Encyclopédie Wikimonde

Slifer

Aller à : navigation, rechercher

Slifer le dragon du Ciel est un personnage des mangas Yu-Gi-Oh!, Yu-Gi-Oh! R et Yu-Gi-Oh! GX et des cartes à jouer Yu-Gi-Oh!.

Son nom dans le manga est « Le Dragon Volant d'Osiris », mais, le dessin animé étant une traduction de l'adaptation américaine, son nom français dans le dessin animé est copié sur le nom américain. Il peut toutefois varier : Slifer le Dragon du Ciel, Slifer le Dragon Céleste... Le nom "Slifer" semble être tiré de l'un des employés de 4Kids, Roger Slifer. Il y a également des variantes avec deux « f » à « Sliffer ».

Effet

Comme toutes les cartes de Dieu Égyptien, Slifer nécessite qu'on sacrifie trois monstres sur le terrain pour être invoqué et peut détruire d'autre dieux sous certaines conditions. En outre, il est insensible à tout effet de carte monstre, magie ou piège qui devrait le détruire instantanément, en prendre le contrôle ou le retirer du jeu. En contrepartie, s'il est invoqué spécialement du cimetière, il ne peut rester que pour un tour sur le terrain, avant de retourner au cimetière. Dans la série, comme tous les autres dieux, il ne peut être utilisé que par une personne ayant une connexion avec l'Égypte ancienne ou avec un objet du Millénium, tout autre personne étant punie de mort ou de blessure fatale (bien que de fait cela soit rarement montré).

L'attaque et la défense de Slifer sont égales au nombre de cartes dans la main de son propriétaire multiplié par 1 000. En outre, lorsqu'un monstre adverse est invoqué sur le terrain normalement ou spécialement, Slifer exécute immédiatement une attaque sur ce monstre, lui causant une perte de 2 000 points. Si cela réduit la puissance du monstre à 0 ou moins, le monstre est détruit. Sinon le monstre reste en vie. Il peut aussi, et heureusement, attaquer. Au mieux, son attaque peut monter jusqu'à 6000 (6 cartes étant le nombre maximum de cartes dans la main que l'on peut conserver à la fin du tour, exception faites si la carte magie « Carte Illimitée » est présente sur le terrain) lui permettant de tuer un grand choix de monstres dont Obélisque le tourmenteur.

L'attaque et la défense de Slifer peuvent également être supérieures à 6 000, mais cela prendra fin lors du tour du joueur, ce dernier devant se défausser de ses cartes jusqu'à en avoir 6, le nombre maximum autorisé, sauf, bien entendu, si la "Carte Illimité" sus-mentionnée est sur le terrain.

Slifer dans les jeux vidéo

Slifer apparaît dans huit jeux vidéo.

  • Dans Yu-Gi-Oh! Les Cartes Sacrées où son attaque et sa défense sont fixées à 4 000 + 1 500 par cartes dans la main du joueur. De plus, il n'enlève pas 2 000 points aux monstres adverses.
  • Dans Yu-Gi-Oh! Reshef Le Destructeur où ses effets sont les mêmes que dans Les Cartes Sacrées.
  • En 3D dans Yu-Gi-Oh! l'Empire des Illusions où son effet est différent des autres jeu (??)
  • Comme une carte à jouer dans Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour, son deuxième effet devient alors "détruire tous monstres adverses avec 2 000 points de Défense ou moins."
  • Comme une carte à jouer dans Yu-Gi-Oh! Duel Monsters World Championship 2007 son deuxième effet devient alors "détruire tous monstres adverses avec 2 000 points de Défense ou moins."
  • Comme une carte à jouer dans Yu-Gi-Oh! GX : Spirit Caller, où elle a le même effet que dans Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour (pour l'avoir, il faut utiliser 2 DS et se connecter à Nightmare Troubadour. Il faut 4200 DP pour avoir cette carte et il n'est possible d'utiliser cette carte qu'après avoir fini le jeu).
  • Dans Yugioh! World Championship 2009 : Stardust Accelerator l'effet est : "L'ATK et la DEF de cette carte deviennent le nombre de carte dans votre main x 1 000. Lorsque votre adversaire invoque un monstre, diminuez son ATK de 2 000. Si son ATK tombe à 0 par cet effet, détruisez-le. " (pour l'avoir, gagner un tournoi en mode CWF nintendo)
  • Dans [Yu-Gi-Oh!GX tag force 3 ] l'attaque de cette carte est égale aux carte dans la main du controleur X1000. Elle détruit automatiquement un monstre de 2 000 pts défense ou moins, qui a été invoqué par votre adversaire à l'aide d'une invocation normale ou flip. (pour l'avoir, faire reconnaissance UMD avec Yu-Gi-Oh!GX tag force 1)

Slifer dans le jeu de cartes

Slifer a été édité en carte à jouer en 2003 mais seulement au Japon et aux États-Unis avec les 2 autres dieux pour être offertes avec le jeu vidéo Yugioh World Championship 2003. Cette carte ne possède pas d'effet et la mention "Interdite en Tournoi" apparaît en bas à gauche de la carte. C'est une carte de collection.

De plus, la version non Jouable sortie au Japon en 2003 est sortie en Version Anglaise le 5 octobre 2010 en France à l'occasion de la legendary collection qui comprend les 2 autres dieux égyptiens non-jouables, ainsi que 6 paquets de cartes (les six premiers Boosters arrivé en France en 2000: la légende du dragon blanc... avec aussi 3 cartes promotionnelle avec des Artworks différents des monstres Phares de Yu-Gi-Oh que sont le Dragon Blanc aux yeux bleus, le Dragon Noir aux yeux rouge et le Magicien Sombre).

Slifer a depuis été édité en version française et jouable dans le Battle Pack 2: La guerre des Géants et le Pack Premium Gold, avec, à chaque fois, son image d'origine.

Les différents possesseurs de Slifer

  • À l'origine, c'est le pharaon Atem qui la possédait dans l'ancienne Égypte. Elle n'existe pas sous forme de carte mais gravée dans une tablette de pierre.
  • Maximillon Pégasus fabriquera cette carte. Ayant peur de son pouvoir et des autres cartes de dieux égyptiens, il décide de les cacher en Égypte en les confiant à Ishizu Ishtar jusqu'à ce que Marik Ishtar ne s'empare du Dragon Ailé de Râ et de Slifer le Dragon Céleste.
  • Marik ayant volé deux cartes de Dieux Égyptiens, sa sœur Ishizu Ishtar est parvenu cependant à obtenir Obelisk le Tourmenteur avant que son frère ne la vole. Plus tard, elle réalisera une exposition sur l'Égypte dans un musée de Domino City, ou elle parle de la légende des Dieux Égytiens à Seto Kaiba. Elle confie alors Obelisk le Tourmenteur à celui-ci.
  • Yûgi récupère Slifer après la victoire de son duel face à Marik Ishtar, qui utilisait Sting le silencieux, une personne contrôlée mentalement par ce dernier.
  • L'organisation Doma lui vole les cartes de Dieux Égyptiens qui s'enfuiront avec elles. À la fin de l'arc, Yugi récupère les cartes de Dieux Égyptiens.
  • Yûgi se rendra en Égypte pour ouvrir le portail des Souvenirs du Pharaon il y a 5 000 ans en utilisant les Dieux Égyptiens.
  • Dans le Duel Ultime, le Pharaon Atem affronte le Petit Yûgi avec les 3 Dieux Égyptiens

Les autres Dieux

Les deux autres cartes de dieux égyptiens sont :

  • Obélisk le Tourmenteur ;
  • Dragon Ailé de Râ.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).