Encyclopédie Wikimonde

Patrice Breteau

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Patrice Breteau né le à Paris et mort le est un peintre et sculpteur français. Il est peintre officiel de la NASA.

Biographie

Premières années

Patrice Breteau est né à Paris pendant la Seconde Guerre mondiale. À 12 ans, il poursuit sa scolarité dans un pensionnat de jésuites. À 15 ans il entame une formation à l’école d'horticulture d'Antibes où il obtient son brevet professionnel. Il commence sa vie active dans l’immobilier dans le Sud de la France, puis après quelques années s’oriente sur l’élevage d’un troupeau de 300 chèvres dans la Drôme. À la suite d'une épidémie qui décima la totalité de troupeau, Patrice Breteau décide de partir aux États-Unis à Miami.

Famille

Marié et divorcé à plusieurs reprises, Patrice est le père de trois enfants. Danielle Breteau (fille), Carmen Bourseau (fille qui a conservé le nom de jeune fille de sa mère) et Pascal Pierme (fils qui a conservé le nom de son beau-père). Les trois enfants n'ont pas grandi avec Patrice ni ensemble, mais entretiennent une relation très étroite avec l'autre[pas clair].

Débuts en peinture

Le , ne parlant pas un mot d’anglais et n’ayant aucune connaissance aux États-Unis, il arrive à Miami en Floride et se lance dans l'art pictural. Ses premières toiles sont inspirées par les maîtres impressionnistes tels que Camille Corot et Claude Monet.

L'Aérographe

En 1972, il découvre l’acrylique et la technique de l'aérographe, abandonnant ainsi la peinture à l'huile et les pinceaux. Patrice Breteau peint d'abord des formes géométriques avant de trouver l'essence de son travail inspiré par le cosmos.

L'évolution du peintre

Patrice Breteau est choisi par le Comité américain des Jeux olympiques pour créer 36 tableaux destinés à des publications artistiques liées aux Jeux olympiques d'été de 1980 à Moscou.

Breteau découvre la sculpture en 1983.

En 1985, Patrice Breteau crée le concept du « Waiting Womb », un espace sensoriel utilisant différents principes de la relaxation, conçu pour remplacer la traditionnelle salle d'attente du docteur[réf. nécessaire]. Le projet a été pris au sérieux par un certain nombre de chirurgiens américains préoccupés par des patients ayant besoin de soins intensifs.[réf. nécessaire] En 1986[réf. souhaitée], il est désigné peintre officiel de la NASA[1], où figurent un certain nombre de ses travaux, tout comme dans les collections du Pentagone[réf. nécessaire].

Lors d'une première mondiale aux Caraïbes en 1987, Patrice Breteau expérimente l'immersion de cinquante sculptures en terre cuite pour une durée de deux ans avec son projet « Atlantis ». L'action de la flore et de la faune des mers chaudes sur les sculptures leur donnent un toute nouvelle dimension[réf. nécessaire].

En 1988, il imagine « The Treatment room » (la salle de soin), un concept de diagnostic et de thérapie par lesquels le patient est sujet à différents stimulus (olfactifs, visuels, auditifs, etc.)

Expositions

Expositions personnelles

Année Expositions Villes Pays
1970 Gallery One Coconut Grove
Floride
Drapeau des États-Unis États-Unis
1971 Clemer Gallery Coconut Grove
Floride
Drapeau des États-Unis États-Unis
1972 Nabis Fine Art
New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
1973 Lynn Kotler Gallery
New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
1974 Museum of Modern Art Pensacola
Floride
Drapeau des États-Unis États-Unis
1975 Archelbach Gallery
Dusseldorf
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
1976 Illien Gallery
Géorgie, Atlanta
Drapeau des États-Unis États-Unis
1977 Bacardi Gallery
Floride, Miami
Drapeau des États-Unis États-Unis
1978 Château de Pizay
Morgon 
Drapeau de la France France
1979 Kramer Gallery
Washington D.C. 
Drapeau des États-Unis États-Unis
1980 Galleria La Costa
La Costa, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
1981 Salon des indépendants
Palm Springs Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
1982 Visual Dimensions
San Diego Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
1983 Park Palace Gallery
Monaco
Drapeau de Monaco Monaco
1984 Monaco Fine Art Gallery
Monaco
Drapeau de Monaco Monaco
1985 Byblos
Saint-Tropez  
Drapeau de la France France
1986 Renaissance Fine Art « douze expositions »
Californie, Chicago , La Nouvelle-Orléans , Cleveland , Philadelphie , Atlanta , Boston , St-Louis , Washington D.C. , Buffalo , Detroit , Dallas , Pittsburgh.
Drapeau des États-Unis États-Unis
1987 Peri-Renneth Gallery, Southampton
New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
1988 Tom Lang Gallery Saint-Louis
Missouri
Drapeau des États-Unis États-Unis
1989 Byblos
Saint-Tropez 
Drapeau de la France France
1990 Hôtel de L'Opéra
Toulouse 
Drapeau de la France France
1990 Art Plaza
Deauville 
Drapeau de la France France
1991 Espace Pierre-Cardin
Paris 
Drapeau de la France France
1997 Le Manoir Cologny
Genève 
Drapeau de la Suisse Suisse

Expositions permanentes

Sélection d'expositions permanentes dans des lieux privés

Année Expositions Ville Pays
1991 Création de Breteau Atelier

Cannes

Drapeau de la France France
1992 Sogo Kobe - Drapeau du Japon Japon
1993 Grand Hôtel la Pace Montecatini - Drapeau de l'Italie Italie
1995 Espace Vega, collection permanente
Paris 
Drapeau de la France France
1996 Galerie Du Cirque, collection permanente
Paris 
Drapeau de la France France
2000 Concept Creatif International Pierre Cardin, exposition permanente
Paris 
Drapeau de la France France
2003 Breteau Gallery, Summer Aspen
Colorado 
Drapeau des États-Unis États-Unis

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • (en) Ben Zuckerman et Michael H. Hart, Extraterrestrials. Where Are They ?, Cambridge University press, 1995.
  • (en) Curtis Krueger, Windows on the Universe, .
  • (en) Angie Giacoman Fajardo, « Pascale Duwat's Breteau Gallery showcases Marcos Marin, Patrice Breteau artworks », Palm Beach Daily News, .

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).