Thomas Astruc

Aller à : navigation, rechercher
Thomas Astruc
Naissance (47 ans)
Drapeau de la France
Nationalité Drapeau de la France Français
Pays de résidence Drapeau de la France France
Activité principale

Compléments

Thomas Astruc est né le 18 janvier 1975[1] en France, est un scénariste, storyboarder, réalisateur de film et de série télévisée.

Il est notamment connu pour avoir créé et réalisé la série d'animation Miraculous : Les Aventures de Ladybug et Chat Noir[2]. Il a également travaillé sur les films Wasabi et Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre ainsi que sur des séries d’animation internationales comme Totally Spies !, W.I.T.C.H., Code Lyoko et Wakfu.

Biographie

Carrière

Jeune enfant, il est passionné par les comic et les mangas[3]. Après une formation à l'école de Gobelins de 1993 à 1995,[4] Thomas Astruc débute sa carrière en tant que storyboarder de la série d'animation Diabolik en 1997. Il participe à différents projets d'Ellipse Anime comme Doc Eureka ou Becassine toujours en tant que storyboarder entre 2000 et 2001[5]. Entre 2001 et 2004, il fait partie de l'équipe de production des saisons 1 et 2 de Totally Spies . Il participe à l'essor de la série avec Vincent Chalvon-Demersay à l'international.[6] En parallèle, il participe toujours en tant que storyboarder à la préparation des films Wasabi en 2001 et Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre en 2002. Il intègre l'équipe de la première saison de Code Lyoko en 2003 et travaille à partir de 2004 sur la série W.I.T.CH[7]. C'est au cours de la production de cette dernière qu'il imagine le personnage de ladybug grâce au t-shirt coccinelle d'une de ses collègues.[8] En 2007, il réalise la série Mikido où il commence également un travail de scénariste. En 2008, il rejoint l'équipe d'Ankama pour écrire et réaliser plusieurs épisode de la première saison de Wakfu[9]. Alain Chabat lui renouvelle sa confiance en le contractant pour le storyboard de Sur la piste du Marsupilami en 2012. Il acquiert néanmoins une notoriété importante suite à sa rencontre avec Jérémy Zag[10]et à la création de la série Miraculous Ladybug en 2015[11] avec sa diffusion à l'internationale. La série de Thomas Astruc est récompensée lors du Teen Choice Awards de 2018[12].

Filmographie

Réalisateur

Série d'animation :

Long-Métrage

Scénariste

Série d'animation

Storyboarder

Série d'animation

Long-métrages

Polémique

En France, l'épisode 20 de la saison 4 de Miraculous a été censuré d'environ 3 minutes lors de sa première diffusion sur TF1. Une séquence dans laquelle la mère de la protagoniste est confrontée à un contrôle d’identité que la première chaine a décide de censurer. Thomas Astruc voulait « montrer qu'à partir d'un incident mineur, la situation pouvait dégénérer facilement si on appliquait la loi ou les ordres aveuglement » mais affirme « qu'il ne s’agissait de montrer une mauvaise image d’une institution »[14] Il énonce néanmoins comprendre la décision de la chaine jeunesse.

Références

  1. AlloCine, « Thomas Astruc », sur AlloCiné (consulté le )
  2. « Thomas ASTRUC », sur www.japan-expo-paris.com (consulté le )
  3. (es) « Entrevista a Thomas Astruc, creador de Prodigiosa: Las Aventuras de Ladybug », sur Tallon4, (consulté le )
  4. « CV »
  5. (en) « Thomas Astruc », sur IMDb (consulté le )
  6. « L'annonce du reboot de « Totally Spies » titille la nostalgie des fans », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  7. « Japan Tour »
  8. « De nouvelles informations inédites révélées au sujet de la Saison 5 de Miraculous : Les Aventures de Ladybug et Chat Noir », sur Home Media, (consulté le )
  9. Lise Famelart, « La miraculeuse histoire de Miraculous », sur Le Super Media, (consulté le )
  10. « Thomas Astruc : «Avec Miraculous, nous savons où nous voulons aller» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le )
  11. « Thomas Astruc : «Tout le monde va être estomaqué par la saison 4 de Miraculous» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le )
  12. « Teen Choice Award 2018 : un dessin animé français récompensé aux Etats-Unis », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le )
  13. (es) « La mente detrás de la serie animada Miraculous Ladybug », sur Noticieros Televisa, (consulté le )
  14. « TF1 accusée de censure, après la coupe d'une scène du dessin animé «Miraculous» », sur Europe 1 (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus