Étienne de Harven

Aller à la navigation Aller à la recherche
Étienne de Harven
Description de cette image, également commentée ci-après
Etienne de Harven
Nationalité Français
Conjoint
Simone Gosselin

Étienne de Harven né le à Etterbeek[1], et mort le à Saint-Cézaire-sur-Siagne[2] est un docteur en médecine, anatomopathologiste, microscopiste électronicien et essayiste belge, tenant de la controverse sur le sida. Il fut un des pionniers de la recherche liée à la leucémie murine[3]. Il est l'ancien président de la Société de microscopie d’Amérique[4],[5],[6].

Biographie

Etienne de Harven a été diplomé de l'Université de Bruxelles[7]. Il a travaillé au sein de l' Institut du cancer de Villejuif en collaboration avec Charles Oberling et Wilhelm Bernhard,où il a fait des découvertes majeures concernant la structure des centrioles[8].

Étienne de Harven, anatomopathologiste retraité depuis 1993, conteste la responsabilité du VIH dans le sida (il conteste l'origine virale du sida). Il met par exemple en question le test Elisa, qui, selon lui, ne révèle que la présence d'anticorps pouvant être provoqués par tout et n'importe quoi, et pas seulement par un supposé virus du sida, qui, selon lui, n'a jamais été isolé, et dont l'existence n'est donc pas démontrée.

Il remet en particulier en cause l'interprétation classique de l'article de Science de 1983 de F. Barré-Sinoussi (co-prix Nobel 2008 de physiologie ou médecine avec L. Montagnier) proposant plutôt que des rétrovirus endogènes humains (habituels et pas nécessairement pathogènes) aient été mis en évidence au cours de l'expérimentation décrite dans cet article, et non des particules rétrovirales exogènes pathogènes appelées par la suite VIH. De tels rétrovirus endogènes sont effectivement présents couramment chez l'humain (environ 8 % de l'ADN), et leur diversité présente dans l'ADN circulant dans le plasma sanguin notamment pourrait expliquer les supposées « mutations » multiples généralement attribuées au VIH.

De Harven compta parmi les invités du président d'Afrique du Sud Thabo Mbeki en l'an 2000 pour faire partie du panel présidentiel sud-africain sur le sida.

Publications

  • Étienne de Harven, avec la collaboration de Jean-Claude Roussez, Les Dix plus gros Mensonges sur le sida, Saint-Jean-de-Bray (Loiret), éditions Dangles, 2005 (ISBN 2703306245) et (ISBN 9782703306245) 9782703306245) (OCLC 420242928).
  • « Human Endogenous Retroviruses and AIDS Research: Confusion, Consensus, or Science? », Journal of American Physicians and Surgeons, automne 2010.

Notes et références

  1. « matchID - Moteur de recherche des décès », sur deces.matchid.io (consulté le )
  2. « Avis de décès d'Étienne de Harven dans Nice-Matin le 9 mars 2019 »
  3. E De Harven et C Friend, « Origin of the viremia in murine leukemia », National Cancer Institute Monograph, vol. 22,‎ , p. 79–105 (PMID 4288573)
  4. (en) « Microscopy Society of America », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  5. Photos of Past Presidents of the Microscopy Society of America (Former "Electron Microscopy Society of America") - Etienne de Harven (1976) - http://www.microscopy.org/about/past_presidents_photos.cfm#1976
  6. List of Past Presidents of the Microscopy Society of America - Etienne de Harven (1976): http://www.microscopy.org/about/past_presidents.cfm
  7. « Gerry Ann Schramm Married Here to Dr. Etienne de Harven », New York Times,‎ , p. 82
  8. I. A. Vorobjev et E. S. Nadezhdina, The Centrosome and Its Role in the Organization of Microtubules, vol. 106, coll. « International Review of Cytology », , 227–293 p. (ISBN 978-0-12-364506-7) . See also de Harven's own recollections of this work: Etienne de Harven, « Early observations of centrioles and mitotic spindle fibers by transmission electron microscopy », Biology of the Cell, vol. 80, nos 2–3,‎ , p. 107–109 (PMID 8087058, DOI 10.1111/j.1768-322X.1994.tb00916.x, S2CID 84594630, lire en ligne).

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 775 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 287 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 143 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 561 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).