Sadek Wahba

Aller à la navigation Aller à la recherche

Sadek Wahba est le fondateur et le président-directeur général du fonds d’investissement spécialisé dans les infrastructures [1] I Squared Capital.

Parcours et diplômes

Sadek Wahba est le petit-fils de Youssef Wahba Pasha (en) (1852-1934), Premier ministre égyptien et juriste[2] ayant fait adopter le code Napoléon en Égypte en 1883. Son père, Magdi Wahba était professeur de littérature anglaise à l’université du Caire.

Sadek Wahba a grandi au Caire et a fréquenté le Collège de la Sainte Famille, établissement francophone jésuite. Il a un doctorat en économie de l’université Harvard, un master en sciences économiques de la London School of Economics et un baccalauréat en économie de l’université américaine au Caire.

Carrière

Après ses études universitaires, Sadek Wahba travaille comme économiste à la Banque mondiale avant de devenir banquier d’affaires. Ses recherches à Harvard portent sur la migration des travailleurs et le rapatriement de leurs fonds comme source de capitaux étrangers sur leurs marchés d’origine. Un autre domaine de ses recherches concerne la mesure de l'inférence causale dans les études sociales. L'une de ses publications a été sélectionnée par le Massachusetts Institute of Technology comme l’un des 50 articles les plus influents des 50 dernières années[3].

Dans les années 1990, il a rejoint le secteur privé en tant que banquier chez Lehman Brothers. En 1998, il a été embauché par Morgan Stanley, où il devient responsable des investissements dans les infrastructures[4],[5].

Après 14 ans chez Morgan Stanley, il part fonder I Squared Capital, un groupe de capital-investissement basé aux États-Unis qui investit dans des projets d’infrastructures aux États-Unis et dans des économies émergentes, notamment la Chine et l’Inde. Le groupe gère des actifs de plus de 15 milliards de dollars, y compris un engagement de la Overseas Private Investment Corporation (en) du gouvernement américain pour investir en Asie du Sud-Est[6]. Il soutient la nécessité d'investir davantage dans les infrastructures pour promouvoir la croissance économique[7].

Prix et distinctions

Sadek Wahba est membre du conseil d’administration de l’université américaine au Caire[1], membre principal du I Squared Capital St Antony's College de l’université d'Oxford, membre du Brookings Foreign Policy Leadership Council, et a fait partie du comité d’experts[réf. nécessaire] sur le premier rapport du Forum économique mondial sur les investissements dans les infrastructures au niveau mondiales[8][source insuffisante].

En 2019, Sadek Wahba devient la seule personne à recevoir à deux reprises le prix de la « Personnalité mondiale de l'année » décerné par le magazine Infrastructure Investor[pertinence contestée][9],[10][réf. secondaire souhaitée].

Références

  1. 1,0 et 1,1 (en) « Dr. Sadek Wahba »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), The American University in Cairo (consulté le ).
  2. (en) Chronology of Egyptian Council of Ministers Vol. I, Le Caire, General Egyptian Book Organization .
  3. (en) « 50 Influential Journal Articles »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), MIT Press Journals, Massachusetts Institute of Technology (consulté le ).
  4. (en) Lauren Tara LaCapra, Reuters, « Exclusive: Morgan Stanley infrastructure fund hit by Volcker rule »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Thomson Reuters, (consulté le ).
  5. (en) Francesco Guerrera, Financial Times, « Morgan Stanley fund to tap Asian growth », Pearson,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  6. (en) « Infrastructure Investor | I Squared Capital Gets Approval for $200 Million Funding »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le ).
  7. (en) « The Future of U.S. Infrastructure: Proposals for Progress », Journal of Applied Corporate Finance, vol. 23, no 3,‎ , p. 92–98.
  8. (en) « Paving the Way: Maximizing the Value of Private Finance in Infrastructure », World Economic Forum (consulté le ).
  9. (en) « Infrastructure Investor »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), The roll of honour, (consulté le ).
  10. (en) « Awards 2018: Global winners » Accès payant, www.infrastructureinvestor.com (consulté le ).

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail des entreprises