Encyclopédie Wikimonde

Comafranc

Aller à : navigation, rechercher

Comafranc
logo de Comafranc
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de Comafranc|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 1948
Dates clés Janvier 2010, fusion des sociétés COMAFRANC et BECQUET GAULEY
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Remplace Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Remplacé par Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Forme juridique Société par actions simplifiée unipersonnelle
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Siège social Belfort
Drapeau de France France
Direction Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Distributeur sanitaire, carrelage, chauffage, électricité et matériaux de construction
Produits Matériaux, Sanitaire, Carrelage, Chauffage
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Sociétés sœurs Espace Aubade, Les Matériaux, Le Matériel électrique
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web www.comafranc.fr
Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 676 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Enseigne Comafranc à Belfort(siège)

Le groupe COMAFRANC (Comptoir des Matériaux de Franche Comté) est un distributeur de sanitaire, carrelage, chauffage, électricité et matériaux de construction en France. Ses principales enseignes sont les magasins Les Matériaux, Le Matériel Électrique et le spécialiste sanitaire Espace Aubade.

Fondé le 2 août 1948 près de Belfort, le groupe Comafranc a progressivement élargi sa palette de produits et compte près de 400 points de vente dans toute la France dont près de 200 salles d’exposition Espace Aubade. Étant depuis sa création une société familiale, elle se positionne, selon le magazine Challenges[1], comme le numéro 3 français du négoce d’équipements sanitaires.

Le groupe Comafranc a pour cible principale les artisans et les particuliers.

Historique

En 1948, Messieurs GAY Marius et EYMANN André créent la société Comafranc sous forme de S.A.R.L. au capital de 32 000 francs à Lure dans le département de la Haute-Saône en région Franche-Comté. Les acronymes COMAFRANC signifient Comptoir des Matériaux de Franche-Comté. Le logo de l'entreprise est alors représenté par un sigle signifiant un jeu de construction. Le siège social est fixé à Lure et le dépôt est installé en gare des marchandises.

Le choix de la ville de Lure comme siège de la société et comme centre d'activité s'avère judicieux. En effet, la situation géographique de ce centre permet une répartition facile des matériaux sur les chantiers des régions de Vesoul, Luxeuil, Saint-Loup-sur-Semouse, Villersexel et Ronchamp. À cette époque, le personnel de Lure se compose seulement de 2 employés. Le premier chargé de l'établissement des bons de sortie ainsi que de la tenue des comptes sommaires du dépôt, et le second, un manutentionnaire chargé du déchargement des matériaux à la réception et du chargement sur camions des clients.

Le premier exercice fait apparaître de bons résultats, les frais généraux étant très réduits. L'activité de Monsieur EYMANN qui assure personnellement, en plus de la prospection, toute la correspondance et la facturation, est à la base du bon rendement. Très vite, les premiers bâtiments sont insuffisants et obligent la société à construire un nouvel hangar.

En 1952, Comafranc devient l’un des premiers négociants en matériaux du département de la Haute-Saône et envisage de s’implanter dans le Territoire de Belfort. En 1955, la société s’implante dans le Territoire de Belfort en installant son dépôt en gare de Valdoie (90). La société jusqu'alors S.A.R.L. est transformée en S.A. au capital de 50 000 francs. Le siège social est alors transféré à Valdoie. Grâce à une gestion en bon père de famille, Comafranc va s'agrandir rapidement.

En 1960, Monsieur GAY Bernard, fils du fondateur s'initie dans l'affaire familiale. La société prend alors un nouvel essor grâce à l’ouverture de nouveaux services tels que le sanitaire, le chauffage et le carrelage. Durant, cette période Comafranc s’adapte à l’évolution des progrès techniques et aux exigences d’une clientèle de plus en plus professionnelle. En 1963, Comptoir des Matériaux de Franche-Compté reprend la société Vurpillot située à Audincourt. En 1966, Comafranc fait l'acquisition de l'usine SCHWOB située avenue Jean Jaurès dans la ville de Belfort.

En 1970, ouverture d'un dépôt dans la zone industrielle de Vesoul. En 1971, achat des établissements Delastre, qui deviendront le dépôt à Belfort. En 1972, installation dans le sud de l'Alsace et plus précisément à Mulhouse.

En 1981, Monsieur GAY Pascal, fils de Monsieur GAY Bernard, prend la direction de l’entreprise, qui gardera son statut de S.A. avec un capital de 2 625 000 Francs. En 1983, Comafranc reprend une usine dans la ville de Cernay[2], dans le Haut-Rhin. En 1984, achat de CBM (comptoir des bois et matériaux) à Danjoutin. En 1991, l'entreprise alsacienne Siehr est rachetée. En 1997, fusion absorption de Vuillemin Matériaux Pontarlier et Valdahon.

En 2005, transfert du siège social rue Albert Camus à Belfort. À cette date la société Comafranc affiche un capital de 44 250 400 euros. Elle s'est par ailleurs forgée une solide renommée dans tout l’Est de la France. En octobre 2007, ouverture d'une nouvelle salle d'exposition boulevard Richelieu à Belfort. En janvier 2010, fusion des sociétés Comafranc et BECQUET GAULEY. La société Comafranc est une entreprise familiale. Il n’y a aucune participation de la part des banques ou autres organismes financiers quels qu’ils soient. La société Comafranc est alors composée de 305 employés et possède 17 agences. Mais si l’on compte le nombre total de personnes qu’emploie le Groupe Comafranc, c'est-à-dire en prenant compte les 34 filiales qui ont gardé leur propre dénomination sociale, ce chiffre monte à environ 4 460 salariés.

Le Groupe COMAFRANC

Le groupe Comafranc[3] s'est construit au fil des années en opérant diverses acquisitions d'entreprises sur l'ensemble du territoire français. La liste ci-dessous retrace les différents rapprochements de manière chronologique depuis les années 1970 jusqu'en 2014 :

  • 1970 : prise de participation à la S.A.R.L. Pagot Savoie
  • 1971 : prise de participation à la S.A. Siehr
  • 1972 : prise de participation à la S.A. Dupont Est, S.A. Dimath et S.A. Cerest
  • 1980 : prise de participation à C.G.F.Q et à la S.A.S. Sanisitt/Comutherm
  • 1981 : prise de participation à la S.A. Nouveaux Docks et à la S.A.S. Becquet Gauley
  • 1982 : S.A.S. Mequisa
  • 1990 : rachat de la S.A.S. Bloc et Job et de la S.A.S. C.M.P.M.
  • 1994 : rachat de la S.A.R.L. Andrez Brajon et de la S.A.S. Mestre
  • 1995 : rachat de la S.A.S. Comet et de la S.A.S. Maillard
  • 1997 : rachat de la S.A.S. Chadapaux et de la S.A.S. Caremat
  • 1998 : rachat de la S.A.S. Somatem et de la S.A.S. SFCP
  • 1999 : restructuration du groupe ayant pour but de faire porter à Comafranc l'intégralité du capital et rachat des entreprises S.A. Ficop, S.A.S. Comtat Allardet, S.A.S. Es Ney, S.A.S. Gommichon, S.A.S. Cosmac, S.A.S. C.M.R., S.A.R.L. Distherm, S.A.R.L. Mangin et S.A.S. Schmitt Ney
  • 2001 : rachat de la S.A.S. Batimantes, S.A.S. Moy et de la S.A.S. Sodiatec
  • 2002 : rachat de la S.A.S. Clim'Air Show
  • 2003 : rachat de la S.A.S. Decelle et Feully
  • 2004 : rachat de la S.A.S. Caffiaux Debatte, de la S.A. Idéal Chauffage et de la S.A. Malrieu[4]
  • 2005 : rachat de la S.A.S Rouënel
  • 2006 : rachat de la S.A.S Seca
  • 2008 : fusion des sociétés SECA – Robert Paul et Caffiaux Debatte
  • 2010 : fusion des sociétés Comafranc et Becquet Gauley
  • 2012 : rachat de la S.A.S. Tisserant Matériaux et de la S.A. Hemond Matériaux

En 2014, l'entreprise allemande GC-Gruppe[5] est en négociation pour acquérir Espace Aubade la branche sanitaire et chauffage du groupe Comafranc.

Notes et références

  1. « Pierre Gay et sa famille », sur Challenges.fr,
  2. « Comafranc Cernay (68) - Tous ensemble », sur TF1.fr
  3. « Groupe Comafranc : la puissance de la diversification », sur Zepros.fr, (consulté le 17 octobre 2014)
  4. « Le groupe Comafranc se renforce dans le sud de la France », sur Batiactu.com, (consulté le 17 octobre 2014)
  5. « GC Gruppe prend pied chez Comafranc sanitaire-chauffage », sur Lemoniteur.fr, (consulté le 17 octobre 2014)

Annexes

Articles connexes

Bibliographie

  • Chantal Michelson, « La stratégie s'impose : L'année du Bain 2007 », Réponses bain, no N°85,‎ , p. 13-16 (ISSN X&lang=fr 1246-354 X).
  • Thierry Veyrier, « Profiter de l'engouement : L'année du bain 2008 », Réponses bain, no N°90,‎ , p. 13-15 (ISSN X&lang=fr 1246-354 X).
  • Charles Croix-Fry, « Les indépendants ont pris la main : L’année du bain 2009 », Réponses bain, no N°95,‎ , p. 17-19 (ISSN X&lang=fr 1246-354 X).

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).