Encyclopédie Wikimonde

Alain Fouquet

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Alain Fouquet, né le à Neuilly-sur-Seine, est un diplomate français. Au cours de sa carrière diplomatique, il a notamment été ambassadeur de France en Bolivie, conseiller culturel au Liban, consul général de France en Grèce.

Biographie

Enfance et formation

Alain Fouquet est le fils de Jean Fouquet, ingénieur polytechnicien au ministère des PTT puis au sein de la société Nobel France, d'Éliane Poussin, fille d’industriels de Charenton. Il est le frère de Thierry Fouquet, ancien directeur de l’opéra national de Bordeaux (1995-2015) et de Marie-France épouse de Pierre Pommellet ingénieur chargé de la construction de la base de sous-marins nucléaires de l'Ile Longue.

Il intègre en primaire l’établissement Victor-Duruy, puis est contraint de changer d’école pour intégrer un établissement de garçons. Il rejoint donc en classe de 10e (CE1) au Collège Stanislas. Il poursuit sa scolarité au lycée Louis-le-Grand, puis en classes préparatoires pour écoles de commerce et intègre HEC, première promotion sur le nouveau campus de Jouy-en-Josas dont il sera diplômé en 1967.

Il effectue ensuite son service militaire en tant que coopérant. Il enseigne ainsi le français dans un collège du Caire en Égypte de 1970 à 1972, il s’intéresse alors aux fouilles françaises avec le professeur Serge Sauneron, puis il poursuit l’archéologie au Soudan de 1972 à 1976, devient adjoint au directeur des fouilles dans le cadre d’une maîtrise d’histoire en égyptologie à l’université Paris-IV.

Carrière

Il intègre les Affaires étrangères en 1979, reçu au concours de secrétaire-adjoint des Affaires étrangères (cadre général).

Son premier poste est celui de secrétaire d’ambassade à Freetown, au Sierra Leone de 1979 à 1982. Il poursuit ensuite par une mission de 2e secrétaire à l’ambassade de France au Canada de 1982 à 1985. Il est premier secrétaire à l’ambassade de France en Syrie de 1985 à 1988.

Après 9 ans de missions à l’étranger, il intègre en 1988 la Direction ANMO (Afrique du Nord - Moyen Orient). En 1989, il est nommé à la direction du personnel jusqu’en 1992 puis sous-directeur de la valise diplomatique jusqu’en 1994.

Il est consul général de France à Athènes de 1994 à 1997, puis conseiller de coopération et d'action culturelle à Beyrouth au Liban de 1998 à 2002.

Il effectue une mission en tant que membre de la délégation française à l’Assemblée générale des Nations unies à New York de septembre à décembre 2002.

Il est ensuite nommé sous-directeur des personnels culturels et de coopération à l'administration centrale du ministère des Affaires étrangères de 2003 à 2006.

Il est ambassadeur de France en Bolivie de 2006 à 2009[1].

Il prend sa retraite en 2010 comme conseiller des affaires étrangères hors classe (cadre général)[2] après un poste de conseiller spécial au sein de France Coopération internationale.

Vie personnelle

Il s'est marié en 1972 à Paris, à Martine Delaporte, fille de Roger Delaporte, avocat à la cour. Il est le père de deux enfants Caroline et Jérôme et grand-père de 4 petits-enfants : Quentin, Clément, Adèle, Gaspard.

Décorations et distinctions honorifiques

Il a été décoré en 2002 Commandeur de l’ordre du Phénix grec par Georges Gabrielidès, au nom du président de la République hellénique[3].

Un hommage lui a été rendu le par Abdel Rahim Mrad sur son action de coopération bilatérale avec le Liban en présence de l’ambassadeur de France, Philippe Lecourtier, et sous le parrainage d'Andrée Daouk, présidente de la section libanaise de l'Association des membres de l’ordre des Palmes académiques (AMOPA), Georges Nehmé, représentant le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur[4].

Il est officier de l'ordre national du Mérite (promotion de novembre 2002)[5].

Références

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 285 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).