Harmonie Batterie Municipale d'Avesnes-Les-Aubert

Aller à la navigation Aller à la recherche
La fanfare Harmonie en 1896.

L'Harmonie Batterie Municipale est une batterie-fanfare de la commune française d'Avesnes-les-Aubert, dans le Nord-Pas-de-Calais. Elle est fondée à la fin du XIXe siècle.

Historique

Fanfare municipale vers 1952
Fanfare en 1991
L'Harmonie Batterie Municipale en 2009

En 1877, Louis Couvez eut l'idée de fonder un ensemble musical. Il rassemble un certain nombre de musiciens amateurs et est nommé chef. Il conduit la jeune société au concours de Cambrai en 1880, imprimant ainsi les premiers pas de ce qui constitue aujourd'hui l'Harmonie Batterie Municipale.

Le 15 juin 1902 a lieu à Avesnes-les-Aubert l'inauguration de la nouvelle mairie suivie d'un grand festival d'harmonies, de fanfares, d'orphéons, de trompettes et de trompes de chasse.

Monsieur Couvez est amené à quitter la commune et la direction est successivement confiée à messieurs Marchand (de Rieux-en-Cambrésis), Maillet (de Cambrai) et Verrin, celui-ci étant ensuite appelé à diriger un ensemble musical plus important à Crevecoeur-sur-Escaut. Il laisse la direction à Lucien Couvez d'Avesnes-les-Aubert.

Quelques années plus tard, Aubert Verrin reprend son poste de chef et voit ses efforts couronnés de succès, mais il meurt en 1935 âgé de 74 ans, le lendemain d'une audition.

quelques années avant la guerre de 1939-1945, la fanfare passe sous le giron de la municipalité et est ainsi subventionnée par la commune.

Après la mort de M. Verrin, les musiciens répètent sous la direction d'Henri Maillard, maintenant l'organisation de la société jusqu'à l'arrivée d'un nouveau chef: M. Copin de Wravrechain-sous-Denain. Ce dernier s'efforce de rendre à la fanfare tout son allant jusqu'à la conduire à de nouveaux succès, mais la guerre interrompt tous les projets. En 1944, la fanfare réunit ses membres restants. M. Copin n'est plus, il a été fusillé par les Allemands.

La fanfare nomme donc un nouveau chef en la personne de Paul Noirmain, et un sous-chef, Ernest Petit. Tous les deux sont des musiciens aguerris.

L'après-guerre fut compliqué en raison des disparus et du non renouvellement de ceux-ci. Néanmoins, Paul Noirmain remet la musique sur pied et arrive bientôt à organiser des concerts avec les membres restants.

La société s'empresse de former nouveaux jeunes éléments indispensable à son renouveau. Nous noterons alors l'activité de Joseph De Clercq, qui fonde les cours de solfège et d'instruments. Paul Noirmain arrive peu à peu à faire retrouver à la fanfare son animation d'avant guerre.

Puis Léon Maison de Rieux-en-Cambrésis lui succède en tant que chef, avec Joseph De Clercq comme sous-chef. Les qualités de directeur de Léon Maison sont très appréciées mais mortellement blessé dans un accident, il est remplacé par monsieur Hache, directeur d'école.

Monsieur Hache cède la place de directeur en 1954 à Aubert Lebecq, aidé de Maurice Goffart en tant que sous-chef. Maurice Goffart est alors un musicien de longue date.

Un groupe d'ami de la musique s'est constitué en même temps que se formait la société. Il fut longtemps présidé par Cyriaque Petit, toujours très dévoué et généreux, aidé plus tard de Cyprien Gernez, André Derieux (fils) et du docteur Pinchart.

En 1977, Pierre Robail devient président actif, succédant à George Moniez, à maître Roussel et à Jules Grière. La vice-présidente est Andréa Leprête-Herbin qui est en fonction depuis plusieurs années déjà.

Aubert Lebecq et Maurice Goffart conduisent la société vers de nombreuses auditions dans la cambrésis et le valenciennois. Nous retiendrons le concours de musique de la délégation du cambrésis à Cambrai le 19 juin 1983 où la fanfare finit première.

Entre temps, la société perd son sous-chef Maurice Goffart le 18 septembre 1983, jour même de la deuxième fête communale. C'est Jean-Noël Herbin qui lui succède. Jean-Pierre Place est nommé sous-chef adjoint.

Les sorties continuent: le 9 octobre 1983 à Avesnes-les-Aubert, le 13 mai 1984 au festival international de musique à Cambrai, le 4 mai 1986 au festival de musique organisé par la délégation du cambrésis à Iwuy.

La bannière est remplacée le 9 septembre 1984, la précédente datant des débuts de la société. La marraine en est Georgette Lebecq.

En 1988, il faut élire un nouveau chef. C'est Jean-Noël Herbin qui le devient. Très rapidement, celui-ci bâtit un programme et le met en œuvre pour donner un élan nouveau à la fanfare. Chose qu'il arrive à accomplir avec l'aide des musiciens et de son dévoué président Pierre Robail. Jean-Pierre Place devient sous-chef.

La fanfare participe à des prises d'armes importantes.

En 1991, Philippe Dessery est nommé sous-chef après le départ de Jean-Pierre Place en décembre 1990.

La fanfare est dans une période de croissance considérable avec l'arrivée de jeunes éléments, notamment grâce à l'école de musique et de ses jeunes professeurs bénévoles.

La direction décide de faire classer la société le 13 octobre 1991. Le jury, composé de Jean-Claude Bonhomme, Marcel Chapuis et Guy Sauvage, classe la société en troisième division / deuxième section. La fanfare change de nom pour devenir l'actuelle "Harmonie Batterie Municipale d'Avesnes-les-Aubert".

Suite à cette nouvelle dénomination, le changement de bannière s'avère nécessaire. Le 5 avril 1992, chose est faite et la marraine de la bannière est madame Jocelyne Herbin.

Le 24 mai 1992, l'Harmonie Batterie Municipale participe au concours de Berck. Elle obtient un deuxième prix et confirme son classement en troisième division / deuxième section.

Le 16 mai 1993 au concours de Dunkerque, l'Harmonie Batterie Municipale obtient de nouveau un second prix et se maintient en troisième division / deuxième section.

Le 23 juin 1996 au concours de Gravelines, elle obtient un premier prix ascendant et se classe en deuxième division deuxième section.

Le 23 février 1997 lors de l'assemblée générale, la candidature de Jean-Jacques Canonne est acceptée. Il devient vice-président de l'Harmonie Batterie Municipale.

Les 6, 7 et 8 juin 1997 se déroulent les festivités du 120e anniversaire de l'Harmonie Batterie Municipale. Une exposition de photographies et d'instruments est proposée, quatre concerts sont joués à la salle des fêtes de la ville (orchestre des jeunes Avesnes-sur-Helpe, Harmonie Batterie Municipale Dunkerque Petite-Synthe, groupe Arpège Avesnes-les-Aubert, Harmonie Batterie Municipale d'Avesnes-les-Aubert), un festival de musique composé de concerts suivis de défilés a lieu en plusieurs points d'Avesnes-les-Aubert avec le concours de onze sociétés musicales réunies pour un grand final sur la place de la République pour jouer des morceaux d'ensembles.

Jean-Jacques Canonne devient le président de l'Harmonie Batterie Municipale après que Pierre Robail ne cesse ses fonctions de président deux mois plus tôt, en décembre 1997. Néanmoins, Pierre Robail reste actif en tant que président d'Honneur.

De 2000 à 2007, l'Harmonie se rend à Reims tous les mois de juin pour défiler dans les rues de la ville lors des fêtes Johaniques.

En 2003, Jean-Noël Herbin quitte la direction de l'Harmonie Batterie Municipale. Philippe Dessery lui succède.

Maria Rocca est nommée sous-chef en mars 2006 puis démissionne en 2009.

Amélia Legrand prend sa succession en août 2009.

Présentation

Effectif

En concert, l'Harmonie regroupe 43 musiciens et une porte-bannière. De nombreux instruments y sont représentés parmi les classiques des Harmonies: Batterie, bugles, clairons et cor de chasse, clarinettes, cymbales, euphoniums, contrebasse, flûte et piccolo, grosses caisses, saxophones alto, baryton et ténor, tambourin, tambours, triangle, trombone et trompettes.

Défilé

En défilé, l'Harmonie défile au pas sur plusieurs rangs. Elle réalise quelques figures parmi le "S", "l'escargot", des "haies d'honneur", des changements du nombre de rangs etc ... 35 musiciens défilent, en jouant du tambour, de la grosse caisse, des cymbales, du clairon, du bugle, de la trompette, de la clarinette, de la flûte traversière, du saxophone soprano, alto et ténor, de l'euphonium et une contrebasse. Sans oublier la porte-bannière qui suit l'harmonie et le chef qui nous guide.

Tenue

La Tenue actuelle de l'Harmonie Batterie Municipale

Lors des défilés et lors des concerts, les musiciens sont tous vêtus uniformément: La dernière tenue de l'Harmonie date de 2001.

Elle est composée d'un pantalon noir, d'une veste bleu vespa, d'une chemise siglée "Harmonie Batterie Municipale" AVESNES-LEZ-AUBERT et d'une lyre, d'une cravate noire flanquée d'une lyre, d'une casquette pour les hommes, d'un chapeau pour les femmes. En bas sur la photographie se trouve le K-Way porté uniquement en cas de pluie. Les chaussures doivent être noires. Le costume du chef et celui de la sous-chef porte des liserés jaunes sur les manches et sur le couvre-chef.

Elle sert aussi bien pour les concerts que pour les défilés de l'Harmonie.

Répertoire

L'harmonie a un répertoire et joue des œuvres les plus diverses: de la musique militaire à la musique de fêtes, aux musiques anciennes comme aux plus récentes, des morceaux connus, des moins connus, de la chanson française, des musiques de films, de la musique classique, dont entre autres:

  • Musique de défilé/ Marche (avec clairons): Jour De Fête, Qu'elle Est Belle, Nord-Midi, L'Incendie A Rio, Parade Americana, La Fraternelle, Auprès De Ma Blonde, Défilé Brésilien, Le Rire du Sergent, Marche Des Pipins, Cappelle Lilas, Parade Americana, Parade A Chicago, Bacchus (+ cor de chasse), Honneur Au Cambrésis, The Chairman, Marche De La Fédération, Le Jour Le Plus Long, Mexicalis, Parade chtis, La Marche Des Gendarmes ...
  • Musique de défilé/ Marche (sans clairons): Hymne Fédéral, Honneur Aux Basses, Alte Kameraden, Fröhliche Trompeten, Marche Nuptiale, La grève des musiciens ...
  • Musique jazz: Moonlight Serenade, In the Mood, Opus Swing.
  • Chanson française: C'est Si Bon, Meydley Polnareff ...
  • Musique Internationale: Love is all, When The Saint Go Marching'in, Highland Cathedral, Heal the World ...
  • Musique patoisante: Eun' Goutt 'Ed' Jus.
  • Musique de film: Hot Stuff, Ciné Marche, La vie Est Belle ...
  • Musique Militaire: Saint-Cyr, Sambre Et Meuse, La Marseillaise, Le Chant Des Partisans, God Save The King (hymne anglais), The Star-Spangled Banner (hymne Américain), La Brabançonne (hymne de Belgique), La Fille Du Régiment, Sabres and Spurs ...
  • Musique classique: Berceuse De Jocelyn, Ave Maria (de Gounod) ...

Palmarès

  • 1880: concours à Cambrai.
  • juin 1897: concours National de musique à Saint Quentin.
  • 29 et 30 mai 1898: concours National de musique à Fresnoy le Grand (prix d'exécution: classement en troisième division / deuxième section - prix de direction).
  • juin 1902: inauguration de la nouvelle mairie: festival.
  • juin 1905: festival de Carnières.
  • 12 août 1906: concours International de musique à Valenciennes.
  • 1907: concours de Malo de Bains.
  • 19 et 20 juin 1907: festival de Caudry.
  • 1913: concours musical de Rouen.

Première Guerre mondiale Interruption des classements.

  • 4 juin 1922: concours International de musique de Villeneuve Saint Georges, classement: première division / deuxième section.
  • 5 et 6 juillet 1924: concours International de Paris 17e avec les félicitations du jury et un prix de direction au chef.

Seconde Guerre mondiale Interruption des classements.

  • 19 juin 1983: concours de musique de la délégation de Cambrai. La fanfare en sort première.
  • 9 octobre 1983: festival de musique à Avesnes-les-Aubert.
  • 13 mai 1984: festival International de musique à Cambrai.
  • 9 juin 1985: festival à Bruay-en-Artois.
  • 4 mai 1986: festival de la délégation du Cambrésis à Iwuy.
  • 5 juillet 1987: festival de la délégation de Cambrai à Fontaine-Notre-Dame.
  • 2 juin 1991: festival de musique à Marcq-en-Barœul.
  • 13 octobre 1991: la société se classe en troisième division / deuxième section.
  • 24 mai 1992: concours Nationale de musique à Berck. L'Harmonie obtient un deuxième prix et confirme son classement en troisième division / deuxième section.
  • 28 juin 1992: festival de la délégation du Cambrésis à Iwuy.
  • 16 mai 1993: concours de Dunkerque, l'Harmonie se maintient en troisième division / deuxième section.
  • 4 juillet 1993: festival à Ligny-Haucourt.
  • 19 juin 1994: festival de musique à Masnières.
  • 30 avril 1995: festival de musique à Fourmies.
  • 28 mai 1995: festival de musique à Busigny.
  • 23 juin 1996: concours de Gravelines. L'Harmonie obtient un premier prix Ascendant et se classe en deuxième division / deuxième section.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).