Institut Rousseau

Aller à la navigation Aller à la recherche
Institut Rousseau
Le laboratoire d'idées de la reconstruction écologique et sociale
Histoire
Fondation
4 mars 2020
Cadre
Domaine d'activité
Généraliste
Pays
Organisation
Président d'honneur
Direction
Nicolas Dufrêne
Secrétaire général
Anastasia Magat
Positionnement
Gauche
Publication
Notes et études
Site web

L'Institut Rousseau est un groupe de réflexion français créé en 2020, dirigé par Nicolas Dufrêne et Chloé Ridel. Il se définit comme un laboratoire d’idées cherchant à concilier une refondation républicaine et l'écologie politique.

Présentation

L'Institut Rousseau est un think tank créé le 4 mars 2020 à Paris. Il se définit comme un « laboratoire d’idées qui tente de concilier refondation républicaine et écologie politique »[1],[2].

Il place son effort de réflexion sous[non neutre] la figure du philosophe Jean-Jacques Rousseau qui faisait de la souveraineté du peuple, et de la volonté générale fondée sur un libre exercice de la raison, notre chemin vers la modernité[3][source insuffisante]. Ses travaux poursuivent une vocation généraliste[1].

Pour le journal L'Humanité, le think tank est situé à gauche[4].

Fonctionnement

Dirigé par Nicolas Dufrêne, haut fonctionnaire et essayiste[5], l’Institut Rousseau a, depuis 2020, pour président d’honneur l’économiste Gaël Giraud.

L'institut est financé par les dons et les cotisations de ses adhérents. Il est constitué sous forme associative.

Prises de position

L'Institut Rousseau promeut l'annulation des dettes souveraines détenues par la Banque centrale européenne, en échange d'investissements permettant de financer la « reconstruction écologique »[6].

N. Dufrêne a publié avec Alain Grandjean, en février 2020, un ouvrage pour défendre cette proposition, Une monnaie écologique, pour sauver la planète (Odile Jacob). Cette proposition a fait l'objet de critiques de la part de plusieurs responsables politiques, comme la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, qui juge « inenvisageable » une annulation de dette par la BCE[7].

Liste des publications

Identités visuelles

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Kévin Boucaud-Victoire, « L'institut Rousseau a conscience de trois urgences : écologique, démocratique et sociale », Marianne,‎ , p. 01 (lire en ligne).
  2. « L’Institut Rousseau, nouveau venu dans la galaxie des think tanks de gauche », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Le projet de l'institut », sur Institut Rousseau (consulté en ).
  4. « La galaxie des think tanks de gauche : des labos d’idées et autant d’armes pour la bataille », sur L'Humanité, (consulté le ).
  5. « Une monnaie écologique : pour sauver la planète de Alain Grandjean : livre à découvrir sur France Culture », sur France Culture (consulté le ).
  6. Fabien Escalona, « Annulation de la dette publique: les gauches en quête de doctrine », sur Mediapart, (consulté le ).
  7. « Christine Lagarde juge « inenvisageable » l’annulation de la dette Covid-19 », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. Modèle:Chapitre=Bibliographie.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la politique française