Adèle Castillon

Aller à la navigation Aller à la recherche
Adèle Castillon
Description de cette image, également commentée ci-après
Adèle Castillon en 2019.
Informations générales
Naissance (22 ans)
Angers (France)
Activité principale Chanteuse, actrice, vidéaste web
Activités annexes Réalisatrice
Genre musical Électropop, synth-pop
Instruments Voix, clavier
Années actives Depuis 2014
Labels Iconoclast Music, Petit Lion Production
Site officiel https://adelecastillon.com
Adèle Castillon en concert de Videoclub en juillet 2021.

Adèle Castillon, née le à Angers, est une chanteuse, actrice et vidéaste française. Elle formait avec Matthieu Reynaud le groupe Videoclub de 2018 à 2021, avant d'entamer une carrière solo.

Biographie

Adèle Castillon se fait connaître du grand public grâce à sa chaîne YouTube, où elle publie des vidéos à l'humour décalé[1] dès l'âge de 13 ans[2].

Repérée par Daphné Thavaud, créatrice du Club Agence Artistique, elle obtient son premier rôle au cinéma en 2017 dans le film de Dominique Farrugia : Sous le même toit et partage l'affiche avec Gilles Lellouche et Louise Bourgoin[3].

La même année, elle est envoyée à Dharamsala interviewer le dalaï-lama[4]. La conversation est à l'origine de l'ouvrage Faites la révolution ! publié en 2017, par Sofia Stril-Rever sur la base d'interviews du 14e dalaï-lama.

En 2019, elle joue une adolescente inquiétante dans le film de Sébastien Marnier L'Heure de la sortie où, en compagnie de ses camarades de classe, elle tourmente Laurent Lafitte[5].

En , elle crée, avec Matthieu Reynaud, Videoclub, un groupe électro-pop. Leur premier single Amour plastique rencontre un certain succès[6]. S'ensuit un premier concert qui se joue à guichet fermé le à Nantes. Le groupe entame une première tournée l'été 2019. Adèle Castillon et Matthieu Reynaud se produisent notamment à Unaltrofestival[7] à Milan et au Delta Festival à Marseille. Ils sont également programmés au festival Cabourg mon amour, fin juin[8]. Le groupe se sépare en mars 2021 et elle assure seule les dernières dates programmées[9]. Depuis, elle a lancé sa carrière solo en publiant son premier single, Impala, à l'été 2022. Très rapidement devenu un succès, la chanson intègre des influences électro-pop. Le 7 avril 2023, elle sort un nouveau single, Rêve, aux paroles plus sombres, qui annonce le ton de son prochain album, composé en collaboration avec le compositeur Surkin[10].

Vie privée

Romance

En 2018, Adèle et Matthieu Reynaud ont créé le groupe Vidéoclub lorsqu'ils sont en couple, lorsque le couple met un terme à leurs relations, le groupe Vidéoclub s'arrête[11].

Famille

Son père, Benoît est écrivain et fut professeur de Littérature ainsi que chef d'établissement scolaire. Sa mère, Anne est psychologue.

Elle grandit dans une fratrie composée de Jean et Blanche.

Videoclub

Adèle annonce dans le podcast "La leçon" de Paulette Grisoni que le couple était déjà séparé avant la séparation du groupe.

Elle révèle également une séparation dans le "drame", incluant sa rupture avec la famille de Matthieu Reynaud[12].

Adèle révéla la raison de la rupture, mais supprima les vidéos quelque temps après.

Addiction

Adèle révèle avoir été dépendante aux opiacés pendant plusieurs années. Ayant volontairement fait une cure de désintoxication au début de l'année 2023, elle est parvenue à mettre un terme à sa dépendance et à en faire des chansons[13].

Discographie

Videoclub

Singles

Album

Carrière solo

Singles

Album

Filmographie

Cinéma

Notes et références

  1. « Lola Dubini, Adèle Castillon et Wartek : ils cartonnent sur YOUTUBE », sur YouTube, (consulté le ).
  2. « Adèle Castillon chante Amour plastique, première chanson de la youtubeuse », sur madmoiZelle.com, (consulté le ).
  3. « Adèle Castillon : "Ma jeunesse est un atout" », sur /www.parismatch.com, (consulté le ).
  4. « Nantes: Cinéma, dalaï-lama... L'incroyable histoire de la YouTubeuse Adèle », sur /www.20minutes.fr, (consulté le ).
  5. « Cinéma / L’ HEURE DE LA SORTIE de Sébastien Marnier. », sur ciaovivalaculture.com, (consulté le ).
  6. « Amour plastique de Vidéoclub, la grande fraîcheur de la jeunesse urbaine française », sur agauche.org, (consulté le ).
  7. « UNALTROFESTIVAL », sur www.comcerto.it (consulté le )
  8. « Passion adolescente et ambiance rétro dans “En Nuit” de VIDEOCLUB/ », sur /www.lesinrocks.com, (consulté le ).
  9. Hugo Bossard, « Musique. Adèle Castillon assurera seule la tournée de Vidéoclub après la séparation du duo nantais », sur Presse-Océan, Ouest-France, (consulté le ).
  10. Arthur Ponchelet, « Après le succès avec le groupe Vidéoclub, la chanteuse Adèle Castillon se lance sur scène en solo à We Love Green 2023 », sur francetvinfo.fr, (consulté le )
  11. Hugo Bossard, « Musique. Adèle Castillon assurera seule la tournée de Vidéoclub après la séparation du duo nantais », sur Presse Océan, (consulté le )
  12. Épisode 174 - Adèle Castillon "ma rupture amoureuse a signé la fin de mon groupe de musique" (no 174), [lire en ligne (page consultée le 2023-06-27)] .
  13. Louise Aubery, « Adèle Castillon, Chanteuse - Derrière la gloire : rupture, addictions et renaissance » [Podcast vidéo], sur Youtube, (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail d’Internet
  • Portail du cinéma français
  • Portail de la musique