Encyclopédie Wikimonde

Erreurs du film GoldenEye

Aller à : navigation, rechercher

Cet article répertorie les différentes erreurs du film GoldenEye :

Erreurs minutées [1]

  • 1e minute : Lors du saut en élastique, la camionnette de l'équipe de tournage est visible en haut du barrage.
  • 2e minute : Lorsque James Bond arrive en bas du barrage et tire son grappin, il arrive sur une surface bétonnée. Par la suite, il découpe une plaque en métal qui est apparue in extrémis.
  • 2e minute : Lorsque James Bond découpe du métal avec sa montre-laser, on peut voir sur certains plans que le rayon laser n'est pas à l'endroit exact de la coupure du métal.
  • 4e minute : Lorsqu'Alec et James se hissent du conduit d'aération après le passage du cuisinier, James heurte un mur censé être en béton armé, mais il s'avère que celui ci est élastique lorsque le héros s'appuie dessus. La scène est extrêmement brève, et le mouvement du mur en carton minime.
  • 6e minute : Après la soi-disant mort de 006, James met le minuteur sur 3 minutes mais dans le film il se passe 3 minutes, 24

secondes et un dixième avant l'explosion.

  • 8e minute : Le pistolet du pilote d'avion qu'utilise Bond fait le même bruit qu'un pistolet silencieux alors qu'il n'en ait pas muni.
  • 8e minute : James Bond ne possède pas de gants depuis le début du film, mais quand il prend la moto, il s'en trouve munis. On le voit facilement quand il atteint l'avion.
  • 9e minute : Il est impossible que Bond puissent rattraper un avion en chute libre avec les moteurs allumés.
  • 9e minute : Quand le complexe explose, les soldats qui poursuivaient Bond auparavant ont disparu de la piste d'atterrissage.
  • 9e minute : Le barrage vu au tout début du film était dans un secteur de montagne en été, sans neige. Quand Bond s'échappe en avion, le paysage est entièrement enneigé.
  • 12e minute : Lors de la course poursuite entre la Ferrari et l'Aston Martin, on peut voir sur certains plans les cascadeurs qui conduisent (en particulier l'Aston Martin).
  • 15e minute : Lors de la course entre l'Aston Martin de Bond et la Ferrari de Xenia au début du film, juste avant la rencontre avec le groupe de cyclistes, on voit qu'il y a à gauche une falaise. Or lors d'un plan sur Xenia, on distingue à gauche de la Ferrari de la verdure et du vide.
  • 21e minute : Quand James Bond sort du casino de Monte-Carlo, il va observer Xenia Onattop avec une mono jumelles. Au début de la prise de vue on le voit la mono jumelle à l'œil gauche et soudain, à la seconde vue elle est à son œil droit.
  • 48e minute : Q montre à James le lance-missile qu'il y a dans le plâtre à sa jambe, sur le plan suivant, lorsqu'il se lève, le plâtre a disparu !
  • 50e minute : Dans le laboratoire de Q, une fille en train de téléphoner est éjectée avec son siège. Mais peu avant, on la voit se cramponner au siège, le téléphone posé sur l'épaule. Elle savait donc que le siège serait éjecté.
  • 52e minute : Pendant la rencontre de Bond avec Jack Wade, la circulation autour d'eux change complètement dès que la caméra change de plan.
  • 62e minute : À la piscine, le peignoir de Xenia monte à la limite des épaules quand Bond la renverse. Sur le plan suivant, le côté droit est presque à la hauteur du cou.
  • 69e minute : Les parachutes de la cabine de pilotage éjectée sont blancs quand ils s'ouvrent. Quand ils touchent le sol, ils sont blancs et oranges.
  • 74e minute : Quand Ouroumov décharge le Walther PPK de James, il oublie d'enlever la balle placée automatiquement après un tir dans la chambre de l'arme. Il remet donc à Bond une arme chargée.
  • 77e minute : En passant sous une arcade au début de la course poursuite avec le char, Ourumov perd le feu avant droit de sa voiture. Peu après, son feu est à nouveau neuf.
  • 77e minute : Sur le type de char russe que Bond conduit, le pilote est assis au centre, sous le canon, et non à droite. De plus seule sa tête peut émerger, pas les épaules, comme Bond. Dans le film, le vrai pilote est toujours masqué par des briques, des pavés, du blindage, etc ...
  • 79e minute : Quand les voitures de polices heurtent celles de l'armée, on voit parfaitement qu'un individu sur un siège arrière est un mannequin.
  • 80e minute: Le camion de Perrier que Bond traverse avec le char est rempli de bouteilles vides, comme le montre l'absence de liquide et le bruit qu'elles font en tombant, ce qui est assez étonnant.
  • 81e minute : Juste après que Bond freine, après avoir perdu la statue en haut du char, on voit deux plans montrant le tank détruisant une arche alors qu'il n'y en avait aucune en face. Juste après, la caméra placée à l'arrière du char montre les voitures de police arrivant et une arche derrière intacte.
  • 84e minute : En quelques secondes et un changement de plan, Bond part du tank caché dans le tunnel avant que le train ne le percute et se place à au moins 100m du char dans les broussailles.
  • 84e minute : On voit 2 wagons au train alors qu'il y en a un pour le « salon » , un pour la salle de commande et un pour l'hélicoptère.
  • 87e minute : Le petit hélicoptère dans lequel s'échappent les terroristes est un Robinson, qui a un moteur à piston. Mais le bruit entendu est celui d'une turbine.
  • 97e minute : Lorsque James Bond survole en avion un lac, un missile explose sur l'aile gauche. Sur le plan suivant, l'explosion a lieu à l'arrière du cockpit.
  • 101e minute : Quand l'eau du lac est évacuée, le mouvement qu'elle fait à la toute fin montre bien que le film a été inversé pour donner l'illusion qu'elle s'écoule.
  • 102e minute : Lorsque James Bond et Natalya glissent le long du récepteur (géant), on voit un trou au milieu ne possédant aucun rebord. Pourtant, ils arrivent sur un rebord leur permettant de ne pas tomber.
  • 110e minute : Quand Boris jongle avec le stylo, il est moins habile lors des plans moyens que lors des gros plans sur sa main. La main appartenait sûrement à un spécialiste de ce type de jonglage.
  • 114e minute : James Bond insère une barre de fer dans la courroie en métal qui fait déplacer l'antenne et s'en va. Sur le plan suivant, la barre de fer est fortement liée à la courroie avec des chaîne.
  • 120e minute : Les hélicoptères que Wade appelle auraient dû se faire entendre bien avant leur apparition à l'écran, au lieu de sembler sortir du ciel comme par magie.

Détails

Scène de la moto et de l'avion

La moto employée par James Bond est une Cagiva T4 de 350cm3.
Le précipice dans lequel se déroule l'action serait encore plus grand que le plus profond des sillons du grand canyon en Arizona, aux États-Unis.

James Bond poursuit l'avion qui court en bout de piste grâce à une moto Cagiva T4 de 350 cm3. L'avion chute dans le précipice, James Bond chute volontairement avec la T4 pour prendre l'avion en vol. La scène est inconcevable, si on s'en tient au timing, et à la géographie.

  • Il y a 25 secondes de chute libre
  • Au total, 38 secondes sont nécessaires pour relever l'avion.
  • La vitesse de chute libre est d'environ <math>v=300 km/h</math>.
  • En tenant compte de tous ces paramètres :

<math>v=300\;km/h=83.333333\;m/s</math>

<math>t=25 secondes</math>

La hauteur de la montagne est donnée par <math>h = v \times t = 2083m</math>

James bond a parcouru presque deux kilomètres entier avant d'entrer dans le cockpit de l'appareil.

<math>v=300\;km/h=83.333333\;m/s</math>

<math>t=18 secondes</math>.

La trajectoire de l'avion décrit un demi cercle de formule <math>\pi r</math>.

En l'espace de 18 secondes, l'appareil décrit un demi cercle. Il a donc une vitesse angulaire <math>\omega=\frac{\pi r}{18}=10^\circ /s</math>. La circonférence de l'arc de cercle que l'avion décrit <math>v \times t=1500\; m</math>. Le diamètre du demi cercle <math>d=\frac{v \times t}{\pi}=477\; m</math>. Le rayon du cercle est donné par <math>r=\frac{\frac{v t}{\pi}}{2}=238.5 m</math>. La distance parcourue verticalement est donc égale à <math>2083+477=2560\; m</math>.

Ces calculs sont approximatifs, car on ne tient pas compte de l'accélération de James Bond dans la phase initiale, et l'arc de cercle n'est pas tout à fait égal à 180°, donc la distance pour relever l'avion est encore plus grande.

Ces estimations prouvent que la scène est irréalisable physiquement et géographiquement, car il n'existe aucun somment de plus de 2000 m près d'Arkangelsk. Cette ville se situant dans une région côtière.

Incohérences

  • Cagiva est une marque italienne, qui n'équipe (certainement) pas l'armée russe. Le modèle employé dans le tournage est employé par l'Armée française.
  • À la suite de l'attaque du complexe d'armement, l'avion aurait certainement eu affaire à des Migs, mais étrangement, aucune surveillance aérienne ni alerte n'a eu lieu.
  • Un matelot du navire au mouillage à Monaco est armé d'un famas, arme traditionnelle de l'armée française.
  • L'hélicoptère dérobé au début du film est un Eurocopter EC-665 Tigre. Toutefois, l'action est douteuse du point de vue technique. Sachant que ce modèle a une autonomie maximale de 1300kms avec des réservoirs externes, l'hélicoptère aurait dû faire plusieurs arrêts, imposant une puissante logistique à l'organisation terroriste. La durée des actions est aussi contestable sachant que la vitesse maximale de l'appareil est d'environ 280km/h. Ce semble être le cas, car Xénia change de costume.
  • Lors de la cours entre l'Aston Martin et la Ferrari, ils dépassent un groupe de cyclistes. Le premier porte un maillot sponsorisé par Festina, alors que les montres de James Bond sont généralement de marque Rolex ou Oméga.
  • Dans la scène de Saint-Pétersbourg, les explosions sont bien nombreuses et incohérentes. En effet, lorsqu'une voiture ou tout autre véhicule motorisé par un dérivé pétrolier se fait écraser, aucune explosion n'a lieu, sauf dans de rares cas. Il s'agit d'une fantaisie du cinéma, visant à doper l'action d'un film. Dans le cas de Goldeneye, on peut par exemple voir qu'une jeep survole littéralement une autre jeep avant de finir dans le fleuve. Le simple fait de l'effleurer provoque une explosion démesurée.
  • Dans aucun des passages du film n'apparaît de sang.

Liens externes

(fr)erreur.goldeneye - ajb007.fr
(fr)Erreurs du film Goldeneye
(en)Imdb - Goofs for GoldenEye

Notes et références

  1. GoldenEye, Dvd, 2003, MGM