Encyclopédie Wikimonde

Cautzer

Aller à : navigation, rechercher
'Le Paradis de Mahomet, Félicien Rops, 1867

Cautzer est le nom donné en 1825 par Jacques-Albin-Simon Collin de Plancy à un fleuve du huitième ciel dans le paradis de Mahomet[1].

Son cours est d’un mois de chemin, ses rivages d’or pur, les cailloux qu’il roule sont des rubis et des perles. Son sable sent comme le musc, son eau est douce et blanche comme le lait et son écume est brillante comme les étoiles[1]. Selon la légende celui qui boit son eau n’a plus jamais soif[2].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Dictionnaire infernal, ou Bibliothèque universelle, , 508 p. [lire en ligne] .
  2. Marc Voline, Le livre secret de l'au-delà, Paris, Albin Michel, , 132 p. (ISBN 978-2-226-07997-8) (LCCN 99510828), p. 40 

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).