Encyclopédie Wikimonde

Internal Family Systems

Aller à : navigation, rechercher

L'Internal Family System Model ou IFS (en français, Système Familial Intérieur), appelée aussi Self-thérapie, est une approche intégrée de la psychothérapie individuelle développée par Richard C. Schwartz. Il combine la pensée systémique à la multiplicité du psychisme tel que l' Enfant intérieur de Carl Jung ou les états du moi en Analyse transactionnelle.  Il fait l'hypothèse de sous-personnalités, équivalentes aux schémas mentaux (pensées automatiques, monologues internes) dans la thérapie cognitivo-comportementale.

Histoire

Cette méthode est le résultat d’une évolution qui s’est produite en 1995 lorsque, jeune thérapeute familial, Richard Schwartz [1] a commencé à prendre en compte ce que ses patients lui rapportaient spontanément de leur expérience de leur monde intérieur. Ils lui décrivaient ce qu’ils appelaient des « parties » d’eux, des sous-personnalités souvent en conflit les unes avec les autres[2][3].

Il a alors commencé à appliquer les modèles thérapeutiques familiaux (externe) à ce qu'il considérait comme les familles intérieurs. R. Schwartz remarqua alors que l’influence déstabilisatrice de certaines parties diminuait une fois que celles-ci se sentaient en sécurité et qu’elles estimaient que leurs considérations avaient été prises en compte [1][2][4].

Description du modèle théorique

L'Internal Family Systems considère le psychisme comme composé de diverses "parts" ou sous-personnalités, chacune avec sa propre voix, son rôle, ses intérêts, ses souvenirs et son point de vue.

Elles sont de trois types réparties en deux catégories [1][2][3][4]:

- les protecteurs : managers et pompiers

- les exilés.

Un principe de base de l'IFS est que chaque partie a une intention positive pour la personne, même si ses actions ou ses effets sont contre-productifs ou causent un dysfonctionnement . Cela signifie qu'il n'y a jamais de raison, de contraindre ou d'essayer d'éliminer une partie. La méthode IFS favorise la connexion et l'harmonie interne. Les parts peuvent avoir des "rôles extrêmes" ou des rôles sains. IFS se concentre sur les parts qui ont des rôles extrêmes parce qu'elles ont besoin d'être soulagées par la thérapie[1],[4].

Managers

Les managers sont des parts "protectrices" qui essaient de contrôler le système par anticipation. Ils s'occupent de la façon dont une personne interagit avec le monde extérieur pour la protéger contre les blessures des autres et veulent empêcher le feu des émotions, dû à des expériences douloureuse ou des traumas, d'envahir la conscience de la personne et la faire souffrir [1],[4].

Exilés

Les exilés sont des parts blessées, figées dans un passé, généralement depuis l'enfance [1][4][2] et qui revivent la mémoire de leurs souffrances, de leurs peurs ou de leurs traumas en permanence. Cette charge émotionnelle est un véritable fardeau. Les managers et les pompiers veulent les maintenir en exil, les enfermer afin de les protéger de l'extérieur mais aussi de les séparer de la conscience afin d'éviter que cette souffrance n'atteigne la surface et envahissent la conscience de la personne[1],[4]. Ce concept d'exilé provenant de l'enfance blessée, rejoint les théories d' Alice Miller sur l'enfance et la maltraitance ordinaire.

Pompiers

Les pompiers sont des parts "protectrices" qui réagissent lorsque les exilés remontent à la conscience et demandent de l'attention. Ces parts s'efforcent de distraire l'attention de la personne de cette souffrance, vécue par l'exilé, en les amenant à s'engager dans des Troubles obsessionnels compulsifs, des Troubles des conduites alimentaires (Boulimie, Anorexie mentale...), la consommation de drogue, la violence, les addictions (travail, sexe, jeux...). Les pompiers peuvent également utiliser la dissociation, depuis le simple détachement de l'environnement immédiat à un refoulement des ressentis physiques et émotionnels pouvant mener la personne à envisager le suicide. Les pompiers éteignent le feu émotionnel, qu'importe les dégâts qu'ils engendrent[4][1].

Self

En plus de ses nombreuses parts, tout le monde a un centre de soi supérieur connu sous le nom de Self[1][4]. Même les personnes dont l'expérience est dominée par les parts ont accès à ce Self et à ses qualités thérapeutiques intrinsèques telles que la curiosité, le calme, la connectivité, la compassion, la confiance, la créativité, la clarté et la compétence.

IFS considère que les parts par leurs dysfonctions, prennent le contrôle du système, s'amalgamant au Self, le verrouillent ne lui permettant plus d'agir librement.

Le travail du thérapeute est d'aider le client à dés-amalgamer ses parts et à accéder au Self, qui peut ensuite se connecter avec chaque partie et la soigner afin que les parts puissent abandonner leurs rôles destructeurs et entrer dans une collaboration harmonieuse par le Self. L'IFS reconnaît explicitement la nature spirituelle du Self, permettant au modèle d'être utile dans le développement spirituel ainsi que dans la guérison psychologique.

Le système intérieur

IFS se concentre sur les relations entre les parties et entre le Self. L'objectif de IFS est d'avoir une relation coopérative et de confiance entre le Self et chaque part. Il existe trois types principaux de relations entre les parties:

  • Protection: Les managers et les pompiers protègent les exilés des atteintes extérieurs et protègent la personne de la souffrance des exilés.
  • Polarisation: Deux parts sont polarisées lorsqu'elles entrent en conflit pour déterminer comment une personne doit se sentir ou doit se comporter dans certaines situations. Chaque part est persuadée qu'elle doit agir comme elle le fait, pour contrer le comportement extrême de l'autre partie. En règle générale ce conflit engendre une grande fatigue chez la personne. IFS a une méthode pour travailler avec des parts polarisées.
  • Alliance: Des parts peuvent s'associer lorsqu'elles travaillent ensemble pour atteindre un même but de protection ou de polarisation[1],[4],[3].

La méthode thérapeutique IFS

La méthode thérapeutique utilisée par les praticiens de l'IFS se fonde sur un protocole. [évasif] Les parties qui ont des rôles extrêmes portent des «fardeaux», qui sont des émotions douloureuses ou des croyances négatives, qu'elles ont adopté à la suite d'expériences préjudiciables dans le passé, souvent dans l'enfance[1][4][2][3]. Ces fardeaux ne sont pas intrinsèques à la partie et, par conséquent, elles peuvent être aidées ou «déchargées» par l'IFS. Cela permet à la part de retrouver son rôle naturel et sain[1][4][2][3]. Le Self du client est l'agent de la guérison psychologique. Le thérapeute aide le client à accéder et à rester en soi et fournit des conseils dans le processus de thérapie. Les protecteurs ne peuvent généralement pas lâcher leurs rôles de protection et se corriger tant que les exilés qu'ils protègent ne sont pas déchargés de leurs fardeaux. Le thérapeute va donc négocier avec les protecteurs jusqu'à ce qu'il ai leur autorisation pour rencontrer et travailler avec l'exilé qu'ils protègent. Cela rend la méthode bien plus sûre et sécurisante, même en travaillant avec des parties traumatisées. Le Self est le leader naturel du système interne. Cependant, en raison d'incidents ou de relations dommageable dans le passé, les protecteurs se sont organisés à la protection du système et ont aussi pris en charge le Self en le remplaçant.

Lors des interactions avec son environnement, une personne va voir ses protecteurs réagir et s'activer les uns après les autres en dirigeant le système, provoquant ainsi chez la personne un comportement discontinu et dysfonctionnel. Ces protecteurs sont également fréquemment en conflit les uns avec les autres, entraînant un chaos interne ou une stagnation. L'objectif de l'IFS est que les protecteurs viennent faire confiance au Self afin qu'ils lui permettent de diriger le système et de créer une harmonie interne sous sa direction en prenant en compte les avis et besoins des parts. La méthode IFS implique d'abord d'aider le client à accéder à soi, de prendre conscience de ses différentes parts. Ensuite, le Self rencontre un protecteur, découvre son intention positive et développe une relation de confiance avec lui. Puis avec l'autorisation du protecteur, le client accède à l'exilé (s) qu'il protège et découvre l'incident ou la relation dans l'enfance qui est la source du (s) fardeau (x) qu'il porte. Le Self du client va alors prendre en charge l'exilé et l'aider à déposer son fardeau afin qu'il le rejoigne dans le présent. Ensuite, le protecteur est invité par le Self à lâcher son rôle de protection et d’assurer un rôle plus sain qui souvent a été le sien avant l'époque de la blessure de l’exilé.

Applications

Les thérapeutes utilisant IFS prétendent avoir un outil complet pour les applications individuelles[évasif]. Il est utilisé pour toute la gamme du développement humain, de la guérison du traumatisme à la croissance personnelle et spirituelle.

Trauma

Richard Schwartz a développé IFS en travaillant avec une population qui a connu des traumatismes et il considère que sa méthode est efficace pour cette pathologie[5]. Elle a suscité beaucoup d'intérêt chez les traumatologues [5]. Selon Schwartz, en travaillant avec une part traumatisé, le client apprend à rester en soi et être le témoin de la mémoire traumatique de l'exilé sans être envahi par elle. De cette façon, la mémoire est revisitée et traitée afin que l'exilé puisse être guérie sans risque que la personne revive le trauma.

Thérapie de couple

Les thérapeutes utilisant du modèle de l'IFS prétendent avoir appliqué avec succès la méthode de traitement à des couples [6][7]. En enquêtant sur les interactions entre les parties des deux personnes et sur la façon dont la part d'une personne peut activer les parties extrêmes de l'autre. La méthode intègre des parties de thérapie individuelle dans une séance de couples avec le travail sur la communication[6],[7].

Auto-thérapie et conseil

La méthode IFS a été enseignée aux États-Unis dés les années 1990 dans les ateliers et les cours sur l'auto-thérapie et le conseil pour le grand public[2].[évasif]

Bien-être

Son efficacité est a été démontrée aux États-Unis en 2014 pour augmenter le bien-être et améliorer la vie dans ses aspects fonctionnelles[8].

Troubles psychopathologiques

La méthode a été utilisée pour traiter la phobie, les symptômes et troubles anxieux généralisés ainsi que les accès de paniques, les symptômes et troubles qui concernent la santé physique [9]; la dépression et les symptômes dépressifs[8].

Reconnaissance

L’IFS est référencé auprès de la NREPP[8] (Registre national des programmes et pratiques basés sur les preuves) aux États-Unis qui se fonde sur l'Evidence-based practice (EBP).

Apprentissage et certification des thérapeutes

"The Center for Self Leadership"[10] est l'organisation officielle de formation IFS créée par Richard Schwartz. Il offre trois niveaux de formation dans IFS dans de nombreuses villes aux États-Unis et certaines en Europe et en Israël. En 2010, le Centre for Self Leadership a lancé un programme de certification pour les thérapeutes de l'IFS. En France, IFS-association ainsi que Self Thérapie Formations assurent l'organisation de formations.

Voir aussi

Références

  1. 1,00, 1,01, 1,02, 1,03, 1,04, 1,05, 1,06, 1,07, 1,08, 1,09, 1,10 et 1,11 Schwartz, R. C. (2009), (Adapté par) François Le Doze : SYSTÈME FAMILIAL INTÉRIEUR : BLESSURES ET GUÉRISON Un nouveau modèle de psychothérapie, Éditeur: ELSEVIER
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4, 2,5 et 2,6 Earley, J. (2012) Self-Therapy: A Step-by-Step Guide to Inner Wholeness Using IFS, Pattern System Books.
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3 et 3,4 Earley, J. (2012) Resolving Inner Conflict, Pattern System Books.
  4. 4,00, 4,01, 4,02, 4,03, 4,04, 4,05, 4,06, 4,07, 4,08, 4,09 et 4,10 François Le Doze, Christian Krumb (2015) "La Force de la confiance, Une Thérapie pour s'unifier"
  5. 5,0 et 5,1 Schwartz, R. C. and Goulding, R. A. (2002) The Mosaic Mind, Trailheads Publications.
  6. 6,0 et 6,1 Schwartz, R. C. (2008) You are the One You’ve Been Waiting For, Trailheads Publications.
  7. 7,0 et 7,1 Barbera, M. (2007) Bring Yourself to Love, Dos Monos Press.
  8. 8,0, 8,1 et 8,2 http://nrepp.samhsa.gov/ProgramProfile.aspx?id=1
  9. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  10. The Center for Self Leadership

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).