Encyclopédie Wikimonde

Robert Donat (chanteur)

Aller à : navigation, rechercher

Robert Donat (La Seyne-sur-Mer, 15 février 1945- ), est un chanteur français.

Biographie

En 1962, voulant devenir chanteur après avoir gagné à 14 ans la Coupe Fernand Bonifay de la Chanson [Quoi ?] à La Seyne-sur-Mer, il décide de rejoindre la capitale et le cours de chant de Christiane Néré avec son ami Hervé Vilard.

Il rejoint ensuite le petit conservatoire de la Chanson de Mireille en compagnie de Françoise Hardy, Colette Magny, Ricet Barrier, Alice Dona, Daniel Prévost, Pascal Sevran et participe à ses nombreuses émissions télévisées. Mireille et son mari le philosophe Emmanuel Berl, dans leur maison de l'Oise à Cauvigny, lui permettent de rencontrer le monde de la politique, de la chanson et de la littérature. Il devient, en quelque sorte, le fils adoptif de Mireille qui à son décès en 1996 en fera son légataire [réf. nécessaire].

En 1966, sur les conseils d'un ami, Gérard Woog, il va écouter dans un bar de Montmartre, le clan d'Estain, un jeune chanteur, Michel Polnareff. Il le présente aux éditions Méridian et devient son directeur artistique ainsi que celui de tous les artistes de la maison de disques d'Europe n° 1 AZ. En été 1966, il part en tournée avec Claude François et assure la promotion de ses deux artistes Michel Polnareff et Dominique Walter.

Michèle Arnaud, en 1967, alors grande productrice d'émissions de variétés (Tilt Magazine, Quatre temps, Variance) lui demande d'en être le photographe de plateau et de collaborer aussi à la programmation. Sa période photographe lui permet d'avoir devant son objectif, des stars allant de Brigitte Bardot à Serge Gainsbourg. Il fréquente alors les plus grandes célébrités de la chanson dont certaines lui demandent de devenir leur attaché de presse, en particulier Eddie Barclay avec qui il restera très proche [réf. nécessaire].

Avec François Bernheim (qui lui écrira plus tard Le maillot de football) et Mya Symille, il participe à la création du célèbre Agadou[réf. nécessaire] devenu depuis la chanson du Club Méditerranée.

Ami de Michel Berger, il collabore avec lui chez Pathé Marconi[réf. nécessaire]. En 1972, il crée la société Choc Promotion qui avait pour but de promouvoir les disques auprès du public des discothèques de France, ainsi que le prix spécial disc'jockey récompensant les tubes de l'été à venir.

En 1973, il fait revenir en France la chanteur Italien Adriano Celentano en produisant son disque Prisencolinencinensiosol. Lorsque Philippe Lavil quitte ses producteurs Michel Delancray et Mya Symille, ils décident de produire Robert Donat avec le premier titre Je ne suis pas un garçon facile.

Ysi Spieghel, en 1974, alors propriétaire de la discothèque Le Pariscope lui offre la direction d'un établissement L'Apostrophe rue Princesse à deux pas de Chez Castel. Son club privé devient une des discothèques les plus courues de la capitale [réf. nécessaire]. Il reprendra ensuite Le Club Saint Hilaire, Via Brasil, L'Aventure et la création de deux autres établissements Le Rex Club et L'Appartement.

Sa rencontre avec Vinícius de Moraes lui fait découvrir la musique brésilienne et lui donne envie d'organiser de grandes soirées pour remettre à la mode cette musique. En 1977, il compose Quand on est fait pour être heureux sur un texte de Magali Déa.

Pendant un dîner au restaurant Brésilien Chez Guy avec François Mitterrand, celui-ci lui suggère l'idée de devenir Directeur de casting. Il demande aussitôt à son ami Serge Sauvion (la voix de Columbo) de le présenter à Rosine Margat, et il abandonne en 1979 le monde de la nuit pour entrer au Cours Simon dans la classe de Laurence Constant.

Ses camarades de classe seront Dominique Pinon, Régis Laspalès, Philippe Chevallier, Xavier Letourneur, Julien Cafaro, Chrystelle Labaude, Claude-Michel Rome et bien d'autres. Il tournera deux séries pour la télévision sous la direction de Michel Wyn, Fabien de la Drôme (1983) et jeu set et match (1984).

De 1985 à 2003, il entame ainsi une carrière de directeur de casting pour le cinéma, le théâtre, la télévision et les films publicitaires.

Il est l'auteur en 2001 de la pièce Exces Uomo sous le pseudonyme de Samuel Cauvy mise en scène pas Maria Ducceschi au Sudden Théâtre à Pariss, avec Lucien Jérome, Serge Gisquière, Jean Marie Rollin et Béatrice Costantini. La pièce est reprise en 2002 au festival d'Avignon. Il décide ensuite de quitter la capitale pour se retrouver en famille dans un petit village près de Toulon. Il va alors partager son savoir avec les jeunes de la région en créant un cours de théâtre professionnel, Training comédie à Toulon dont il est le professeur bénévole. Ce cours a pour but de préparer les jeunes apprentis comédiens à entrer au célèbre Cours Simon à Paris.

Le service culturel de La Garde a organisé une exposition de ses photos inédites des années 1970 : Ils ont posé pour Robert Donat en 2006 dans le hall Gérard Philipe.

Discographie

  • 1960, Dis le, dis le moi
  • 1960, Les six petits nains
  • 1960, Que c'est loin
  • 1960, Dracula
  • 1972, Je ne suis pas un garçon facile
  • 1972, Je t'en prie ne reviens pas
  • 1972, Avec mon p'tit bouquet
  • 1972, Oh la la oh la la
  • 1972, Maladie de toi
  • 1973, Choisis parmi nous
  • 1975, Le Maillot de football
  • 1975, Boogie toi
  • 1977, Music-hall de Papa
  • 1977, Quand on est fait pour être heureux
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).