Massiva

Aller à la navigation Aller à la recherche
Scipion l'Africain libérant Massiva, par Giambattista Tiepolo (1719-1721).

Massiva[1] (en latin : Massiua) était un général numide, lors de la guerre de Jugurtha.

Biographie

Massiva était le fils de Gulussa , et petit-fils de Massinissa, le grand roi de numidie.

Lors de la querelle entre Jugurtha, et Adherbal, Massiva eu des parti pour ce dernier, de sorte qu'en 112 av. J.-C, lorsque Cirta, la capitale de Numidie est tombée, Adherbal a été assassiné par Jugurtha, Massiva a dû fuir, et chercher refuge à Rome. En 110 av. J.-C., lorsque Jugurtha est venu à Rome avec un sauf-conduit pour prouver l'existence d'accords avec les sénateurs, Massiva a reçut la conduite du Sénat, et, du consul Sparius Postumius Albinus, qui étaient défavorables à Jugurtha quant à ses prétentions à la couronne de Numidie. Jugurtha, alarmé par ces revendications, a décidé d'éliminer ce dangereux adversaire, et le fit assassiner par son ministre, Bomilcar[2].

En raison de ce meurtre, Jugurtha a dû quitter Rome à la hâte, et la guerre à repris; le commandement de l'armée romaine a été confié au consul Spurius Postumius Albinus.

Notes