KelDoc

Aller à la navigation Aller à la recherche

KelDoc
logo de KelDoc

Création 2012 à Paris
Fondateurs Eduardo Ronzano
Personnages clés Nicolas Douay Frédéric Malamitsas
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Direction Eduardo Ronzano
Activité Prise de rendez-vous en ligne, secteur médical
Effectif 30
Site web https://www.keldoc.com/

KelDoc est une start-up créée en 2012 par trois entrepreneurs : Eduardo Ronzano, Nicolas Douay et Frédéric Malamitsas. La société a mis en place une plateforme de rendez-vous médicaux qui permet de mettre en relation patients et médecins. Le site propose aux patients de trouver un rendez-vous avec un praticien selon différents critères : disponibilité, localisation, spécialité, et tarif.

La société est basée dans le 6e arrondissement de Paris.

2010 : Postulat de départ

La France fait partie des pays ayant le plus gros ratio de docteurs par habitants (3,33 pour 1000 habitants). Pourtant, malgré ces chiffres, l'accès aux soins peut s'avérer difficile ; il n’est pas rare qu’un patient abandonne un rendez-vous à cause du tarif trop élevé des soins ou d’une trop longue période d'attente ; des problématiques qui ont fait naître un nouveau marché : la prise de rendez-vous en ligne. Elle permet un accès en temps réel à l’agenda des médecins. C’est la société “Zocdoc”, implantée aux États-Unis qui a ouvert la voie en 2007 avec la volonté de faciliter l’accès aux soins.

Les principales sociétés présentes à l’heure actuelle sur le marché français sont KelDoc, Doctolib et MonDocteur. Les Pages Jaunes ont également lancé en 2014 une filiale de prise de rendez-vous médicaux en ligne.

2012 : Création

La start-up KelDoc a commencé avec un trio masculin : deux commerciaux et un développeur. À l’époque, elle proposait uniquement une prise de rendez-vous avec des dentistes et se concentrait sur la ville de Paris.

2013-2014 : Levée de fond

La société KelDoc a réalisé une levée de fonds de 700 000 euros en avril 2013 auprès d'un fond d'investissement : Alven Capital. Elle a ainsi pu développer son offre au-delà de Paris et s'est s'implantée dans plusieurs régions de France. Elle a également pu proposer ses services à d’autres spécialistes : ORL, gynécologues, dermatologues, kinésithérapeutes.

La start-up compte aujourd’hui une trentaine de salariés.

Les services des sociétés de prise de rendez-vous en ligne

En gérant l'agenda du médecin à distance,  les sociétés de prise de rendez-vous en ligne permettent aux patients de convenir d'un rendez-vous médical en un clic chez le praticien de leur choix (qui doit cependant être affilié à la société en question).

Plus pratique pour les patients qui bénéficient de délais bien plus courts pour obtenir un rendez-vous, notamment chez les spécialistes très demandés comme les ORL ou les ophtalmologistes, la prise de rendez-vous en ligne est également un avantage pour les médecins. Ces derniers peuvent libérer leur secrétariat, faire grandement diminuer le taux d'oubli de rendez-vous via l'envoi d'un SMS de rappel aux patients mais également apparaître plus clairement sur les moteurs de recherche en communiquant les informations exactes de leur cabinet (horaires d'ouverture, secteur de convention, intervention).

L'application pour Android et iOS

Visuels de l'application de la société de prise de rendez-vous médical en ligne KelDoc

L'application KelDoc a été lancée en même temps que le site et devait permettre aux patients de prendre rendez-vous plus facilement. Elle a ensuit évoluée vers un annuaire qui précise le temps d'attente moyen pour obtenir un rendez-vous chez tous les spécialistes de santé, qu'ils soient affiliés à la société ou non.

Notes et références

  1. Statistiques-mondiales.com, « Nombre de médecins pour 1000 habitants dans le monde », sur Statistiques-mondiales.com, (consulté le ).
  2. Marion Moreau, « KelDoc lève 700 000 euros pour son système de prise de rdv médical en ligne », sur Frenchweb, (consulté le ).
  3. Challenges, « 100 start-up où investir », sur Challenges, (consulté le ).
  4. URPS, Ile-de-France - Médecins libéraux, « 40 minutes de temps de consultation sont quotidiennement perdues par les médecins libéraux en Ile-de-France », sur URPS, Ile-de-France, (consulté le ).
  5. LeFigaro, « Délais d'attente chez les médecins : de grandes disparités selon les régions », sur Le Figaro, (consulté le ).

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la médecine
  • Portail d’Internet
  • Portail des entreprises