Bernard Schoeller

Aller à la navigation Aller à la recherche
Bernard Schoeller
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Bernard Schoeller est un architecte français, né le à Vieux-Condé et mort le à Bry-sur-Marne, connu pour l’invention des piscines Tournesol.

Biographie

Bernard Schœller étudie à l’école nationale des Beaux-Arts de Paris.

Associé à l’agence d’architecture des frères Xavier et Luc Arsène-Henry[1], avec lesquels il construit des milliers de logements sociaux, et la tour Aquitaine en 1964, troisième tour du quartier d’affaires de La Défense à Courbevoie[2]. Il s’installe à son compte au début des années 1970.

Il laisse son nom sur d’autres constructions telles que la direction de l’administration pénitentiaire, à Fresnes réalisée en 1993[3].

En 1969, en vue d'apporter une aide aux communes pour favoriser l'apprentissage de la natation, le secrétariat d'État chargé de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs lance l’opération « 1 000 piscines »[4]. Bernard Schoeller remporte le concours pour son projet de piscines « Tournesol »[5].

Bernard Schœller meurt à 90 ans le à Bry-sur-Marne[1],[2]

Piscines « Tournesol »

La piscine Tournesol de Fosses (Val-d'Oise).

Assisté de l'ingénieur Thémis Constantinidis pour la structure, Bernard Schœller construit 183 piscines dans les années 1970 et 1980.

Toutes les piscines Tournesol ont été construites en France, hormis celles de Larochette et de Berdorf, au Luxembourg[6].

Ces piscines sont « un des exemples les plus aboutis de l'industrialisation des complexes sportifs et de loisirs dans la France des années 1970. »[6]

Leur construction a permis la démocratisation de la pratique et de l'apprentissage de la natation[5]. Des champions de natation comme Alain Bernard, Laure et Florent Manaudou ont appris à nager dans ces piscines[7].

Références

  1. 1,0 et 1,1 « Mort de Bernard Schoeller », sur le site web du journal de l’Architecture, (consulté le ).
  2. 2,0 et 2,1 François Chaslin, « L’architecte Bernard Schoeller est mort », sur le site web du quotidien Le Monde, (consulté le ).
  3. « Direction de l'Administration Pénitentiaire », sur le site « Paris SkyScrapers », plate-forme d'échange collaborative consacrée à l'architecture, à l'urbanisme et à l'aménagement du territoire. (consulté le ).
  4. Jean-François Prevéraud, « Les ‘‘Tournesol’’ sont reparties pour 40 ans », sur le site web du magazine Industrie et Technologies, (consulté le ).
  5. 5,0 et 5,1 Nicolas Goinard, « Piscines « Tournesol » : une révolution à l’architecture particulière », sur le site web du quotidien Le Parisien, (consulté le )
  6. 6,0 et 6,1 « Hommage à Bernard Schoeller, l'architecte des piscines Tournesol », sur un site du Groupe Moniteur, (consulté le ).
  7. Bruno Garay, « Ces piscines Tournesol qui ont réconcilié les Français avec la natation », sur le site web du quotidien L'Équipe, (consulté le ).

Publications

  • Architectes Urbanistes. Les Frères Arsène-Henry, Jean-Claude Dubost, Bernard Schoeller, Vincent Faÿ, François Ambroselli, Service Européen des Relations Commerciales et Administratives, Paris/ Bruxelles, 1971.
  • Bernard Schoeller et Secrétariat d'État à la Jeunesse et aux Sports, Projet Tournesol : Opération 1000 piscines, dossier technique de présentation, Paris, R. Lacer, , 31 p. (OCLC 1505704) (BNF 35900611) (LCCN 75503940) 

Bibliographie

  • Les architectes de la Défense, Paris, D. Carré, (ISBN 978-2-915755-30-5) 
  • Gérard Monnier (dir.), L'architecture moderne en France, vol. 3 : De la croissance à la compétition : 1967-1999, Paris, Picard, coll. « Librairie de l'architecture et de la ville », , 311 p. (ISBN 2-7084-0571-3), « Les piscines Tournesol », p. 16–18 
  • Patrick Facon, « Les piscines Tournesol », dans Gérard Monnier (dir.) et Richard Klein (dir.), Les années ZUP : Architectures de la croissance, 1960-1973, Paris, Picard, , 301 p. (ISBN 2-7084-0629-9), p. 91–110 
  • « Remise à neuf de la coupole d'une piscine 'Tournesol' », Les Cahiers techniques du bâtiment, no 279,‎ , p. 32–34 (ISSN 0241-6794)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme