Jeremy Lamri

Aller à la navigation Aller à la recherche
Jeremy Lamri
Description de l'image Jeremy_Lamri_2016.jpg.
Naissance Tonnerre (Yonne) (France)
Nationalité France

Jeremy Lamri est un entrepreneur, auteur, prospectiviste et docteur (titre) en psychologie français, né le à Tonnerre (Yonne) (France), et spécialisé dans le futur du travail, la valorisation et le développement du potentiel humain par la technologie [1].

Il est notamment l'auteur de l'ouvrage académique Les Compétences du 21ème Siècle publié en 2018 aux éditions Dunod [2].

Parcours académique

De 2000 à 2006, Jeremy Lamri étudie les sciences physiques et la communication scientifique dans les universités d'Oxford (Angleterre) et de Canberra (Australie), et également à l'Université de Bourgogne, à laquelle il est rattaché dans le cadre de ses équivalences françaises. Titulaire de deux Masters, il est également diplômé d'un Master of Science (MSc) de HEC Paris en 2010, et d'un Doctorat (PhD) en Psychologie sociale de l'Université Paris-Cité en 2019, sur le lien entre les soft skills et la performance professionnelle chez les cadres et managers [3]. Ce troisième cycle universitaire est mené en parallèle de sa carrière professionnelle de 2015 à 2019.

Entre 2005 et 2022, il publie plusieurs articles de recherche scientifique dans des revues à comité de lecture, sur des sujets aussi variés que la géochimie isotopique [4], l'économétrie environnementale [5], ou la psychologie sociale [6],[7].

En 2010, il effectue la Préparation militaire supérieure d'Estienne d'Orves de la Marine nationale, et acquiert en 2011 le rang d'Officier de Marine, au grade d'Enseigne de vaisseau de 2e classe Réserviste, sur décret du 16 mai 2011 portant nomination dans la réserve opérationnelle [8].

Parcours professionnel

En 2012, il crée avec plusieurs associés sa première entreprise, Monkey tie, une plateforme de recrutement affinitaire, prenant en compte la personnalité et les moteurs de motivation des candidats, en plus de leurs compétences [9],[10],[11]. De 2012 à 2018, le concept génère un fort engouement auprès des médias en France [12],[13],[14],[15], mais aussi à l'international, notamment au Royaume-Uni, en Inde et en Afrique du Sud [16],[17],[18], offrant au dirigeant une forte visibilité. En 2015, sous l'impulsion du Ministre du Travail François Rebsamen, Jérémy Lamri et sa startup rejoignent le Programme d'Investissements d'Avenir du Ministère du Travail, aux côtés de quatre autres startups, afin d'accélérer la numérisation du marché du travail [19]. Fin 2016, Monkey tie est sélectionnée par le gouvernement français pour développer le Compte personnel d'activité ou CPA [20], une version précédente du Compte personnel de formation ou CPF. Le service est lancé avec succès début 2017 [21]. Fin 2018, la startup est finalement liquidée et revendue à l'entreprise You Trust [22], qui reprend la marque et les services pour les développer.

En 2015, pour lever les freins à la diffusion de l'innovation RH en France, Jérémy Lamri cofonde et prend la présidence de Le Lab RH, une association de loi 1901, destinée à favoriser la coopétition entre startups RH, et l'échange avec les décideurs RH. Il crée l'initiative avec son principal concurrent de l'époque, Boris Sirbey, cofondateur de My Job Company, startup du recrutement par cooptation. Le lancement officiel du Lab RH est organisé en novembre 2015, dans les Salons du Louvre à Paris, en présence et sous le haut patronage de la Ministre du Travail, Myriam El Khomri, de la Secrétaire d'Etat au numérique, Axelle Lemaire, et du Directeur Général de Pole emploi, Jean Bassères [23],[24],[25],[26]. Le Lab RH s'impose alors rapidement comme l'écosystème de référence de l'innovation RH en France [27], nouant de nombreux partenariats stratégiques en Ile de France et dans les territoires de France, notamment à Lille, Lyon, Nantes et Marseille [28],[29],[30]. Avec les expériences cumulées au sein de Monkey tie et Le Lab RH, Jérémy Lamri devient alors reconnu et sollicité par les acteurs publics et privés pour son expertise dans le domaine de la HR Tech (Technologies appliquées aux Ressources Humaines) [31],[32],[33],[34],[35]. Le directeur du Pôle Recherche du LabRH est Jean Pralong depuis 2017. En septembre 2018, après 3 mandats, il ne se représente pas à la Présidence de l'association, et c'est alors Yves Grandmontagne, ex-DRH France de Microsoft, qui lui succède.

En 2018, il est nommé chez JobTeaser à la tête du Pôle Recherche, Innovation et Affaires Publiques [36],[37], afin de structurer la dimension innovante du leader européen du recrutement. En septembre 2019, JobTeaser annonce une levée de fonds de 50 millions d'Euros auprès de Highland Capital et des investisseurs historiques, pour augmenter les capacités d'innovation de l'entreprise, et accélérer la croissance en Europe [38],[39]. Il approfondit ses expertises du potentiel humain et de la technologie avec les sujets de l'orientation professionnelle et de l'intelligence artificielle [40],[41],[42]. Début 2022, il quitte progressivement JobTeaser pour en devenir HR Tech Advisor (conseiller spécial en technologies RH auprès des fondateurs), et membre du comité de mission, JobTeaser étant devenue entreprise à mission en 2021. Il devient également HR Tech Advisor pour Maki People, une startup RH spécialisée dans les évaluations de recrutement, ayant levé six millions d'Euros à sa création fin 2021 [43].

En 2021, il cofonde Gaspard & Joseph, une entreprise technologique du web3 spécialisée dans la création et la commercialisation de NFT ou jeton non fongible. Au sein de l'entreprise, il occupe un rôle de conseiller en stratégie et en développement de startup technologique, et se spécialise progressivement sur les sujets du web3, de la blockchain, des cryptomonnaies, des DAO (Organisation autonome décentralisée) et du métavers [44].

Ouvrages

  • 2017 (FR) : Barabel, M., Lamri, J., Meier, O., Sirbey, B. Innovations RH : Passer en mode digital et agile, Editions Dunod, 352 pages [45].
  • 2018 (FR) : Lamri, J. Les compétences du 21e siècle : Comment faire la différence ?, Editions Dunod, 224 pages [2].
  • 2019 (EN) : Lamri, J. The 21st Century Skills: How soft skills can make the difference in the digital era, Amazon Kindle Publishing, 278 pages.
  • 2019 (FR) : Lamri, J. Le Choix des Hommes, Amazon Kindle Publishing, 252 pages.
  • 2020 (PL) : Lamri, J. Kompetencje XXI wieku, Wolter Kluwers Publishing, 209 pages.
  • 2022 (FR) : Dumouilla, A., Lamri, J. Digitaliser l'Orientation Professionnelle, Editions Dunod, 176 pages [46].
  • 2022 (FR) : Lamri, J., Barabel, M., Lubart, T., Meier, O. Le défi des soft skills : Comment les développer au 21ème siècle ? Editions Dunod, 224 pages [47].
  • 2022 (FR) : Lamri, J. Métavers & RH : Comment le web3 repense le futur du travail et des organisations, Editions EMS, 166 pages [48].

Autres publications et interventions majeures

  • 2019 (EN) : Lamri, J. Relationship between 21st Century Skills and Executives and Managers Professional Performance, Thèse de doctorat soutenue en novembre 2019 [7].

Notes et références

  1. « Usbek & Rica », sur https://usbeketrica.com (consulté le )
  2. 2,0 et 2,1 « Dunod », sur www.dunod.com (consulté le )
  3. « Thèses FR », sur www.theses.fr (consulté le ).
  4. « Research Gate », sur www.researchgate.net (consulté le ).
  5. « Research Gate », sur www.researchgate.net (consulté le ).
  6. « Research Gate », sur www.researchgate.net (consulté le ).
  7. 7,0 et 7,1 « Research Gate », sur www.researchgate.net (consulté le ).
  8. « Legifrance », sur https://www.legifrance.gouv.fr (consulté le ).
  9. « Challenges », sur www.challenges.fr (consulté le )
  10. « L'Express », sur https://lentreprise.lexpress.fr (consulté le )
  11. « Mbamci », sur https://mbamci.com (consulté le )
  12. « BFM Tech & Co », sur www.dailymotion.com (consulté le )
  13. « Comptoir Malakoff », sur https://lecomptoir.malakoffhumanis.com (consulté le )
  14. « La Tribune », sur https://objectifaquitaine.latribune.fr (consulté le )
  15. « My RH Line », sur https://myrhline.com (consulté le )
  16. « Irish Times », sur www.irishtimes.com (consulté le )
  17. « The News Men India », sur https://thenewsmen.co.in (consulté le )
  18. « Al Jazeera », sur https://www.aljazeera.com (consulté le )
  19. « L'Usine Digitale », sur /www.usine-digitale.fr (consulté le )
  20. « Journal du Net », sur www.journaldunet.com (consulté le )
  21. « Strategie Gouv FR », sur www.strategie.gouv.fr (consulté le )
  22. « Parlons RH », sur https://www.parlonsrh.com (consulté le )
  23. « Ministère des Finances », sur www.finances.gouv.fr (consulté le )
  24. « Maddyness », sur www.maddyness.com (consulté le )
  25. « L'Usine Digitale », sur www.usine-digitale.fr (consulté le )
  26. « ITespresso », sur www.itespresso.fr (consulté le )
  27. « My RH Line », sur https://myrhline.com (consulté le )
  28. « RH Matin », sur www.rhmatin.com (consulté le )
  29. « Industrie Mag », sur wwww.industrie-mag.com (consulté le )
  30. « Actu.fr », sur https://actu.fr (consulté le )
  31. « Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le )
  32. « La Nouvelle République », sur www.lanouvellerepublique.fr (consulté le )
  33. « Capital », sur www.capital.fr (consulté le )
  34. « France TV », sur www.francetvinfo.fr (consulté le )
  35. « L'Usine Digitale », sur www.usine-digitale.fr (consulté le )
  36. « HR Voice », sur www.hr-voice.com (consulté le )
  37. « RH Matin », sur www.rhmatin.com (consulté le )
  38. « RH Matin », sur www.rhmatin.com (consulté le )
  39. « Les Echos » (https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/financer-sa-creation/0601849349677-jobteaser-etend-son-empreinte-sur-l-orientation-professionnelle-331538.php), sur www.lesechos.fr (consulté le )
  40. « Les Echos Start » (https://start.lesechos.fr/travailler-mieux/recrutements-entretiens/dans-lenfer-de-la-recherche-dun-premier-emploi-en-temps-de-crise-1272973), sur https://start.lesechos.fr (consulté le )
  41. « L'Usine Nouvelle » (https://www.usinenouvelle.com/editorial/emploi-votre-recruteur-est-il-un-algorithme.N795650), sur www.usinenouvelle.com (consulté le )
  42. « Study International » (https://www.studyinternational.com/news/what-can-students-learn-from-business-leaders-in-2019/), sur www.studyinternational.com (consulté le )
  43. « Les Echos » (https://www.lesechos.fr/start-up/deals/maki-leve-6-millions-pour-apporter-plus-de-diversite-dans-le-recrutement-1366110), sur www.lesechos.fr (consulté le )
  44. « BFM TV » (https://www.bfmtv.com/economie/replay-emissions/l-hebdo-des-pme/tech-rh-nft-paradise-accompagne-toutes-les-personnes-qui-souhaitent-investir-dans-les-nft-s-pour-se-construire-une-liberte-financiere-samedi-29-janvier_VN-202201290238.html), sur www.bfmtv.com (consulté le )
  45. « Dunod » (https://www.dunod.com/entreprise-et-economie/innovations-rh-passer-en-mode-digital-et-agile), sur www.dunod.com (consulté le )
  46. « Dunod » (https://www.dunod.com/entreprise-et-economie/digitaliser-orientation-professionnelle-defis-accompagnement-au-xxie-siecle), sur www.dunod.com (consulté le )
  47. Le défi des soft skills, [lire en ligne (https://www.dunod.com/entreprise-et-economie/defi-soft-skills-comment-developper-au-xxie-siecle) (page consultée le 2022-12-13)] 
  48. « MÉTAVERS ET RH » (https://www.editions-ems.fr/boutique/metavers-et-rh/), sur EMS ÉDITIONS (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).