Guillaume Metten

Aller à la navigation Aller à la recherche

Guillaume Metten est un ancien diplomate belge et ambassadeur de Belgique en Iran, Inde, Népal, Bhoutan, Sri Lanka, Maldives, Maroc et Mauritanie. Actuellement[Quand ?], il est membre du conseil d’administration et directeur du département des recherches des relations internationales à l'Institut international d'études juridiques et stratégiques (IILSS).

Il est l'un des sept ambassadeurs de l'UE à avoir soutenu le droit de l'Iran à posséder la technologie nucléaire à des fins pacifiques en 2011, via un document écrit et signé par sept anciens ambassadeurs en Iran de pays européens : outre Guillaume Metten, on trouve Richard Dalton (Royaume-Uni), Steen Hohwü - Christensen (Suède), Paul von Maltzahn (Allemagne), François Nicoullaud (France) et Roberto Toscano (Italie).

Carrière diplomatique

  • Il rejoint la diplomatie belge en 1965.
  • 1967, il est nommé attaché à l'ambassade de Brazzaville, une charge qu'il occupe jusqu'en 1970.
  • Il passe un autre examen commercial de l'administration centrale belge et devient secrétaire à l'ambassade d'Ankara entre 1971 et 1972 .
  • Il est nommé premier secrétaire de l'ambassade de Kigali en 1972 et garde cette position jusqu'en 1975 ,
  • Désigné conseiller dans le bureau de la ministre de la Coopération et du Développement, il quitte le ministère en 1977 pour être nommé conseiller à Varsovie (jusqu'en 1980), puis ministre-conseiller à Tokyo (1981 - 1982) .
  • En 1982, il devient chef adjoint d'état-major de Leo Tindemans, ministre des relations extérieures, et occupe ce poste jusqu'en 1985.
  • En 1985, il est désigné ambassadeur à Dakar, avec la responsabilité de sept pays d'Afrique de l'Ouest . Il quitte ce poste en 1989.
  • Nommé ambassadeur à Rabat, il reste dans la capitale marocaine jusqu'en 1992, avec le Maroc et la Mauritanie sous sa juridiction.
  • Il est chef du personnel de terrain de l'administration centrale entre 1992 et 1995.
  • Ambassadeur à New Delhi (1995 - 1999), avec l'Inde, le Népal, le Bhoutan, le Sri Lanka et les Maldives sous sa juridiction.
  • Il devient ambassadeur à Téhéran (Iran) entre 1999 et 2003, avant de se retirer de la diplomatie belge.
  • Il est promu à l'administration de première classe le 1er octobre 2001.

Retraite

  • Après sa retraite de la diplomatie belge en 2010, les activités de Guillaume Metten se concentrent sur l’Iran, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord à travers ses contributions aux conférences et documents écrits.
  • Il est directeur des recherches du département des relations internationales à l'Institut international d'études juridiques et stratégiques.
  • Dès 2008, il est membre du Club Richelieu 'Liège Simenon'

Références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).