Encyclopédie Wikimonde

Jean-Yves Mercier

Aller à : navigation, rechercher
La page Modèle:Infobox/Pictogramme/default.css n’a pas de contenu.
Jean-Yves Mercier
Description de l'image Jean-Yves Mercier 2009.jpg.
Biographie
Naissance (56 ans)
Bourges
Nationalité Français Drapeau : France
Thématique
Formation Ingénieur, MBA, Doctorat en Sciences économiques et sociales
Titres Professeur, entrepreneur, consultant
Approche Psychosociologie, Systémique, Économie
Travaux Self leadership, Gestion du changement, Développement personnel, Organisation, Stratégie, Ressources humaines, Gestion du risque, Responsabilité sociale

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Jean-Yves Mercier est un psychosociologue systémicien français, spécialiste de la gestion du changement, des ressources humaines et du développement professionnel des adultes, né en 1963 à Bourges. Il vit à Genève.

Biographie

Jean-Yves Mercier a commencé sa vie professionnelle dans les ressources humaines, d'abord chez Charmilles Technologies[1], puis comme responsable du changement organisationnel chez Swissair à Genève, et enfin comme directeur des ressources humaines du groupe Bahlsen à Hanovre.

Il fonde ensuite ProMan Consulting avec Guy Gimenez à Genève et à Barcelone.

Les 4 dimensions de la responsabilité sociale des entreprises

Parallèlement, il poursuit une carrière académique. Il cosigne entre 1991 et 1997 les 3 tomes d'Organisation et Management[2], publié aux Éditions d'Organisation[3]. En 2000, il dirige pour l'Association Suisse d'Organisation un ouvrage sur la gestion des connaissances [4] puis mène en 2001 pour la Confédération suisse une recherche sur la gestion du risque[5] sous l'angle de la mobilisation intelligente des savoirs[6]. Devenu professeur de ressources humaines[7] et responsable des Programmes de Développement Personnel pour le MBA de HEC Genève, il enseigne entre autres à l'École hôtelière de Lausanne, à Grenoble École de management, et à l'Universidad Pompeu Fabra[8] de Barcelone. Il se penche à cette époque sur les questions de la responsabilité sociale[9] des entreprises, des réseaux d'apprentissage[10] et du capital humain[11], de l'empowerment[12] et de l'organisation systémique[13].

Se consacrant dès 2008 plus spécifiquement au développement professionnel des adultes [14], Jean-Yves Mercier crée en 2008 le diploma of advanced studies en capital humain[15] et en 2010 le certificate of advanced studies en leadership stratégique[16]. Évoluant vers de nouvelles formes pédagogiques, il crée en 2009 avec Emmanuel Josserand Self-leadership, un concept expérientiel de développement personnel publié sous la forme de 4 DVD par la formation continue de l'université de Genève[16]. Il l'enseigne à HEC Genève[17], à l'université de Paris-Dauphine[18] et à l'IAE Toulouse[19]. Il fonde en 2013 la Self-Leadership Foundation[20], fondation consacrée à la recherche sur les formes collaboratives de développement personnel visant à l'apprentissage tout au long de la vie[21], et représente à ce titre l'Université de Genève lors de la signature du jumelage entre les villes de Genève et Beijing[22].

Enfance et formation

Jean-Yves Mercier a étudié à l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie dont il obtient le diplôme d'ingénieur en 1986. Après un DESS à l'IAE de la Sorbonne en 1987, il devient assistant à l'université de Genève. Il rédige sa thèse sous la direction de Gilbert Probst et de Michel Crozier. Celle-ci, Étude de l'influence des structures de pouvoir sur la dynamique d'apprentissage de l'entreprise, repose sur l'étude du cas Swissair et lui permet d'obtenir son doctorat en 1995[23]. Ses influences y sont aussi bien la systémique que la sociologie, la psychologie et la psychosociologie. Le modèle de dynamique d'apprentissage entre individus et organisations développé y prône une écologie de l'apprentissage[24] et servira notamment à la refonte des services sociaux de l'administration de la ville de Barcelone[25].

Self-leadership

Self-leadership est une démarche pédagogique de développement pour adultes, par enseignement en partie à distance. Elle a d'abord été conçue pour les étudiants du MBA en emploi de HEC Genève[26]. Elle est depuis 2010 offerte aux cadres en entreprise[27].

Elle repose sur les conclusions de la thèse de l'auteur, en soutenant le développement de l'individu comme un résultat de son interaction avec son environnement vu comme espace d'apprentissage en réorientation constante. Elle comprend de ce fait une itération en plusieurs phases de moments de formation, d'appropriation, de confrontation à l'action et de coaching[28]. La collaboration avec Emmanuel Josserand[29], spécialiste du e-learning[30], a permis de développer ces fondements théoriques en les mettant en œuvre par une répartition des différentes dimensions entre divers modes pédagogiques.

Ainsi, à chaque étape les participants bénéficient[31] :

– de formation sous une forme distancielle, par le visionnement d'un DVD comprenant des modèles théoriques, des explications théoriques, mais aussi des interviews de dirigeants ;
– d'appropriation par un ensemble de tests online ;
– de coaching par des séances d'approfondissement personnel en groupes d'apprentissage.

Ces étapes sont au nombre de 4[32] :

– la prise de conscience par l'individu de ses rôles professionnels, fondée sur le modèle de Lenhardt : spécialiste, mananger ou leader[33]. Cette prise de conscience à rapporter aux projections extérieures et aux désirs personnels pour faire naître à la fois la conscience de sa propre complexité, mais aussi de la dichotomie entre l'individu et les rôles qu'il joue ;
– la prise de conscience de ses comportements préférentiels au sens jungien du terme, mais aussi du coût énergétique de ses activités comme du changement que l'on pourrait y opérer (Csíkszentmihályi, 1996)[34].
– la prise de conscience de ses moteurs internes, qu'il s'agisse de ses ancres de carrière (Ed Schein, 1996)[35], ou des patterns de rencontres sur lesquels l'individu s'appuie pour évoluer. Ces éléments sont alors rapportés au cycle de vie de la personne à la fois en fonction de son âge et de son niveau de maturité dans son activité professionnelle actuelle.
– la définition d'options d'évolution dans une approche intégrale (Wilber, 2000)[36] et la réflexion systémique sur leur mise en œuvre par la notion de réseau (Josserand, 2001)[37].

Prailletime

En juin 2006, Jean-Yves Mercier a créé avec Alexis Delmege ProMan Event[38], entreprise à partir de laquelle il a conçu et dirigé l'opération Prailletime[39] qui a consisté à diffuser sur écran géant[40] les matches du mondial 2006 de football au sein du stade de Genève (La Praille), mais aussi à ouvrir ce même stade à la population de la ville. Et ce à travers des tournois mêlant entre autres les générations, les confessions religieuses, SDF et cadres d'entreprises ou handicapés et valides[41]. 147 000 spectateurs[42] et joueurs ont visité la manifestation pendant le mois qu'a duré le mondial.

Notes et références

  1. [1]
  2. [Gilbert Probst, Jean-Yves Mercier et al., Organisation et Management, Éditions d'Organisation, 3e édition, Paris, 1997
  3. [2]
  4. [Le pari de l'intelligence, éditeur, Cahiers de l'ASO 2000, Genève
  5. Communication aux Conseillers aux États, Berne, septembre 2002
  6. [Rodolphe Delabarre, De l'Intelligence Economique au management des risques, Skema Business School, Nice, 2012
  7. [3]
  8. [4]
  9. RSE
  10. [Jean-Yves Mercier et Guy Gimenez, Du gardien des structures à l'animateur de réseaux, in : Persorama, n° 2/97, Zurich, juin 1997
  11. [Jean-Yves Mercier, Des ressources humaines au capital humain, in : Persorama n° 4, Zurich, décembre 2008
  12. [Liisa Kuokkanen et al., Organizational change and work-related empowerment, Journal of Nursing Management, Volume 15, Issue 5, July 2007
  13. Valérie Carayol, L'impossible audit de communication interne, in : Communication et Organisation, Presses Universitaires de Bordeaux, 1994
  14. [5]
  15. [ http://www.hrtoday.ch/hrtoday/fr/themen/archiv/502099/503068/Forume_eCulture_2011]
  16. 16,0 et 16,1 [6] Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « CAS1 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  17. Site du MBA de l'Université de Genève
  18. mbarh.dauphine [PDF]
  19. Site de l'IAE Toulouse
  20. [7]
  21. Radio Télévision Suisse Romande
  22. [8]
  23. [Jean-Yves Mercier, Étude de l'influence des structures de pouvoir sur la dynamique d'apprentissage de l'entreprise, thèse de doctorat n° 413, université de Genève, 1995
  24. [Alain Haurie, Gestion de l'environnement et entreprise, PPUR, 1996]
  25. [9]
  26. http://mba.unige.ch/index.php?option=com_content&view=article&id=135&Itemid=153&lang=fr
  27. [10]
  28. [Jean-Yves Mercier, « Au-delà de la responsabilisation : le pari de l'intelligence », in : Persorama n° 4/99, Zurich, hiver 1999
  29. [11]
  30. [elearning.unige.ch/institution/politique/Rectorat-decision-CoEns.pdf
  31. [Swiss Style, The swiss magazine for leaders [12]
  32. Jean-Yves Mercier, Self-Leadership, Formation continue, université de Genève, 2009. .
  33. [Vincent Lenhardt, Les managers porteurs de sens, INSEP Éditions, Paris, 1992.
  34. [Mihály Csíkszentmihályi (1996). Creativity: Flow and the Psychology of Discovery and Invention. New York: Harper Perennial.
  35. [Ed Schein, Career Anchors, Workbook: Discovering Your Real Values, Pfeiffer, 1985. Voir aussi http://www.careeranchorsonline.com/SCA/about.do?open=prod
  36. http://www.kenwilber.com/multiplex/list
  37. [Emmanuel Josserand, L'Entreprise en réseau, collection Vital Roux, Vuibert, 2001
  38. [13]
  39. [14]
  40. [15]
  41. [16]
  42. [17] (http://www.igeneve.ch/photographie/photos_manifestation.php?menu=5&ig=10307&num=229)

Bibliographie

  • (fr) « La stratégie est l'affaire de tous », in : AFCET, Vers une école européenne du management stratégique, Actes du colloque, Paris, 1990
  • (fr) « Culture et stratégie : l'affaire de tous », Cahiers de discussion Organisation et management, n° 3, université de Genève, 1990
  • (fr) « L'organisation : chance et contrainte pour l'individu », in : Santé au travail, Institut universitaire de médecine et d'hygiène du travail, Lausanne, 1991
  • (fr) Organisation et Management, tome 1 : Structurer l'organisation, avec Gilbert Probst et al., Éditions d'Organisation, Paris, 1991
  • (fr) Mouvances de la culture helvétique à travers l'exemple de Swissair, avec G. Probst, Cahiers de discussion Organisation et management, n° 6, université de Genève, 1992
  • (en) The transnational generalizability of knowledge and practice in the field of human resource management, avec W. Cascio et al., Cahiers de discussion Organisation et management n° 8, université de Genève, 1992
  • (fr) Organisation et Management, tome 2 : Gérer le changement organisationnel, avec Gilbert Probst et al., Éditions d'Organisation, Paris, 1992
  • (fr) Une pensée globale pour le management de la complexité et le développement de l'entreprise internationale, in : Philippe Hermel ed. : Management européen et international, Economica, Paris, 1993
  • (fr) Organisation et Management, tome 3 : Développer l'entreprise, avec Gilbert Probst et al., Éditions d'Organisation, Paris, 1993
  • (fr) Théories et histoire de l'organisation : stratégies, structure, culture, avec O.Bruggimann, Association suisse d'Organisation, Lausanne, 1993
  • (de) Strukturen, Lenkungsinstrumente, Entwicklungsperspektiven, avec G. Probst et al., Moderne Industrie Verlag, 1993
  • (fr) Le travail en groupe comme lieu d'influence du pouvoir de l'animateur, Working paper, université de Genève, 1994
  • (fr) Étude de l'influence des structures de pouvoir sur la dynamique d'apprentissage de l'entreprise, thèse de doctorat n° 413, université de Genève, 1995
  • (fr) « Les entreprises ? Elles ont besoin d'ordre et de chaos, avec G. Probst », Le Temps stratégique n° 63, Genève, avril 1995
  • (fr) L'entreprise apprenante au quotidien : la gestion des savoirs, avec G. Probst, in : Persorama, n° 2/96, Zurich, juin 1996
  • (fr) Du gardien des structures à l'animateur de réseaux, avec Guy Gimenez, in : Persorama, n° 2/97, Zurich, juin 1997
  • (fr) Restructurer, et ensuite ? in : L'Expert-Comptable suisse n° 11/97, Zurich, novembre 1997
  • (fr) Organisation et Management, (3e édition en un seul volume), avec Gilbert Probst et al., Éditions d'Organisation, Paris, 1997
  • (fr) « Au-delà de la responsabilisation : le pari de l'intelligence », in : Persorama n° 4/99, Zurich, hiver 1999
  • (fr) Le pari de l'intelligence, éditeur, Cahiers de l'ASO 2000, Genève
  • (fr) « La valeur du réseau », in : Banque et Finance n° 51, Genève, 2001
  • (en) « A critical analysis of power in organizational learningand change », avec M. Finger et S. Bürgin Brand, Hallinan Tutkimus n° 02-2001, Kuopio
  • (fr) « Gestion du savoir : il faut anticiper les risques », in : Persorama n° 3/02, Zurich, automne 2002
  • (fr) Anticiper les risques par la gestion du savoir, communication aux conseillers aux États, Berne, septembre 2002
  • (fr) « Coordination globale et autonomie locale », in : Persorama, n° 3/03, Zurich, septembre 2003
  • (fr) « Le petit dirigeant illustré : voyage au cœur du XXe siècle », in : Développement des cadres / Lectures, http://www.proman-consulting.com/, 2004
  • (fr) « La responsabilité sociale, c'est prendre position au quotidien », in : HR Today, décembre 2006
  • (fr) « Des ressources humaines au capital humain », in : Persorama n° 4, Zurich, décembre 2008
  • (fr) Mercier Jean-Yves, Self-leadership, 2010, université de Genève / Cadres quelles attentes : spécialiste, manager ou leader, DVD 1 / Votre personnalité en action : compétences, comportements et émotions, DVD 2 / Vos modèles d'évolution : valeurs, rencontres, maturité, DVD 3 / Votre plan d'action : se positionner, cartographier, planifier, DVD4
  • (fr) Se gérer soi-même, Centre de formation de l'Administration fédérale, Berne, 2011
  • (fr) Tendances RH en Suisse romande, ouvrage collectif sous la direction d'Éric Davoine et al., in : Dossier HRM, n° 22, Jobindex media, Zurich, 2011
  • (en) Mercier Jean-Yves, Self-leadership, 2011, université de Genève / Managers, what expectations today: specialist, coach or leader?, DVD 1 / Your personnality at work: competencies, behaviours, emotions, DVD 2 / Your development models: values, encounters, maturity, DVD 3 / Your action plan: positionning, mapping, planning, DVD4

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).