Christian Gatard

Aller à la navigation Aller à la recherche

Erreur Lua dans Module:Infobox/Localdata à la ligne 29 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Christian Gatard (né en 1947 au Mans) est un prospectiviste français, écrivain et entrepreneur culturel. Romancier, consultant dans le domaine des sciences humaines et conférencier, son travail se situe au carrefour du sociologique, de l’économique et du légendaire.

Formation

Ses études de littérature anglaise et de sociologie s’enrichissent d’expériences diverses (Université de Caen, 1967-1969, et à la Sorbonne 1972-1973).

L’année 1970 est consacrée à Steve McQueen qu’il accompagne en tant qu’interprète sur le film Le Mans[1]. En 1971, il est lecteur de français en Corée du Sud.

De retour en France il traduit en français des essais de psychanalyse qui paraissent chez Calmann-Levy (Les Meurtres collectifs de Henry Dicks, 1973[2],[3], et L'Instinct de destruction d'Anthony Storr, 1973[4]).

Carrière

Entre études marketing qualitatives et entrepreneuriat culturel

En 1974, il fonde un bureau d’études marketing qualitatives.

En 1977, il crée avec quelques amis, dans un loft sur le Canal St Martin, Au lieu d’Images, un garage à musiques, théâtres et arts plastiques. Il monte des installations artistiques sur l’imaginaire des objets aratoires, puis sur les bêtes à cornes.

De 1980 à 1995, profitant de nombreuses missions d’études en Asie, il visite Bornéo à de nombreuses reprises[5]. En 1989, il propose dans la Galerie Margot Virgil, à Paris, une exposition performance inspirée de ses voyages.

Du marketing à l'exploration artistique

En 1999, L'Île du Serpent-Coq, son premier roman, est publié. Puis, suit, en 2001, De Conchita Watson le ciel était sans nouvelles et en 2003, En respectant le chemin des Dragons. Ces romans, publiés chez L’Harmattan, se réfèrent au réalisme magique.

Le Peuple des Têtes coupées, un essai sur les mascarons, paraît en 2005 chez Coprah et, en 2008, Bureau d'études, récit de société est publié par Benoit Peeters, aux Impressions nouvelles. Bureau d’études est une autobiographie qui aborde ses activités professionnelles et culturelles de 1977 à 2007.

En 2008, il participe à Odon, sourcier, sorcier, magicien (livre collectif) chez Gourguff Gradenico. Depuis, il écrit régulièrement sur cet artiste[6].

Prospective et sociologie du futur

Ses diverses expériences, entreprises et voyages débouchent peu à peu sur une réflexion sur le devenir de la société contemporaine et donc de ses perspectives d’avenir. Cette démarche prospective met en œuvre ce que Dominique Cuvillier cite dans son ouvrage (2012) : : « L'art de saisir au bond ce qu'on cherchait dans le savoir. C'est une technique nomade, un art de survie dans la forêt, une façon peut-être de chevaucher la flèche qu'on vous décoche. C'est une façon de faire feu de tout bois. »[7] Ses origines marketing lui permettent de porter un regard novateur et critique sur les éléments civilisationnels aussi ancrés dans les sociétés occidentales que, par exemple, le télévision, comme le rappelle Jean-Luc Chetrit et François Druel dans leur ouvrage « La télévision est morte vive ma télé »[8].

En 2008, il contribue à Entreprises 2018, ouvrage collectif de prospective entrepreneuriale, sous la direction de René Duringer.

En 2009, à la demande de Jean-Daniel Belfond, il écrit Nos 20 prochaines années, un ouvrage qui aborde la prospective au travers du biais de la sociologie[9].

En 2010, il participe au Dictionnaire de la mort, sous la direction de Philippe Di Folco.

En 2012, il participe à d'autres ouvrages collectifs : Social Media Marketing de Laurent Rignault et Clés de la Mutation de Christian Marsan.

Il dirige la collection Géographie du futur, chez l’Archipel, où il publie en 2014, Mythologies du Futur, avec une préface de Michel Maffesoli et des illustrations d’Amélie Carpentier[10]. Cet ouvrage est une exploration des mythologies qu'elles soient antiques ou contemporaines[11], avec une réflexion sur les temps subjectifs (récits cyclique versus de progrès)[12].

Sa rencontre avec Hervé Fischer lui permet d'explorer les relations entre psychanalyse et mythologies avec la mythanalyse[13]. Cette rencontre débouche sur sa participation à deux nouveaux ouvrages collectifs : En quête de mythanalyse, publié par Osservatorio Processi Comunicativi, et Mythanalyse de l’insularité, chez [email protected]@. Dans le sillage de ses recherches sur la mythanalyse et la prospective, il retrouve dans ces publications Luc Dellisse, Hervé Fischer, Orazio Maria Valastro et Olivier Parent. Il est membre de la Société Internationale de Mythanalyse[14].

Il est membre du think tank les Mardis du Luxembourg[15]. En 2015, il participe à la première publication collective des Mardis : Rupture, vous avez disrupture, publié aux Editions Kawa, suivi en 2016 par Chroniques de l’intimité connectée, toujours aux éditions Kawa. L’Horrificque Disputatio est publié en 2021.

Interventions publiques

Il a participé aux Intergalactiques[16] et aux Utopiales en 2014.

Il rédige des articles dans divers médias comme INfluencia[17], Usbek et Rica...

Christian Gatard participe à la rédaction du magazine FuturHebdo (versions en ligne et papier).

Prix

  • Prix Trinakia 2016-2017 pour la nouvelle Archéologie d’un futur sicilien[18]

Bibliographie

  • L'Île du Serpent-Coq, 1999, L’Harmattan (ISBN 2-7384-7820-4)
  • De Conchita Watson le ciel était sans nouvelles, 2001, L’Harmattan (ISBN 2-7384-9488-9)
  • En respectant le chemin des Dragons, 2003, L’Harmattan (ISBN 2-7475-4393-5)
  • Le Peuple des Têtes coupées, 2005, Coprah (ISBN 2-912-187-16-8)
  • Bureau d'études, récit de société, 2008, Les Impressions nouvelles (ISBN 2-87449-050-4)
  • Entreprises 2018, ouvrage collectif, 2008, L'ordre des experts-compables
  • Odon, sourcier, sorcier, magicien (livre collectif), 2008, Gourguff Gradenico
  • Nos 20 prochaines années, 2009, L’Archipel (ISBN 978-2-8098-0202-3)
  • Dictionnaire de la mort 2010, ouvrage collectif, Hachette (ISBN 978-2-03-584846-8)
  • Social Media Marketing, ouvrage collectif, 2012, Groupe Select (ISBN 978-2-8106-2450-8)
  • Clés de la mutation, ouvrage collectif, 2012, Chroniques sociales
  • Mythologies du futur, 2014, L’Archipel (ISBN 978-2-8098-1471-2)
  • Rupture, vous avez disrupture, ouvrage collectif, 2015, éditions Kawa (ISBN 978-2-36778-049-8)
  • Chroniques de l’intimité connectée, ouvrage collectif, 2016, éditions Kawa (ISBN 978-2-36778-102-0)
  • En quête de mythanalyse, ouvrage collectif, 2017, Osservatorio Processi Comunicativi
  • Antologia della 3 editzione del premio internazionale di scritture autobiografice, 2017, Case Editrice Kimerik (ISBN 978-88-9375-304-3)
  • Mythanalyse de l’insularité, ouvrage collectif, 2019, [email protected]@, Sicile
  • L’Horrificque Disputatio, ouvrage collectif, 2021, Le Comptoir Prospectiviste éditeur (ISBN 978-2-492458-09-5)

Notes et références

  1. « Christian Gatard », sur IMDb (consulté le )
  2. Henry Victor Dicks, Les Meurtres collectifs : une analyse psychosociologique de criminels SS, Calmann-Lévy, coll. « Archives des sciences sociales », [lire en ligne (page consultée le 2021-04-14)] 
  3. Association des officiers de réserve de la Marine nationale (France) Auteur du texte, « Marine : organe de liaison de l'Association centrale des officiers de réserve de l'Armée de mer / dir. publ. G. Debeury », sur Gallica, (consulté le )
  4. Anthony Storr, L'Instinct de destruction, Calmann-Lévy, coll. « Archives des sciences sociales », [lire en ligne (page consultée le 2021-04-14)] 
  5. Bureau d'études, récit de société, Bruxelles, Les Impressions Nouvelles, , 158 p. (ISBN 978-2-87449-050-7), p. 15-29 
  6. Par C. Dubois Auteur Val-de-Marne, « Rétrospective Odon à Nogent sur Marne », sur 94 Citoyens, (consulté le )
  7. Dominique Cuvillier, Capter les tendances: Observer le présent, anticiper l'avenir, Dunod, (ISBN 978-2-10-057935-8) [lire en ligne (page consultée le 2021-11-13)] 
  8. JEAN-LUC CHETRIT et FRANCOIS DRUEL, La télévision est morte vive ma télévision !, Editions SW Télémaque, (ISBN 978-2-7533-0244-0) [lire en ligne (page consultée le 2021-11-13)] 
  9. Laurent Courau, « CHRISTIAN GATARD « NOS 20 PROCHAINES ANNEES » », sur laspirale.org (consulté le )
  10. Laurent Courau, « CHRISTIAN GATARD « MYTHOLOGIES DU FUTUR » », sur laspirale.org (consulté le )
  11. Ali Aït Abdelmalek, « Activités sociologiques », sur Cairn, matière à réflexion,
  12. (en) Hervé Goy, « Pourquoi et comment repenser l’idée d’avenir ? », sur The Conversation (consulté le )
  13. « Prospective des mythes », sur indisciplineintellectuelle.blogspirit.com (consulté le )
  14. « Textes | Société internationale de mythanalyse », sur mythanalyse (consulté le )
  15. « Les Mardis du Luxembourg - Catégorie - FuturHebdo », sur www.futurhebdo.fr (consulté le )
  16. « Christian GATARD », sur Festival Les Intergalactiques (consulté le )
  17. « Auteur - Influencia », sur www.influencia.net (consulté le )
  18. (it) di, « Archéologie d’un futur sicilien - Ateliers dell'Immaginario Autobiografico », (consulté le )

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 561 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 285 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).