Encyclopédie Wikimonde

Antoine Dinkel

Aller à : navigation, rechercher
Antoine, René, Philippe Dinkel
Naissance (68 ans)
Nancy
Nationalité français
Profession
Directeur des Services fiscaux de Monaco
Distinctions
Chevalier de l'ordre de Saint-Charles

Antoine, René, Philippe Dinkel, né le 26 juillet 1951 à Nancy, administrateur général des Finances publiques de première classe en service détaché auprès du gouvernement de la Principauté de Monaco en qualité de directeur des Services fiscaux[1], nommé dans l'Ordre de Saint-Charles le 17 novembre 2012 puis ordonné Conseiller d'État le 28 février 2014.

Biographie

Son parcours professionnel a débuté en juin 1973, immédiatement après son service national qu'il a effectué au sein de l'Armée de l'Air comme officier de Renseignement rattaché aux escadrons de chasse de la Base aérienne 133 Nancy-Ochey[2].

Il a successivement réussi les concours et validé les formations qui en découlent, de contrôleur, d'inspecteur et d'inspecteur principal des impôts. Dans l'exercice de ces trois grades, auxquels il a consacré les 22 premières années de sa carrière, il a exercé des missions, d'abord liées à l'assiette et au recouvrement de l'impôt, puis aux vérifications et contrôles fiscaux des personnes physiques et / ou des entreprises industrielles et commerciales.

Pendant plus de 14 ans, tout en menant de concert ses fonctions à la Direction Générale des Impôts (DGI), il a :

  • assuré des formations de comptabilité, de finances publiques, de droit des affaires et de fiscalité, au bénéfice des agents et cadres de l'administration fiscale française,
  • dispensé des cours de fiscalité au bénéfice d'étudiants inscrits en troisième cycle des universités Louis Pasteur et Robert Schuman à Strasbourg, à savoir notamment : MSG Marketing et Commerce International, DESS Actuariat, DESS Droit des Affaires, Juriste et Conseil d'entreprises et DESS Achat international.

Au cours de cette même période, il a été, pendant 9 années, membre du Secrétariat Général d'Aide à la Modernisation (S.G.A.M), fixé à Paris Bercy, et placé sous l'autorité directe du Directeur Général des Impôts. Ce secrétariat général a notamment contribué à la recherche de leviers d'actions permettant d'accompagner efficacement la réforme de la Direction Générale des Impôts.

Ayant été sélectionné, en 1993, comme directeur divisionnaire des impôts, il a acquis, dans ce grade, des connaissances et compétences dans différents domaines hors de la sphère du contrôle fiscal (contentieux administratif et juridictionnel, gestion des ressources humaines et budgétaires, organisation et management) …

Nommé, en 2001, en numéro 1 de sa promotion, Directeur départemental des Impôts[3], il a exercé à la Direction des Services Fiscaux de l'Île de La Réunion ses premières fonctions de commandement.

Fin juin 2004, accédant à l'une des fonctions les plus élevées des services déconcentrés de la Direction Générale des Impôts, il a été nommé chef des services fiscaux de la Martinique[4] et président du Comité Régional de l'Information et de la COMmunication (CRICOM)[5],[6] assurant, à ce titre, l'animation des projets interdirectionnels départementaux de tous les services déconcentrés du Ministère des Finances et des comptes publics. En raison de l'expertise qu'il a acquise dans le management du contrôle fiscal et de son très haut niveau de connaissances dans la fiscalité spécifique appliquée à l'Outre-Mer, il lui a été confié, jusqu'au 28 avril 2007, date de son départ de la Martinique, le pilotage du plan interrégional de contrôle fiscal des départements de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane.

Nommé par décision de Son Altesse Sérénissime Le Albert II de Monaco pour exercer les fonctions de Directeur des Services Fiscaux de la Principauté de Monaco, il a été placé par le Gouvernement français, le 1er mai 2007, en service détaché auprès du Gouvernement Princier[7]. Maintenu, depuis lors en détachement à Monaco[8], il a été intégré le 27 mars 2012 dans le corps des administrateurs généraux des Finances publiques à la suite de la fusion de la Direction générale de la Comptabilité Publique et de la Direction Générale des Impôts[9].

Le détachement, par l'État français, auprès de la Principauté de Monaco n'est pas une simple affectation à l'étranger d"un haut fonctionnaire français. Il est la conséquence d'une consultation des autorités des deux pays qui a permis à ce que chaque État soit assuré que la personne ainsi choisie bénéficie de leur confiance respective car la fonction et l'emploi en question touchent à leurs intérêts fondamentaux. Le Directeur des Services Fiscaux de Monaco fait partie des six plus hautes personnalités de l'État monégasque qui est choisi et nommé  par Son Altesse Sérénissime le Prince de Monaco parmi les ressortissants monégasques ou français[10].

Distinctions et titres étrangers

  • Nommé dans l'ordre de Saint-Charles par Ordonnance Souveraine du 17 novembre 2012, en qualité de Chevalier dans l'Ordre de Saint Charles[11],
  • Ordonné, le 28 février 2014, par Ordonnance Souveraine n° 4.737 du 28 février 2014, Conseiller d'État[12].

Origines, Enfance, Vie privée

Antoine, René, Philippe Dinkel est le 7e descendant d'une famille de 9 enfants. Son père a été maire de Saint-Étienne-lès-Remiremont (Vosges) durant 25 ans[13]. Il est marié et père de trois enfants.

Bibliographie, contributions, communications

  • Supports ou exercices pédagogiques fournis ou présentés sous forme papier et / ou PowerPoint aux personnels de catégorie A de la DGI dans le cadre des cycles de formation interne et, en externe, aux auditeurs relevant en particulier des chambres de commerce et des associations et centres agrées de gestion d'Alsace dans les domaines de la comptabilité, de la finance, du droit des affaires.
  • Documents et exercices pédagogiques polycopiés servant de supports aux cours de fiscalité dispensés au sein de l'Université Louis Pasteur et l'Université Robert Schuman à Strasbourg, dans plusieurs filières de 3e cycle (Diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) d'actuariat, de droit des affaires, juriste et conseil d'entreprises, de sciences et de gestion, de marketing et commerce international).

Notes et références

  1. Gouvernement princier, Principauté de Monaco : direction des Services Fiscaux
  2. Capitaine de Réserve, Ministère de la Défense - Armée de l'Air, juillet 1975
  3. Arrêté du 26 mars 2001 portant mutation, nomination et affectation de directeurs départementaux des impôts (direction générale des impôts)
  4. Arrêté du 3 février 2004 portant mutation, nomination et affectation (direction générale des impôts): M. Dinkel (Antoine), à la direction des services fiscaux de la Martinique à compter du 26 juin 2004
  5. [Arrêté n° 60124 / SPISC du 11 janvier 2006 du Préfet de la Région Martinique conférant les pouvoirs à Antoine Dinkel pour notamment recevoir les crédits de programmes et lui accordant la délégation de la signature, en sa qualité de DSF de la Martinique, de la gestion fiscale et financière de l'État et du secteur public local, de l'action sociale et du CRICOM]
  6. Arrêté du 6 juillet 2004 portant organisation du service de la communication (Journal officiel du 13 juillet 2004), Article 2 : La sous-direction des réseaux de communication impulse et coordonne l'action des équipes placées auprès des présidents des comités régionaux d'information et de communication (CRICOM) et les actions communes des services déconcentrés du ministère ; et Article 6 : Le bureau des ressources humaines, du budget et de la modernisation est chargé de la gestion des ressources humaines du service et des équipes placées auprès des présidents des CRICOM.
  7. Arrêté du 3 décembre 2007 portant détachement (directeurs des services fiscaux)
  8. Décret du 27 mars 2012 portant intégration, nomination, promotion, mutation et affectation d'administrateurs généraux des finances publiques
  9. Décret n° 2008-310 du 3 avril 2008 relatif à la direction générale des finances publiques
  10. Voir notamment à ce sujet l'article 6 de la Convention du 08 Novembre 2005 : Convention destinée à adapter et à approfondir la coopération administrative entre la République française et la Principauté de Monaco
  11. Ordonnance Souveraine n° 4.039 du 17 novembre 2012 portant promotions ou nominations dans l'Ordre de Saint-Charles, Journal de Monaco, JO8096 OS n°4.039, p. 2365 du vendredi 23 novembre 2012
  12. Ordonnance Souveraine n° 4.737 du 28 février 2014 portant nominations de Conseillers d'État, Journal de Monaco, Bulletin Officiel de la Principauté n°8163 du vendredi 07 mars 2014
  13. Antoine Dinkel, maire honoraire de Saint-Etienne-lès-Remiremont

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).