Encyclopédie Wikimonde

Thomas Barth (homme politique)

Aller à : navigation, rechercher

Thomas Barth
Illustration.
Fonctions
Conseiller administratif de Veyrier
Élection 29 avril 2007
Réélection 17 avril 2011
Successeur Sophie Lüthi
Biographie
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Genève
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de la France France
Parti politique Parti libéral-radical
Profession Avocat

Thomas Barth, né le à Genève, est un avocat et une personnalité politique genevoise, membre du Parti libéral-radical. Il est également juge suppléant au Tribunal pénal depuis 2011.

Biographie

Tout d'abord conseiller municipal de 1999 à 2007 sous les couleurs du parti libéral genevois, il est élu pour quatre ans à l'exécutif de Veyrier le . Le , il finit en tête des élections municipales et le , il est réélu pour une seconde législature de quatre ans. Il a exercé la fonction de maire à quatre reprises.

En 2007, il fonde avec ses homologues Thierry Apotheloz, Pierre Maudet, Yvan Rochat et Barthélémy Roch l'Association des jeunes magistrats de Genève (AJMG), dont il assume la charge de président jusqu'au . Il siège au surplus au sein du Comité directeur du Parti libéral-radical et plusieurs conseils de fondation.

Le , il annonce qu'il se retirera en de la politique municipale. Son dernier mandat se termine avec des controverses politiques liées à un tout-ménage concernant le dossier immobilier des Grands Esserts, une procédure pénale ouverte par le Ministère public étant classée le [1],[2],[3]. En date du , il annonce que son étude d'avocats représente une quinzaine d'opposants aux différents plans localisés de quartier des Grands Esserts[4]. Par ailleurs, en 2016 et 2017, il représente un informaticien suisse suspecté dans un premier temps d'être à l'origine des Panama Papers. Cette affaire fait rapidement le tour du monde[5],[6],[7].

Notes et références

  1. « Communiqué de presse Conseil d'Etat du 27 mai 2015 - Conseil d'Etat », sur www.ge.ch (consulté le 10 juin 2015)
  2. « Zizanie à Veyrier, Olivier Jornot siffle la fin du match », sur tdg.ch/ (consulté le 5 janvier 2016)
  3. « 20 minutes - Procédure classée contre l'ex-maire de Veyrier - Geneve », sur 20 Minutes (consulté le 5 janvier 2016)
  4. « L'ancien maire de Veyrier défie Antonio Hodgers », sur tdg.ch/ (consulté le 27 janvier 2016)
  5. « Un informaticien de Mossack Fonseca arrêté à Genève », Le Temps, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 16 décembre 2017)
  6. « Panama Papers: remise en liberté de l'informaticien soupçonné de vol de données », sur FIGARO, (consulté le 16 décembre 2017)
  7. (en-GB) Juliette Garside, « Mossack Fonseca worker arrested in Switzerland », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 16 décembre 2017)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).