Encyclopédie Wikimonde

Karin Boras

Aller à : navigation, rechercher

Karin Boras est le pseudonyme d'Anne Delgambe, auteur, chroniqueuse, bloggeuse, elle est la créatrice de deux innovations de rupture en communication : les photoglyphes et les e-quickreads. Elle est aussi créatrice d'une manière innovante de réfléchir en développement durable, et d'un nouveau marketing[1].

Parcours

Née en Belgique en 1959, d'un père français et d'une mère Belge, elle s'installe en France en 1979. Depuis le début de sa carrière en entreprise, Karin Boras se consacre à concilier le sens et l'action, persuadée la vision liée à l'action est un levier puissant pour changer le monde.

L'apprentissage par l'action.

En 1986, Anne Delgambe est devenue une jeune directrice commerciale dans l'immobilier d'entreprise, accompagnant le développement économique d'une ville moyenne, par l'implantation d'entreprises créatrices d'emplois[2]. En 1994, elle a appris, en étant responsable des ventes dans une compagnie d'assurances, l'art du management, en gérant et motivant une équipe importante. Après cette expérience, elle fait son entrée dans l'industrie en étant responsable du développement d'une usine dans le secteur des transformateurs électriques, où elle a doublé le chiffre d'affaires en trois ans. Finalement, en 2003, elle s'est épanouie en tant que directrice marketing et développement durable d'un jeune groupe en création, dans les métiers de la construction en bois, dont le business model reposait sur le développement durable. Elle a appris au quotidien les difficultés de l'intégration du développement durable en PME, mais aussi ses succès : en 7 ans, l'entreprise a créé 17 sociétés et est passée de 5 à 450 personnes[3].

Conseil

Anne Delgambe, consacre simultanément une partie de son temps à accompagner des PME, et elle sélectionne les entreprises qu'elle accompagne sur leur performance durable. Depuis 2013, son activité professionnelle est centrée sur la transmission de messages simples et de solutions opérationnelles faciles, qui donnent du sens et permettent aux entreprises de s'engager dans la nouvelle économie : « l'économie partenariale » faite d'innovations à tous les niveaux[4]. Elle écrit son premier livre édité par l'AFNOR « Développement durable, l'avenir des PME » en 2012, sous le pseudonyme de Karin Boras. Et elle se lance en même temps dans la toile en créant « PME PMI Durables », une encyclopédie numérique gratuite dédiée à la Responsabilité Sociétale des Entreprises[5].

L'innovation pédagogique

En mélangeant une forme artistique à une réflexion intellectuelle pour des messages simples elle a créé les « photoglyphes ». Une innovation de rupture en communication ludique qui transmet des messages courts mais percutants, pour faire comprendre rapidement des messages clairs, quel que soit l'âge, la culture ou la connaissance de l'interlocuteur. C'est un outil pour la transmission des idées, des valeurs ou des réflexions critiques dans les domaines de l'éducation et la formation en sens large. Il est devenu un outil pédagogique et communicatif.[6].

Enseignement

Depuis 2004, elle transmet en enseignant à l'Université du Maine à des Masters : « Le développement durable : nouveau langage international » Elle intervient dans l'enseignement secondaire pour faire réfléchir les adolescents. Elle anime des ateliers, des conférences afin de transmettre le plus largement possible[7].

Engagement associatif

Karin Boras est parallèlement impliquée dans plusieurs associations et fondations. Entre 1974 et 1979, elle est bénévole dans l'association "les Îles de la paix" en Belgique, à Liège http://www.ilesdepaix.org/. De 1987 à 1989, elle devient membre de la Jeune Chambre économique Le Mans. En 1990, Karin Boras devient membre fondateur et administrateur de "Carrefour Sarthe" qui aide à la création d'entreprise : http://initiative-sarthe.fr/. Entre 1989 et 1991, elle devient président fondateur de "Leur avenir sans Sida", association qui a comme but de récolter de l'argent pour la recherche médicale afin de protéger les enfants de la maladie. Elle initie et créé un club d'entreprises sur Novaxis Le Mans en 1991 : http://www.club-novaxis.com/le-club-novaxis/presentation-et-objectifs/. En 1999, elle a créé un Club de Femmes, le Lion's Club baptisé “Aliénor”, pour que des femmes responsables économiquement puissent être actives sociétalement, Club qu'elle a présidé pendant 18 mois avant de passer la main[8]. Entre 1996 et 2003, Karin Boras devient membre du "Grand Bercé", journal local mis en place afin de mettre en valeur les richesses humaines, historiques et environnementales autour de la forêt deBercé.

En 2008, elle représente l'entreprise pour laquelle elle travaillait au Global Compact[9]. En 2009, elle sera au sein du Comité 21. En 2014, elle devient adhérente au GNIAC[10]. Entre 2012 et 2013, elle devient membre du "Comité Innovation" sous la présidence de Hugues Arnaud Meyer, au Medef et devient également membre du comité environnemental du Medef Sarte. En 2014, sa candidature est acceptée par Entrepreneur d'avenir[4]. En 2015, elle adhère à Figures de France où elle est chargée de réaliser les portraits des adhérents[11]. En 2015, pme pmi durables est sélectionnée comme solution d'avenir par Bleu Blanc Zèbre[12]. En 2015, elle devient chroniqueuse bénévole à RCF Le Mans, en créant « Histoires d'avenir » où elle raconte des inventions durable de PME. Cette même année elle sera membre du Global Compact.

Mécénat de compétences

Régulièrement, Karin Boras met bénévolement mes compétences au service de TPE ou organisations qui en ont besoin

Depuis 2013, elle développe une encyclopédie web opérationnelle de l'innovation durable totalement libre et gratuite : : www.pme-pmi-durables.com/fr/

i. pour expliquer comment raisonner autrement et simplement

ii. pour mettre aussi en valeur des exemples d'entreprises innovantes, gratuitement.

Bibliographie

  • Marketing : levier d'innovation par l'évolution en mode durable, Techniques de l'ingénieur, 2014
  • Co-auteure, Le carnet de bord du dirigeant responsable, Eyrolles, 2014
  • Développement durable : l'avenir des PME, Afnor, 2012

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).