Prix de littérature spiritualiste

Aller à la navigation Aller à la recherche

Le Prix de littérature spiritualiste est un prix littéraire français d’inspiration catholique, créé en 1909 par Madame Claire Virenque, décerné tous les ans. Ce prix n'est désormais[Quand ?] plus attribué.

Quatre prix étaient décernés par le comité de littérature spiritualiste, dont un prix de poésie et un prix de littérature[1][source insuffisante].

Présidents et membres du jury

Liste des lauréats depuis 1910

Quelques lauréats d'avant 1922 : Maurice Brillant, Jean Nesmy, Gauthier-Ferrières, Ernest Prévost, André Delacour, Marion Gilbert, Marguerite d'Escola, Magali-Boisnard[2].

La fondatrice Claire Virenque

Claire Azema épouse Virenque, poétesse et écrivain, née à L’Isle-Jourdain (Gers) en 1871, morte à Nice en 1922. Elle habitait villa Soledad à Saint-Barthélemy. En 1904, parurent ses premiers poèmes. Elle créa la revue « La Pensée française ».

Elle se consacra à diverses œuvres sociales de la ville de Nice. La ville nomma une rue en son honneur, "La Montée Claire Virenque". Son mari Emmanuel Virenque mourut à Nice en 1905. Sa fille devint Comtesse de Larnage[5].

En 1961, l’Académie française et la fondation de Larnage créent le prix Claire-Virenque « destiné à un jeune auteur et décerné alternativement à un recueil de poèmes, à un roman ou une biographie d’inspiration chrétienne ou très élevée ».

Notes et références

  1. http://images.expressdumidi.bibliotheque.toulouse.fr/1913/B315556101_EXPRESS_1913_12_13.pdf
  2. Henry Bordeaux, La glorieuse misère des prêtres, 1923
  3. [Henry Bordeaux, La glorieuse misère des prêtres, op.cit.
  4. Revue d'histoire de l'église de France 1928, n 65
  5. « Monaco Claire Verneil, de Masterchef aux cuisines du Fairmont Monte-Carlo - NiceRendezVous 2016 », sur NiceRendezVous (consulté le ).

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la littérature
  • Portail des récompenses et distinctions