Encyclopédie Wikimonde

Jean de Pange (metteur en scène)

Aller à : navigation, rechercher

Jean de Pange, né à Boulogne-Billancourt le 19 juillet 1975, est un comédien et un metteur en scène de théâtre et d’opéra français.

Biographie

Issu d’une vieille famille lorraine, petit-fils de l’aviateur Jean de Pange, Jean de Pange étudie le théâtre au Conservatoire de Metz puis à l’École Florent (Paris).

De 1999 à 2002, il travaille comme comédien avec Justine Heynemann sur plusieurs créations. Entre 2000 à 2002 il est chargé de cours à l’École Florent. Il y développe un goût pour la pédagogie et la mise en scène.

En 2001, suite à la proposition d’un camarade travailleur social dans un Centre d’hébergement d’urgence messin, il développe un projet action théâtral avec des demandeurs d’asile originaires d’ex-Union soviétique. De cet atelier fragile et sans moyen un spectacle va naître : Transit. Tout premier travail mettant en scène des demandeurs d’asile, l’événement suscite l’intérêt immédiat de la presse et de la radio nationales [1].

C’est en 2004 qu’il met en scène son premier spectacle professionnel à partir du texte Le Retour au désert de Bernard-Marie Koltès au Théâtre du Saulcy à Metz. Le travail est repéré par de nombreux professionnels. Il crée la compagnie Astrov pour l’occasion qu’il dirige encore aujourd’hui.

Il intègre en 2005 l’Unité Nomade de Formation à la Mise en Scène du CNSAD. Il s’y forme aux cotés de metteurs en scène de renoms tels que Eimuntas Nekrosius, Krystian Lupa, Pierre Debauche et Jean-Pierre Vincent. Il y rencontre le metteur hongrois Arpad Shilling auprès de qui il travaille au Conservatoire de Budapest en 2006.

Jean de Pange développe par ailleurs un intérêt pour la mise en scène d’Opéra et se forme à l’Opéra Studio du Théâtre de La Monnaie à Bruxelles aux cotés de Keith Warner et Christopher Loy. Par la suite il sera à plusieurs reprises assistant du metteur en scène Eric Chevalier avant de se voir confier sa première production lyrique en 2007 par l’Opéra de Rennes et son directeur Alain Surrans: The Fairy Queen de Purcell.

Depuis 2011, Jean de Pange est enseignant associé pour le département Arts du Spectacle de l’Université de Lorraine.

La compagnie de Jean de Pange, Astrov croise des créations de textes de répertoire (La Tragique et mystique histoire d’Hamlet, création 2017 ; Tartuffe ; Dom Juan ; Le retour au désert), des commandes à des auteurs (Je t’écris mon amour de Emmanuel Darley, création 2016 ; Understandable ? de Shiro Maeda, créé à Tokyo en 2012 ; Tentation, création française de l’auteur catalan Carles Batlle) et des spectacles issus d’écritures documentaires (Maître Karim la perdrix en 2021, Moi, Bernard, en 2018, Ma Nostalgie, en 2015 ; D’ailleurs, pour le Festival Passages en 2013). Parallèlement au travail de compagnie, Jean de Pange adapte et met en scène des œuvres lyriques. En 2013 il bénéficie d’une résidence d’artiste à la Fondation Royaumont. Comme comédien au théâtre il a travaillé avec Frédéric Cherboeuf (L’adversaire en 2016), Volodia Serre (Les Trois sœurs de Tchekhov en 2013), Cécile Backès (Nos occupations en 2010) et Justine Heynemann (Le Misanthrope en 2003).

Théâtre

Comédien

  • Le Silence, de Nathalie Sarraute, 2000
  • Pourquoi j'ai tué Serge G., Jean de Pange, 2005
  • Les Trois sœurs, d'Anton Tchekhov, 2009
  • Nos occupations, David Lascot, 2009
  • Je t'écris mon amour, d'Emmanuel Darley, 2012
  • L'adversaire, d'après le roman d'Emmanuel Carrère, 2016
  • Moi, Bernard , d'après Lettres de Bernard-Marie Koltès (éditions de Minuit), depuis 2018
  • Le Misanthrope, de Molière

Metteur en scène

  • Le Retour au désert, 2004, Théâtre de Saulcy
  • La Tentation, de Charles Batlle, 2006
  • Pourquoi j'ai tué Serge Gainsbourg, de Laure Duqué, 2007
  • Comme si le temps pressait, d’après Lettres de B.M. Koltès, 2008
  • Juste la fin du monde, de Jean-Luc Lagarce, Théâtre APOC (Tokyo – Japon), 2009
  • Dom Juan , de Molière, depuis 2009
  • Understandable ?, de Shiro Maeda, 2010
  • D'ailleurs , Festival Passages, 2014
  • Tartuffe , de Molière, depuis 2013
  • Ma nostalgie, co-mis en scène avec Claire Cahen, de Julien Bissila et Richard Mahoungou, depuis 2014
  • Champs de Mines, de Pamela Dürr, depuis 2014
  • Je t'écris mon amour, d'Emmanuel Darley, depuis 2016r
  • La Tragique et mythique histoire d'Hamlet , adaptation du texte de Shakespeare traduit par André Markowicz, depuis 2016
  • Docteur Molière , assemblage de textes de Molière, 2020
  • Maître Karim la perdrix , de Martin Bellemare, 2021

A l'Opéra

  • The Fairy Queen , 2007, Opéra de Rennes
  • Pelléas et Mélisande , musique de Claude Debussy, 2008
  • Le Jour des Meurtres de Pierre Thilloy, d’après la pièce de B.M. Koltès, 2008, Opéra Théâtre de Metz Métropole
  • Galla Placidia d’Antonin Servières, 2011, Fondation Royaumont / Arcal
  • Sirènes de Fédérico Gardella, 2011, Fondation Royaumont / Arcal
  • The Rake's Progress , 2019, Opéra de Nice

Notes et références

  1. Nicole Gauthier, « A Metz, les exilés jouent leur vie », sur Libération.fr, (consulté le 10 novembre 2020)

Sources

« Rencontre avec Jean de Pang e», Opéra Magazine, n°147, février 2019

« Des artistes dans la ville », France Culture, 3 août 2018

Le site de la compagnie Astrov, Astrov.fr Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).