Widoobiz

Aller à la navigation Aller à la recherche

Widoobiz est la première radio en ligne 100 % entrepreneurs[Quoi ?]. Cette radio a été créée le 15 octobre 2010 par Alexandra Bekka, Thomas Benzazon, Mustafa Curlu et Julien Noronha.

Histoire

Comme dans de nombreuses histoires d’entreprises, celle de Widoobiz[1] commence par des rencontres[2]. En effet, les dirigeants actuels de l’antenne se sont rencontrés alors qu’ils étaient étudiants. En 2005, les fondateurs entrent en Bachelor management et entrepreneuriat à l’école Novancia, grande école de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris. L’envie de créer des entreprises est déjà présente. Au cours de l’année 2005 un professeur de Novancia les rassemble pour un projet de groupe. L’équipe est créée[3]. Forts d’une première expérience réussie, les 4 entrepreneurs travailleront ensemble sur tous les projets jusqu’à la fin des études. En 2007, ils intègrent le master entrepreneuriat de Novancia et c’est au cours du master qu’ils décident de créer une entreprise ensemble[4]. Plutôt que de rassembler une équipe autour d’un projet, ils cherchent ensemble une idée puisque l’équipe existe et surtout fonctionne.

Après plusieurs idées, celle qui rassemblera les quatre jeunes entrepreneurs sera celle d’une radio qui traiterait des sujets liés à l’entrepreneuriat. En d’autres termes une radio entièrement consacrée aux entrepreneurs. Très vite, cette idée suscite l’intérêt de nombreuses personnes. Ainsi, ils intègrent une fois diplômé, en 2009[3], l’incubateur d'entreprises de leur école. Ce passage dans la structure d’accompagnement leur servira à faire murir ce qui était une simple idée. Ils profiteront de cette année de préparation pour tester les programmes, recruter les animateurs et chroniqueurs et surtout construire l’audience[5]. Ainsi, avant même d’avoir lancé les programmes la radio Widoobiz suscitait déjà l’intérêt d’une dizaine de milliers de personnes sur la toile à travers les différents réseaux sociaux.

Les fondateurs de la radio ambitionnaient de redorer l’image des entrepreneurs et de leur offrir une tribune à laquelle chaque entrepreneur pourrait s’exprimer[6]. Ça sera chose faite le 15 octobre 2010[7], date de lancement de Widoobiz.

Premier temps fort lors de la première journée de diffusion, tous les intervenants (animateurs, chroniqueurs, partenaires, dirigeants…) se relaient au micro pour se présenter. Les auditeurs découvrent alors une équipe professionnelle composée d’experts de l’entreprise pour les chroniques et de journaliste/animateur pour les émissions.

Le 18 octobre 2010 les auditeurs ont pu écouter la grande variété de contenus[8] que Widoobiz leur propose. 14 émissions commenceront à accueillir des chefs d’entreprises, des start up, des institutions, des politiques, des peoples…

  • Business booster animée par Didier Delmer (arrêté en juillet 2011)
  • C’est AE animée par Didier Barbet est consacrée à l'auto-entrepreneur (arrêté en juillet 2012)
  • Droit Dans ma boîte, animée par Sophie Belmont pour aborder les questions juridiques
  • Entre Nous animée par Nathalie Busiaux, s’intéresse aux motivations profondes des entrepreneurs
  • Ici et là est uniquement réalisée sur des évènements liés à l’entrepreneuriat
  • Le jukebox de ma vie, animée par Stéphane Vincent raconte le parcours des entrepreneurs en musique
  • Les acteurs de l’innovation, animée par Thierry Marcellin jusqu’en juillet 2011 puis par Lionel Kaplan depuis septembre 2011 met à l’honneur les start up de hautes technologies
  • L’anté-entrepreneur animée par Vincent Lefebvre, est une émission pédagogique où l’idée principale est d’apprendre par les échecs et les erreurs
  • L’elevator speech est animée par plusieurs animateurs dont, Elisabeth Lecuyer, Jean-François Talbot, Guilhem Bertholet, Sébastien Matykowski. Cette émission doit permettre aux start up à la recherche de financement de confronter leur projet à un jury composé d’investisseur. Depuis septembre 2012, un nouveau jury a intégré l’émission, Georges Viglietti de Paris Business Angel et Benjamin Watine.
  • Nos Clés de Succès animée par Stéphane Kaminsky (arrêté en juillet 2012)
  • Quartiers d’affaires animée par Stéphanie Bénédicto (jusqu’en juillet 2011), puis par Madjid Yahiaoui depuis septembre 2011. L’émission s’intéresse aux entrepreneurs issus des quartiers
  • Widoogreen animée par Elisabeth Lecuyer traite des sujets de green business
  • Widootalk animée par Jacques Petit s’intéresse à des sujets d’actualités d’économie, d’entreprises, de société…

Un certain nombre d’émissions viendront enrichir la programmation. En novembre 2010, Widoobiz, en partenariat avec le Moovjee (mouvement des jeunes et des étudiants entrepreneurs), lance une émission consacrée aux jeunes entrepreneurs. Animée par Dominique Restino, l’émission Wimoovjee met à l’honneur un jeune entrepreneur ainsi qu’un mentor ayant plus d'expériences.

L’audience de la radio des entrepreneurs se développant à l’international, la rédaction décide de lancer 2 émissions à caractère international. Ainsi, depuis janvier 2011, Julien Noronha anime Les entrepreneurs du monde, émission consacrée aux entrepreneurs dans les pays francophones. Quant à Tancrède Blondé, il interroge les français expatriés sur leur business dans un pays étranger dans son émission Widooworld.

Par ailleurs, l’émission Passerelle PME, animée par Denis Jacquet, a aussi été lancée en janvier 2011. Denis Jacquet invite les dirigeants des Grandes entreprises françaises afin d’étudier les relations entre les grands groupes et les PME.

Le 8 mars 2011, à l’occasion de la journée de la femme, les équipes de Widoobiz lance l’émission Business Women, animée par Linda Labidi (jusqu'en juillet 2012) qui traite du sujet des femmes chef d’entreprises. En avril 2012, cette émission est adaptée à la télévision[9]. En partenariat avec la chaine Demain.TV, Widoobiz diffuse son émission féminine en simultanée sur la radio et sur la TNT

Depuis juillet 2012, dans l’émission de radio Entrepreneurs, Le live !, Thomas Benzazon donne la parole aux entrepreneurs pour aborder les sujets d’actualités… tous les mardis à 15h et en direct.

Parmi les chroniques d’experts, la rédaction propose plusieurs thèmes dont la gestion, le marketing, le commercial, le développement personnel, les ressources humaines… Parmi les chroniqueurs, on peut retrouver James Dillon pour le développement personnel, Nathalie Olivier pour les questions de ressources humaines, Philippe Hayat pour l’engagement en faveur de l’entrepreneuriat, Benjamin Chaminade pour les tendances de management, Frank Rosenthal au sujet du commerce, Michelle Jean-Baptiste pour les questions juridiques, Frantz Miccoli pour les questions de technologies informatiques…

Diffusion

Internet Streaming

La radio Widoobiz est diffusée en streaming depuis le site internet www.widoobiz.com. Les programmes de la radio sont accessibles depuis iTunes, sur Orange Live Radio, et depuis de nombreux site internet. Tous les programmes peuvent être écoutés à la demande par les podcasts.

Mobile

La radio Widoobiz est accessible depuis les téléphones mobiles via l’application Widoobiz sur iPhone et sur Google Play.

Freebox

Depuis le 17 juillet 2012, Widoobiz est disponible sur le bouquet radio de la Freebox.

TV

L’émission Business Women est adaptée à la télévision en partenariat avec la chaîne de la TNT Demain !

Auto-radio

L’équipe dirigeante souhaite rendre accessible Widoobiz dans les voitures grâce aux auto-radios connectés qui arrivent progressivement sur le marché.

Identité visuelle

Organisation

Studios sur évènements

La radio Widoobiz, participe à de nombreux évènements[10] tels que le salon des entrepreneurs, le salon des micro-entreprises, de nombreux forums sur la création d’entreprise et aussi des rassemblements d’entrepreneurs, partout en France et dans les pays francophones. Pour se faire, les équipes de Widoobiz installent un studio mobile et réalisent des interviews sur place !

Notes et références

Liens externes

Site officiel de - Widoobiz - 100 % entrepreneurs

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).