Encyclopédie Wikimonde

Tasmaniac

Aller à : navigation, rechercher

Tasmaniac est un groupe de rock français fondé en 1997.

Historique

Le duo Benoît Sibarita et Denis Toutikian se connaissent déjà et jouaient parfois ensemble.[réf. nécessaire] Au printemps 1997, Nicolas Mathieu, un ami bassiste qui venu faire un "boeuf", invite Arnaud Metral-Biollay à venir jammer. L'expérience est concluante et ils envisagent alors de monter un groupe.[réf. nécessaire] Nicolas n'envisage pas de faire partie du projet, la recherche d'un bassiste commence. Arnaud appelle alors Laurent Mathieu qu'il avait rencontré un an plus tôt.[réf. nécessaire]

À l'automne 1997, le groupe est formé, les premiers titres sont très vite montés dans un style fusion mêlant rock, métal, reggae et funk, avec un chant rappé.[réf. nécessaire]

Le premier concert a lieu en mars 1998 au tremplin rock de Bourgoin[réf. nécessaire], organisé par Raf Péaud, où le groupe finit troisième sur 13 groupes[réf. nécessaire]. Suivent les fêtes de la musique et quelques petits concerts dans des associations. En février 1999, ils participent au premier concert rock organisé par l'association GIMNI. En mars 1999, ils remportent le deuxième tremplin de BJ, et enchaînent quelques concerts notamment à Salaise (première rencontre avec ROOms, bassiste de 109, Calmos...).[réf. nécessaire]

En juin 1999, Arnaud Metral-Biollay quitte le groupe.[réf. nécessaire] Guive Mastan prend sa place à la guitare. Arrivent ensuite Jean Joly (batterie) et Laurent Pumpo (basse).[réf. nécessaire]

Membres du groupe

  • Benoit Sibarita (guitare / chant) alias Benz, né le 16 avril 1974
  • Arnaud Metral-Biollay (guitare / chant) né le 15/03/1973, il quitte le groupe en 1999
  • Jean-Christophe Mastan (guitare / chœur) alias Kik, né le 28 mars 1981
  • Laurent Mathieu (basse). Il quitte le groupe en 2005
  • Denis Toutikian (batterie). Il quitte le groupe en 2005
  • Laurent Pumpo (basse). Il rejoint le groupe en 2006
  • Jean Joly (batterie). Il rejoint le groupe de 2006 à 2010
  • Damien Bernard. Il sera le dernier batteur du groupe

Histoire du groupe

Ils jouent leurs premiers concerts en région dauphinoise, s'offrant quelques tremplins rock.[réf. nécessaire] Puis un premier opus autoproduit voit le jour, suivi d'un six-titres. Suivent des premières parties de groupes d'envergure nationale (Silmarils, Marcel & son orchestre, Ska P, Aqme, Watcha, La Ruda...). Le premier album "Rêve ou Réalité" voit le jour à l'automne 2004. Le staff technique constitué, les Tasmaniac enregistrent un second disque à l'automne 2006 pour une sortie et une tournée nationale prévue début 2007. Le troisième album ne rencontre pas l'adhésion des programmateurs[réf. nécessaire], le groupe trouve de moins en moins de concerts. Les musiciens, avides de scène, se remettent en cause et se consacrent à d'autres projets, dent d'poulet, calmos, lunatic toys...[réf. nécessaire]

Discographie

  • Maxi 6 titres (2003)
  • Rêve ou réalité (2004)
  • Le temps c'est l'envie (Février 2007)
  • Dernière chance (Mars 2009)

Liens

Article publié sur Wikimonde Plus.