupe
Membres Jo Stimbre, Gaëlle Chalton, Julien Perraudeau, Raphaël Allain, Bruno Corsini, Max Albrand, Nicolas Kieffer, Tristan Aubert, Salomé Danesi

STiMBRE est un collectif français de musique électronique et de chansons à textes né de la longue collaboration entre le chanteur, auteur, compositeur et interprète Jo Stimbre et la chanteuse, directrice artistique et photographe Gaëlle Chalton. En 2005 débute la collaboration entre Gaëlle Chalton et Jo Stimbre qui unissent leurs talents au travers de divers projets artistiques ce qui les amène à créer en 2018 le collectif Stimbre. Le collectif réuni 7 artistes-amis de longues dates[1] qui se lance dans un premier projet : Mémoires en Friche, spectacle de création itinérante mêlant musique électro, chanson française, d'art numérique, piano et création sonore créé au Rocher de Palmer à Cenon en juillet 2020[2].

Le collectif est composé du musicien ingénieur du son Julien Perraudeau, de l'ingénieur du son Raphaël Allain, des vidéastes réalisateurs Nicolas Kieffer et Tristan Aubert et de Jo Stimbre et Gaëlle Chalton ainsi que la chargée de production Salomé Danesi.

STiMBRE en concert à la Scène Nationale d'Aubusson en octobre 2020

Origine du collectif

Jo Stimbre et Gaëlle Chalton se rencontrent en 2005 à Paris.

Stimbre débute en trio en 2015, avec Jo Stimbre (machines, chant) et Gaëlle Chalton (chant), plusieurs guitaristes se succèdent (Loan Kent, Thibault Abrial, Martin Garcia, Frédéric Stimbre...). Le trio évolue ensuite, en 2016[3], en duo féminin/masculin de poésie électro sensible. Gaëlle Chalton et Jo Stimbre se produisent à deux sur scène dans un format minimaliste et expérimental. Dimi Dero, artiste et ami du duo, qualifie leur musique de "petit bijoux électro-ambient-industriel. On croirait entendre du Baudelaire dans un club à Berlin...".

En 2018, le duo évolue en collectif d'artistes pour la création du projet d'itinérance créative Mémoires en Friche.

Composition du collectif

  • Jo Stimbre : auteur, compositeur, interprète, machines, production
  • Gaëlle Chalton : interprète, photographe, directrice artistique, médiation
  • Julien Perraudeau : compositeur, machines, piano
  • Raphael Allain : ingénieur du son, multi-diffusion
  • Nicolas Kieffer : vidéaste réalisateur, médiateur
  • Tristan Aubert : vidéaste réalisateur, médiateur
  • Salomé Danesi : chargée de production, diffusion, relations presse

Projet Mémoires en Friche

Enfanté par Jo Stimbre et Gaëlle Chalton, le projet Mémoires en Friche est une itinérance créative se déployant dans 8 sites industriels en friche de Nouvelle-Aquitaine. Ces sites abandonnés sont le terrain d'exploration du collectif Stimbre, qui extrait de la matière visuelle[4], sonore et mémorielle[5] dans chacun de ces lieux.

In situ, Jo Stimbre et Julien Perraudeau captent l'empreinte acoustique des lieux, enregistrent des bruits et créent des sons, Gaëlle Chalton saisie la matière visuelle par la photographie et la vidéo qu'elle transformera par la suite en scénographie avec l'appuie des créateurs lumière Bruno Corsini et Max Albrand. Des rencontres avec les personnes ayant travaillés dans les lieux sont organisées, elles inspirent l'écriture des textes[4] de Jo Stimbre.

Chaque exploration visuelle-sonore-mémorielle donne lieu à la création d'une chanson-tableau restituant l'esprit d'un lieu[6]. Les chansons sont ensuite assemblées pour la création d'un spectacle [4] qui sera joué dans un premier temps dans chaque ville des lieux explorés[7].

Parallèlement, Gaëlle Chalton conçoit une exposition interactive retraçant l'itinérance du collectif, qui sera à découvrir en amont de chaque concert[8].

Le projet rencontre un engouement important du milieu culturel et des institutions. Il est lauréat de L'Aide à la création de la ville de Bordeaux 2020, des Contrats de Filière Musique Actuelle 2018 et 2019, Culture Connectée de la Région Nouvelle-Aquitaine 2019. Il est co-produit par la Scène Nationale d'Aubusson, le Rocher de Palmer, le Théâtre de Gascogne, La Sirène, Le Centre Culturel Michel Manet, le Rocksane et le PNR Périgord-Limousin.

Anciennes cuisines de l'hôpital Charles Perrens
La Grue Wellman, Bassins à Flot de Bordeaux

Sites explorés

  • La Grue Wellman, sur les bassins à flot de Bordeaux en partenariat avec l'iBoat, le Garage Moderne, le Centre d'Animation Bacalan, l'EHPAD Les Fleurs de Gambetta[3] .
  • Les anciennes usines Moreau à Cussac en partenariat avec le PNR Périgord Limousin et la communauté de communes Ouest Limousin[1] .
  • L’Établissement du Commissariat de l’Armée de Terre (ESCAT)[9] à Bergerac en partenariat avec la Communauté D'Agglomération Bergeracoise, le Rocksane, le Centre Culturel Michel Manet, le département Dordogne-Périgord, l'Agence Culturelle Dordogne Perigord, l'EHPAD au Jardin d'Antant[10] .
  • Les anciennes cuisines de l’hôpital psychiatrique Charles Perrens[11] à Bordeaux en partenariat avec le Rocher de Palmer, le Centre d'Animation Bordeaux Sud et l'EHPAD Clairière de Lussy
  • Les anciens entrepôts Bâtiland à Mont-de-Marsan en partenariat avec le Théâtre de Gascogne, le Café Music, le Centre hospitalier Sainte-Anne et le Lycée Duruy[12].
  • Le Blockhaus Barbara à Biarritz.
  • La gare d'Aubusson en Creuse, en partenariat avec la Scène Nationale d'Aubusson[13] .
  • La Sirène à La Rochelle, ancien entrepôt réhabilité en salle de spectacle[7] .

Le spectacle est créé au Rocher de Palmer à Cenon en juillet 2020, et tourne ensuite dans les différentes salles de spectacle associées au projet.

Action culturelle

Lors de chaque exploration en résidence le collectif invite une dizaine de jeunes adolescents à se plonger dans ces lieux en friches et initie des rencontres avec les travailleurs des anciennes générations ayant connus les lieux en activités[12],[14]. Ces rencontres intergénérationnelle entre les jeunes et les anciennes générations donnent lieu à la création de vidéos[12] qui seront publiés sur le site internet du projet Mémoires en Friche.

Spectacle Mémoires en Friche

STiMBRE en concert à la Scène Nationale d'Aubusson en octobre 2020

Le spectacle Mémoires en Friche, d'une durée d'1h15, est un voyage immersif dans les friches explorées par le collectif.

L'habillage sonore et visuel du spectacle plonge le public dans une immersion.

Projet Mémoires de Remparts

En 2021, le collectif est Lauréat de la commande publique de l’État Français Mondes Nouveaux pour le projet Mémoires de Remparts, une itinérance créative dans des sites-forteresse français[15] (places fortes, cathédrales fortifiées, châteaux forts...).

Discographie

Album

2015 : Un sens au voyage
No Titre Durée
1 Est Ouest Nord Sud
2 Trop
3 Salomé Paloma Luna
4 L'Appel de la Route
5 Chien de glace
6 L'Envol
7 La Flore du Dancefloor
8 Petit orage
9 Les Frelons exentriques
10 Au Carnaval des Carnivores
11 Divagation Chinoise
12 J'suis pas connu, tu m'aimes quand même
13 Un sens au voyage

EP

2017 : Le Vent de Thérémine

Singles

2021 : Dieu du Sable

2021 : Secret d'Enluminure

2020 : Comme des Nœuds de Rya

2020 : Cages de Lumière

2020 : Au ras des containers

Live

2015 : Live SMAC Le Tremplin

Liens externes

Références

  1. 1,0 et 1,1 Marie Bardet, « Redonner la mémoire des friches en Nouvelle-Aquitaine », Le populaire du centre,‎ (lire en ligne)
  2. David Prochasson, « Mémoires en Friche en exploration », La Lettre du Spectacle,‎ (lire en ligne Accès libre [png])
  3. 3,0 et 3,1 Anouck Quemeneur, « Mémoires en friche : l’art pour explorer le patrimoine de la région », Le Type,‎ (lire en ligne)
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Pierre Gelin-Monastier, « STiMBRE explore la mémoire des friches abandonnées de Nouvelle-Aquitaine », Profession Spectacle,‎ (lire en ligne Accès libre)
  5. Clément Vidal, « Quand la vieille industrie se donne en spectacle », LHebdo,‎ (lire en ligne)
  6. Communauté D'Agglomération de La Rochelle, « Le collectif STiMBRE explore la mémoire du site de La Sirène »,
  7. 7,0 et 7,1 Catherine Bréjat, « "Mémoires en Friche" se pose à La Rochelle », LR à la Hune,‎ (lire en ligne)
  8. Le Rocher de Palmer, « Mémoires en friche », sur lerocherdepalmer.fr,
  9. Daniel Bozec, « En résidence il traquent les sons de l'ESCAT », Sud Ouest,‎ (lire en ligne [png])
  10. Agence Culturelle Dordogne Perigord, « Stimbre / Mémoires en friche »
  11. Nathalie Troquereau, « Le Temps des Souvenirs », JunkPage,‎ , p. 15 (lire en ligne [PDF])
  12. 12,0 12,1 et 12,2 Claire Burckel, « En sons et en images, les friches retrouvent leur âme », Sud Ouest,‎ (lire en ligne [jpg])
  13. Robert Guinot, « Le Collectif Stimbre va créer son nouveau spectacle », La Montagne,‎ (lire en ligne)
  14. Nathalie Troquereau, « Mémoires en Friche », sur Médias-Cité,
  15. Ministère de la Culture, « 264 projets artistiques pour des Mondes nouveaux », sur culture.gouv.fr

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).