Encyclopédie Wikimonde

Médecins du Fleuve

Aller à : navigation, rechercher

Médecins du Fleuve
Situation
Création 22 juin 2006
Type ONG association humanitaire
Siège 24, rue des Filles-du-Calvaire - 75011 Paris
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation
Président Dr Martine Darie

Site web http://www.medecinsdufleuve.org/

Médecins du Fleuve est une association humanitaire dite ONG, créée en 2006[1] par un couple de médecins pour venir en aide médicalement aux populations du Mali.

Historique

Après 10 ans passés en Afrique, le couple Martine et Hervé Darie décide de créer en 2006 l'association humanitaire dénommée Médecins du Fleuve.

Cette association laïque et apolitique de loi 1901 et de type ONG permet d'apporter une aide ciblée aux populations du Mali[1].

Ses statuts ont été déposés à la Préfecture de Paris le 22 juin 2006, son siège social est fixé 24, rue des Filles du Calvaire à Paris 11e (JO n° 948 du 29 juillet 2006)[1].

But

Les membres fondateurs de Médecins du Fleuve ont élaboré un projet humanitaire ayant pour but de fournir une aide médicale et mettre en œuvre des missions de soins et de prophylaxie pour une population défavorisée et enclavée du Delta intérieur du fleuve Niger au Mali.

Dans ce bassin inondable de 35 000 km2, qui compte plus d'un million d'habitants vivant au rythme des crues, certains sont pêcheurs, cultivateurs, ou commerçants. La couverture médicale de cette région est inférieure à 1 médecin pour 50 000 habitants.

Le projet consiste à mettre en place une antenne médicale fluviale et itinérante sur le fleuve Niger[2], et aller au-devant de populations riveraines, et ainsi pallier leur difficulté de déplacement vers les structures sanitaires.

Moyens

L'association ne vit que grâce aux dons de ses membres et de ses sympathisants, et ne reçoit que très peu de subventions extérieures[2].

L'équipe de Médecins du Fleuve est composée de médecins généralistes ou spécialistes, pharmaciens, paramédicaux, ou assistants. Ces bénévoles, membres actifs de Médecins du Fleuve ont à supporter selon le budget de l'association tout ou partie des frais de leur mission (transport, hébergement, nourriture). Libre à eux de solliciter un soutien financier extérieur (parrainage), dans le respect de l'éthique et de la législation[1].

L'encadrement des missions est assuré par un responsable médical et un responsable logistique de Médecins du fleuve. La participation d'un médecin malien, voire d'un infirmier, est vivement encouragée et subventionnée. Le but à terme est d'un transfert d'expérience et de moyens à une équipe malienne qui devrait assurer la continuité et la pérennité de l'action.

L'agrément de l'État malien est formalisé par la signature d'une convention avec le ministère de la Santé.

L'approvisionnement en médicaments repose sur l'acquisition des médicaments essentiels auprès de la Centrale Humanitaire Médico-Pharmaceutique, de Pharmacie Humanitaire Internationale, de la Pharmacie Populaire du Mali, l'acheminement des ressources est effectué par les bénévoles.

La mission est constituée d'une grande pirogue motorisée aux couleurs orange et bleue, les déplacements se font grâce à ce transport, puisse que le fleuve est le seul moyen de locomotion dans cet endroit. Les programmes sont régulièrement d'une quinzaine de jours. L'association communique aux autorités maliennes les dates de passage de l'embarcation, qui se chargent de retransmettre l'information aux radios locales, puis tout cela est relayé par les responsables des villages et le bouche-à-oreille.

Quand la pirogue arrive dans un village du fleuve, pour 24 à 48h en général, le matériel est débarqué pour être installé dans un hôpital de campagne rudimentaire, dans lequel bien souvent l'eau courante et l'électricité n'existent pas, mais cela permet aux médecins de recevoir les malades et prodiguer les soins nécessaires aux populations.

Dernières missions

Mission de juin 2013 au Sénégal

Du 19 mai au 1er juin près de 400 malades ont pu bénéficier de soins au cours de cette mission dans les postes de santé de Débi Tiguet, de Djouij et de Diama et dans les cases de santé de Maraye et de Ngad Ngourane.

Mission de mai 2013 au Sénégal

Création d'un dépôt pharmaceutique au Sénégal. Le poste de santé de Diama a mis spontanément à la disposition de MDF un local que nous avons aménagé en pharmacie afin de pré-positionner nos médicaments et d'assurer leur délivrance dans de meilleures conditions.

Mission de mars 2013 au Sénégal

Après deux missions de reconnaissance et de mise en place, la première mission opérationnelle s'est déroulée dans le district de Richard-Toll du 9 au 23 mars.Elle a permis de porter assistance à plus de cinq cents malades des villages riverains des aires de Diama, du Djoudj, et de Debi Tiguet.

Mission de janvier 2013 au Sénégal

La seconde mission dans la région de Saint Louis à permis de signer un protocole d'accord avec le district sanitaire de Richard-Toll pour un appui aux postes et cases de santé des aires de Diama, du Djoudj, et de Débi-Tiguet. La mission à permis de définir la logistique de la première mission opérationnelle qui doit avoir lieu en mars.

Conseil d'administration

La composition du bureau est celle fixée par le vote des adhérents lors de l'Assemblée Générale Ordinaire du 6 février 2010 :

  • Présidente : Martine Darie, médecin à Paris
  • Trésorier : Alain Trognee, Pharmacien à Paris
  • Secrétaire : Hervé Darie, médecin à Paris
  • Administrateur : Franck Juyol, entrepreneur à Paris
  • Administrateur : Ousmane Faye, médecin à Bamako
  • Administrateur : Gwendoline Duprix, coiffeuse à Paris

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).