Encyclopédie Wikimonde

Alexandre-Pierre Gaspar

Aller à : navigation, rechercher

Alexandre-Pierre Gaspar (né le à Paris) est un médecin[1], écrivain[2] et informaticien[1] français, créateur de Q.O.A.C.H (en) et initiateur du groupe d'intérêt multidisciplinaire La longévité française[3].

Cursus

Sa jeunesse se partage entre Paris, les Ardennes de son père médecin et les bords du Danube, d'où est originaire sa mère, née à Zemun, ancienne ville frontière de l'Empire austro-hongrois, actuellement située en Serbie. Il est marqué à la fois par le catholicisme (il fait ses classes chez les pères Maristes) et la culture slave orthodoxe. Suite à la séparation de ses parents, il passe une année au lycée français de Belgrade, où sa mère se remarie. Il y connaît la vie des familles de diplomates et se passionne pour le théâtre. Il poursuivra ses études de piano, initiées très tôt par une grande-tante musicienne, peintre et linguiste, qui enseigna à plusieurs générations d'enfants la grammaire, la musique, la religion.

Après son baccalauréat, il poursuivra des études de mathématiques supérieures à Paris au Lycée Saint-Louis, mais ne trouvera pas son bonheur dans un enseignement classique n'intégrant pas encore l'informatique. Il change d'orientation et retrouve un groupe d'étudiants multidisciplinaires à la faculté de médecine Necker-Enfants Malades, dont David Servan-Schreiber. Il s'intéresse à l'informatique médicale, aux systèmes experts destinés à aider ou suppléer le diagnostic médical, et à l'intelligence artificielle.

Il est à l'Hôpital Necker l'élève du Pr Pierre Debray-Ritzen (qui fit connaître en France l'écrivain serbe Dobrica Ćosić) et du Pr Yves Pélicier, intéressés tous deux par les rapports entre le cerveau humain et l'informatique, puis il achève son travail de recherche, avec l'autorisation du doyen de la faculté de médecine, au Centre d'Études Multidisciplinaires de l'Université de Belgrade, sous la direction du professeur Zoran Bozovic, mathématicien et membre du DECUS (Digital Equipment Computer Users' Society). Il y réalise un premier noyau de système expert médical disponible sur micro-ordinateur, qui effectue l'analyse d'une onde électrocardiographique[4]. Lors de son service militaire, il est assistant du Pr Claude Barrois au Val-de-Grâce et responsable du projet Espace (sélection des appelés par un jeu vidéo couplé à un système expert).

Sa thèse de doctorat en médecine sera en définitive une étude critique des systèmes experts, présentée sous la direction du Pr Jean-Marie Andrieu, virologue et cancérologue: "Médecine, systèmes experts: finitude, incomplétude." [1].

Son action internationale se développe dans les années 1990 lorsqu'il obtient le prêt par la France de l'équipement permettant l'implantaton du Minitel en Yougoslavie. Soutenu par la journaliste plus tard dissidente, Vesna Colic, il organise un congrès à Belgrade pour promouvoir une plate-forme d'information pluraliste au service d'une Yougoslavie fédérale, à l'image de l'Europe.

Son activité professionnelle se concentre sur le développement de bases de connaissances dans le domaine de la santé, puis de la culture et du voyage, à la fois en tant que conseil et dans le cadre de sociétés dont il est actionnaire et dont il dirige le développement.

Il crée en 2006 le groupe multidisciplinaire La Longévité française qui étudie les différents aspects, médicaux, culturels et artistiques du phénomène de la longévité. Il anime également un groupe de soutien à la musique classique et traditionnelle et participe à ce titre au comité d'organisation de la Flûte enchantée de Mozart à l'occasion du 60e anniversaire de la création de l'UNESCO, sous la coordination de Mehri Madarshahi.

En juin 2007 le Dr Alexandre-Pierre Gaspar ouvre un service de prévention santé destiné au grand public, Q.O.A.C.H. (en), sur la base du travail de vulgarisation du comité de lecture scientifique The Longevity Project.

Œuvre

Essais

Thèse

Médecine, systèmes experts: finitude, incomplétude. Université Paris V, 1997[1].

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Université Paris V, 1997
  2. 2,0 et 2,1 Alexandre-Pierre Gaspar, À cœur... Par Cœur : ABC de culture générale pour entretenir sa mémoire à tout âge [détail des éditions] 
  3. Site Internet de La longévité française
  4. Ekspertni sistem i baza znanja za dijagnostiku EKG-a. Centar za multidisciplinarne studije Univerziteta u Beogradu. 163, VII listova

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).