Encyclopédie Wikimonde

Daniel Durca

Aller à : navigation, rechercher
Daniel Durca
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance
Lagny (France)
Décès (à 60 ans)
Paris (France)
Nationalité Français
Pays de résidence Drapeau de la France France
Diplôme
Profession
Banquier, Administrateur de sociétés,
Autres activités
Lobbyiste
Conjoint
Isabelle Journet
Descendants
Isabelle Durca

Daniel Durca, né en 1937 à Lagny et décédé en 2015 est un directeur de banques, administrateur de sociétés et lobbyiste Français.

Origines

Daniel Gabriel Durca naît le 11 décembre 1937 à Lagny (Seine-et-Marne), fils de Michel Durca, employé de l’industrie du cuir, et de Gisella Kopcan d'origine hongroise.
Il effectue ses études à l'école Saint-Laurent à Lagny avant de les poursuivre au Lycée Saint-Louis à Paris avant d'intégrer l'École spéciale militaire de Saint-Cyr d'où il sort officier en 1957.
Dans un contexte de guerre froide, il s'intéresse à la culture russe pour laquelle il se spécialise en suivant des cours au Centre militaire d’études slaves. Il est diplômé de langue russe de l’École des langues orientales (Inalco).
Il est officier d’active de 1957 à 1964 et sert en Algérie et en Allemagne. Il est alors décoré de la Croix de la valeur militaire. Il quitte l'Armée pour se reconvertir dans le civil.
Il est alors ingénieur informaticien à la Caisse des dépôts de 1964 à 1970 avant d'être directeur informatique à la Banque Rothschild en 1972 et 1973.

Directeur et administrateur de banques

Il est directeur général de Syneurope[1] de 1973 à 1974 avant de revenir à la Banque Rothschild en tant que Secrétaire général de 1974 à 1978. Parallèlement, il est Vice-président de la Discount Bank[2] de 1977 à 1978 puis directeur de la Banque Neuflize Schlumberger Mallet (NSM) de 1978 à 1987, ainsi que directeur général adjoint du Crédit général pour l’industrie et le commerce de 1985 à 1987 avant d'être directeur général de Finalion[3] de 1988 à 1989.
Par la suite, il est président-directeur général du Crédit parisien[4] de 1989 à 1991 et parallèlement directeur général (1989) puis vice-président directeur général (1993), et enfin président-directeur général de la Compagnie financière de Paris[5] de 1997 à 2000.
Il est également président-directeur général d’Agebanque[6] de 1989 à 1992 et d’Axa Crédit[7] de 1989 à 2000, administrateur-directeur général (1989) puis président-directeur général d’Axa Banque de 1993 à 2000 et président-directeur général de la Compagnie européenne de crédit renomméee Compagnie financière de Paris de 1994 à 1997, vice-président (1997-98) puis président (1998-2000) du conseil de surveillance de la banque Worms.

Responsable associatif et lobbyiste

De sensibilité centre-droit, il est gérant de la Société d’études et d’éditions politiques, et directeur de la publication de la Tribune des nouveaux politiques de 1981 à 1986, René de Salins lui succédant.
Il est par la suite vice-président de l'Institut du mécénat de solidarité (IMS)[8] de 1999 à 2005, puis de Doucet littérature de 2005 à son décès en 2015.
En 2001 il fonde New Gallery dont il est responsable jusqu'en 2004.
Il est par la suite de 2006 à son décès en 2015 vice-président et délégué général de l'Institut Thomas More, un think tank d'opinion centriste proche de Charles Millon, d'opinion européenne et indépendante, dont le but est le rayonnement des cultures de la France et de l'Europe sur le destin du monde.

Œuvres

  • La démocratie n'est pas un chef d'œuvre mais elle est en péril, Sphinx, coll. « Les Nouveaux politiques », , 268 p..
  • La Culture au péril de l'argent, Fleurus, coll. « Essais », , 190 p. (ISBN 9782215015437).

Vie privée

Il épouse Isabelle Journet le 27 juillet 1960, dont il a une fille prénommée aussi Isabelle et deux petits-fils.
Il anime avec son épouse un Festival de théâtre et musique dans la Sarthe.
Il décède le 21 juin 2015 à l'âge de 77 ans.

Références

  1. Holding du groupe Syneurope-Synelec, banque dont l'activité est orientée vers l'informatique de pointe, comptant parmi ses actionnaires principaux la banque Worms.
  2. Absorbée en 2002 par Union bancaire privée
  3. groupe Crédit Lyonnais
  4. Absorbé par AXA Banque
  5. Absorbé en 2000 par AXA Banque
  6. Absorbé en 2000 par la Compagnie financière de Paris
  7. Renommé par AXA Banque Financement
  8. Créé en 1986, IMS-Entreprendre pour la Cité fédère un réseau de 200 entreprises. Sa vocation est de les aider à intégrer, dans leur politique de Responsabilité Sociale, des démarches d’Engagement Sociétal innovantes, répondant à la fois à leurs enjeux de développement et aux attentes de la Société. Interface entre les associations et les entreprises, l'institut répertorie les projets des associations, dans une base de données, pour favoriser la mise en relation entre porteurs de projets et entreprises mécènes membres de l'IMS et conseille les associations pour faciliter leur compréhension des besoins de l'entreprise et monte des partenariats pérennes. Rebaptisé Les entreprises pour la cité

Notices biographiques


Cet article « Daniel Durca » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).