Gilles Wach

Aller à : navigation, rechercher
Gilles Wach
Description de l'image Msgr Wach.jpg.
Naissance (65 ans)
Troyes

Gilles Wach, né le à Troyes, est un prêtre catholique français, cofondateur et prieur général de l'Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre. Il est l'ordinaire actuel de cette société de vie apostolique.

Biographie

Enfance et formation

Né à Troyes, Gilles Wach est le fils de Jacques Wach (1923-2014), comptable, et de son épouse Simone née Guillot (1924-2014).

Après son baccalauréat, il entre au séminaire de Paray-le-Monial et y fait une année de formation (1973) puis le quitte et rejoint le séminaire du diocèse de Gênes.

Gilles Wach est ordonné diacre par le cardinal Siri le puis prêtre le par le pape Jean-Paul II, en la basilique Saint Pierre de Rome.

Gilles Wach est reçu comme docteur en théologie à l’université pontificale de l’Angelicum le après une thèse sur saint François de Sales.

Il entre dans l'Opus sacerdotale.

Carrière

Gilles Wach est nommé vicaire général du diocèse de Mouila, au Gabon, le , par Cyriaque Obamba, puis nommé vicaire général émérite par le successeur de ce dernier.

En 1990, Wach fonde l’Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre, société de vie apostolique de droit diocésain (puis, depuis 2008, de droit pontifical)[1],[2][source insuffisante], pratiquant la forme tridentine du rite romain[réf. nécessaire], qu'il dirige depuis lors ; au moment de la reconnaissance de l’Institut comme société de vie apostolique de droit pontifical, il est confirmé à la tête de l’I.C.R.S.P. comme supérieur majeur pour une durée de six ans. Il est réélu, par deux fois (en et en ), également pour des mandats de six ans[3][source insuffisante].

Le président gabonais Ali Bongo le décore à plusieurs reprises[4][pourquoi ?].

Influence[Laquelle ?] ecclésiastique

Gilles Wach, fondateur de l’une des plus importantes[réf. nécessaire] communautés Ecclesia Dei, est très proche de membres de la Curie romaine comme les cardinaux Silvio Oddi, Alfons Maria Stickler, Paul Augustin Mayer, Pietro Palazzini, Luigi Poggi, Mario Luigi Ciappi, Darío Castrillón Hoyos et Robert Sarah, Albert Malcom Ranjith, Antonio Cañizares Llovera, Raymond Burke, ou encore comme Antonio Piolanti, Camille Perl et Guido Pozzo, président de la Commission Ecclesia Dei[réf. nécessaire].

Autres activités

Gilles Wach s'implique dans plusieurs organisations ou mouvements :

  • l'association « Avenir de la Culture », dont il faisait partie du comité d'honneur (1997)[réf. nécessaire].
  • il célèbre des messes de Requiem pour des associations de souvenir de Louis XVI[Lesquelles ?], à l'occasion 2002[5], 2013, 2014[6] et 2015 au couvent Sainte Anne, à Bruxelles.
  • l'association Notre-Dame de Chrétienté, qui organise annuellement un pèlerinage à Chartres, lors de la Pentecôte[réf. nécessaire].
  • la Marche pour la Vie : il fait partie du comité de soutien, depuis 2007[7]. Gilles Wach était présent à la Marche pour la Vie, à Paris, en et le [réf. nécessaire].

Décorations gabonaises

Publications

  • L’amour de Dieu en saint Thomas d’Aquin et saint François de Sales, Storia del tomismo : atti del 9. Congresso tomistico internazionale. 6, (OCLC 849282020)

Annexes

Notes et références

  1. Décret « Saeculorum Rex » du 7 octobre 2008 sur le site de la commission pontificale Eccelsia Dei : rubrique informazione
  2. Stephen Vallet, « Sous le soleil de Dieu : des chanoines pour l'éternité », bimensuel,‎ (lire en ligne Accès libre)
  3. « Réélection de Mgr Wach Supérieur de l'Institut du Christ-Roi », sur Riposte-catholique, (consulté le )
  4. « Paroisse Notre Dame de Lourdes de Libreville: Célébration des messes par le fondateur de l'ICRSP », sur web.archive.org, (consulté le )
  5. « Docu2 », sur bonvouloir.chez.com (consulté le )
  6. « Liste des hommages en France et en Belgique au roi Louis XVI », sur web.archive.org, (consulté le )
  7. Comité de soutien 2007,2008, 2010.

Liens externes

  • Erreur Lua dans package.lua à la ligne 80 : module 'Module:Weblink' not found.
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 285 : attempt to call field 'isValidEntityId' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 143 : attempt to call field 'getEntityObject' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus