Encyclopédie Wikimonde

Domaine apicole de Chezelles

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Le domaine apicole de Chezelles, fondé en 1900, se situe dans le Berry, à proximité de Châteauroux.

Contexte géographique

Le village de Chezelles se situe dans le Berry, l’un des plus anciens terroirs agricoles français. La famille, le domaine et les ruches sont installés dans la région naturelle de la Champagne berrichonne. Les premiers recensements de la population remontent à 1793. Aujourd’hui habitée par 450 habitants, Chezelles jouit d’une flore et d’un climat tempéré propice[1] à l’apiculture.

Les années 1900-1920

Alexandre Robin cultive les terres de Chezelles et y installe ses premiers paniers d’abeilles en 1900. C’est son fils René, lui aussi passionné par l’apiculture[2], qui développe l’exploitation et déploie des techniques d’apiculture moderne grâce, notamment, à l’utilisation de cadres qui permettent un meilleur suivi de la colonie et de la récolte du miel. Le Domaine Apicole de Chezelles possède alors 1700 ruches[3] et le miel de René Robin devient une référence pour les professionnels et les particuliers.

L’après-guerre

L’exploitation familiale se poursuit, avec l’arrivée de Maurice Mary et Henri Feintrenie, gendres de René Robin. Ensemble, ils se lancent dans l’aventure de la gelée royale, grâce aux conseils[4] et à l’amitié du professeur Chauvin, chercheur renommé à l’Institut national de la recherche agronomique. Le pollen, le miel et la gelée royale deviennent les spécialités du Domaine Apicole de Chezelles, qui innove et améliore les techniques de production.

L’exploitation du Domaine aujourd’hui

Le Domaine Apicole de Chezelles est aujourd’hui dirigé par Marie-Cécile Hernaez-Mary, arrière-petite-fille du fondateur, et il a fêté son centenaire[5] en l’an 2000. Epaulée par sa mère Paulette, son cousin Michel et sa fille Elise[6], Marie-Cécile Hernaez-Mary perpétue la tradition familiale en commercialisant les quatre principaux produits de la ruche : miel, pollen, propolis[7] et gelée royale, et en élaborant des compléments alimentaires naturels. Le domaine est également membre de l'UNAF[8]. Aujourd’hui il est possible d’admirer certaines œuvres de Sandrine Design[9], exposées sur les murs du Domaine.

Notes et références

  1. « Abeille Sentinelle - apiculture, apiculteur, unaf, miel, cruiser, pollinisation », sur www.abeillesentinelle.net (consulté le 27 avril 2016)
  2. « Abeille Sentinelle - apiculture, apiculteur, unaf, miel, cruiser, pollinisation », sur www.abeillesentinelle.net (consulté le 27 avril 2016)
  3. Collectif Sarka-SPIP, « Demain, mangera-t-on encore du miel français ? - Altermonde-sans-frontières », sur www.altermonde-sans-frontiere.com (consulté le 7 juin 2016)
  4. « Hardt-com.net - L'info au fil du Rhin », sur www.hardt-com.net (consulté le 4 janvier 2016)
  5. « Joyeux 110ème Anniversaire au Domaine Apicole ! | La vie des abeilles au domaine apicole de chezelles | Le blog d'Elise », sur www.laviedesabeilles.fr (consulté le 4 janvier 2016)
  6. « Domaine Apicole De Chezelles | La vie des abeilles au domaine apicole de chezelles | Le blog d'Elise », sur www.laviedesabeilles.fr (consulté le 27 avril 2016)
  7. « La propolis du Domaine apicole de Chezelles », sur La Propolis et Vous (consulté le 4 janvier 2016)
  8. « UNAF - Union Nationale de l’Apiculture Française », sur www.unaf-apiculture.info (consulté le 27 avril 2016)
  9. « Sandrine Design soigne vos décorations - 26/01/2012 - La Nouvelle République Indre », sur www.lanouvellerepublique.fr (consulté le 7 juin 2016)

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).