Encyclopédie Wikimonde

Pierre Rochereau

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Pierre Rochereau, né le 10 décembre 1910 à Dinan, mort dans cette ville le 9 novembre 1992, est un artiste-peintre et conservateur de musée français.

Biographie

Pierre Rochereau voit le jour au n° 8 de la place Duclos à Dinan, où son père tient une pharmacie. Il est l'élève de Roger Vercel au collège de la ville. Il est admis à l'École régionale des beaux-arts de Rennes puis à l'École des beaux-arts de Paris. Il expose pour la première fois à Dinan en 1936 chez M. Marzin, rue des Rouairies. En 1940, ses œuvres inaugurent la Galerie des Beaux-arts de Lucien Dubreuil, à Rennes.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il peint des modèles vivants à l'Académie de la Grande Chaumière et expose en 1941 à Paris. En 1944, Pierre Rochereau crée trois affiches sur Dinan, intitulées Relique du Moyen Âge, The dearest old thing in Brtittany et Porte ouverte sur le passé.

À la Libération, décoré de la croix de guerre, il épouse Renée Clerc en 1946, dont il aura deux enfants : Stephan et Gilda. Il s'installe avec sa famille dans le Vieux presbytère à Langrolay-sur-Rance.

C'est en 1952 qu'il organise une exposition sur les coiffes et les costumes bretons au château-musée de Dinan. Il devient conservateur du château-musée de Dinan par arrêté du maire André Aubert le 25 août 1954 avec effet au 1er juillet 1954 mais prend effectivement ses fonctions le 17 juin de la même année. Son action consiste à rechercher les œuvres d'art oubliées de la région et enrichir les collections du musée. Il est promu officier de l'ordre des Palmes académiques.

Pierre Rochereau consacre une grande partie de son temps à l'acquisition d'œuvres d'art locales : céramiques, bois sculptés, etc. et achète le contenu d'un atelier de poteries complet et celui d'un sabotier de la vallée de la Rance.

Il devient membre d'une association d'artistes dinannais : le Groupe des Sept[1]. Entre 1965 et 1966, ce groupe organise quatre expositions dans lesquelles il présente des œuvres sur le thème de la Bretagne. Il se retire du groupe en 1966. Parallèlement, Rochereau enseigne le dessin au collège des Cordeliers jusqu'en 1975. Sa dernière exposition avait eu lieu en 1966 à Dinan, à l'hôtel de la Poste, sur la place Bertrand Du Guesclin.

En 1970, il s'installe à la Vigie (Plouër), dans une demeure qui domine la Rance à l'entrée du pont Saint-Hubert.

En novembre 1988 il relève le défi que lui propose la Galerie du Phonographe de Dinan et expose une cinquantaine d'aquarelles récentes sousle titre :"Multiples visages d'un estuaire"

En 1989, le Carrouge de Plouër-sur-Rance, avec le concours de l'Institut culturel de Bretagne, édite " Coiffes et costumes des Bords de Rance" qui récompense le travail de toute une vie.

En 1990, la Galerie du Phonographe de Dinan édite ses trois affiches créées en 1944 et à cette occasion présente une rétrospective de ses œuvres.

Il est décédé le 9 novembre 1992 à Dinan et est inhumé au cimetière de Plouër-sur-Rance.

Affiches Relique du Moyen-Âge, The dearest old thing in Britan, Porte ouverte sur le passé

Créées en 1944 elles sont éditées en 1988 par la Galerie du Phonographe à Dinan.

Expositions

  • 1936, Dinan, exposition chez M. Marzin, rue des Rouairies
  • 1940,Rennes, galerie des Beaux-arts de Lucien Dubreuil
  • 1965, Dinan, hôtel Kératry, rue de l'Horloge, du 3 au 9 août 1965
  • 1966, Dinan, hôtel Kératry, au mois de juillet
  • 1966, Dinan, Théâtre des Jacobins, dans le cadre de la semaine commerciale, du 4 au 11 septembre
  • 1966, Dinan, Galerie Marzin, du 26 novembre au 3 décembre
  • 1966, Dinan, hôtel de la Poste, Place Bertrand Du Guesclin
  • 1968, Dinan, le Groupe participe à la semaine commerciale dans le cadre de l'exposition « Plaisirs d'automne », inaugurée par le président René Pléven
  • 1988, Dinan, la Galerie du Phonographe, 2 rue de l'Apport

Bibliographiques

  • Guy Browaeys, « Pierre Rochereau (1910-1992) : conservateur de musée et artiste-peintre », dans Le Pays de Dinan, tome XXV, 2005
  • Martine Urvoy, « Le Groupe des sept », dans Le Pays de Dinan, tome XXIV, 2004

Notes et références

  1. Créée le 2 avril 1965 par un groupe de six artistes peintres et d'un sculpteur : le peintre Yves Floc'h (1906-1990), Franck Le Meur, Pierre Rochereau, Claude Marin, Jean Urvoy, Jean Vercel et le sculpteur Francis Guinard. Le groupe intègre plus tard le céramiste Jean Busson. Leur but était de promouvoir la diffusion artistique dans le pays de Dinan, de participer à la formation des jeunes au travers d'un atelier municipal d'art entièrement gratuit et de participer à leur donner une éducation artistique. Ce projet s'arrêtera après le départ de Jean Urvoy en novembre 1966.

Liens externes

  • Biographie dans l'article « Le Groupe des sept », paru dans Le Pays de Dinan, tome XXIV, 2004

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).