Joël Cerutti

Aller à la navigation Aller à la recherche
Joël Cerutti
Naissance (59 ans)
Sierre, Suisse
Spécialité Correspondant
Médias actuels
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Média Presse écrite et Télévision
Fonction principale Journaliste
Historique
Presse écrite Le Matin (Suisse)
Radio Anciennement Rhône FM
Télévision Anciennement Canal 9

Joël Cerutti est un journaliste, scénariste et animateur de télévision et de radio suisse. Il naît le à Sierre en Suisse.

Biographie

Il naît le à Sierre en Suisse[1]. Il vit actuellement à Noës dans le canton du Valais[2].

Il entre à la télévision régionale Canal 9 en 1984[3], puis débute comme journaliste au Nouvelliste en [3]. D’abord actif à la rédaction sierroise puis sédunoise du quotidien, il finit par être transféré au secteur magazine. Il prend en charge les pages «télé» puis cinéma du journal durant 8 ans.

Vers 1997 il tient une chronique «télé» sur les ondes de Radio Rhône. Dès , Il assume la fonction de rédacteur en chef et directeur de production à Canal 9[3]. En 2004, il se retrouve directeur adjoint. En , il abandonne ses responsabilités et retourne à l'antenne pour trois émissions : L'entretien[4], l’Agenda et le Débat. Entre 1997 et 1999, il écrit pour l’émission Verso de la Télévision suisse romande. Toutes les deux semaines, il propose des faux reportages décalés[5]. Il en resultera 43 petits scénarios.

Courant 2004, il « accouche », selon ses propres termes[6], d’un one man show Pique-nique sur la lande avec Smörebröd et quelques fourmis, qui sera joué par Daniel Petitjean au Teatro comico de Sion deux ans plus tard en 2006[2].

Avec Daniel Petitjean, il commence d’autres projets humoristiques qui restent pour l'instant au stade de pilotes[7]. En 2008, il retourne à la presse écrite en tant que correspondant valaisan du Matin.

Il dénonce le placement abusifs des enfants de la famille Babel Andrieux par l'Office de l'enfance et de la jeunesse (SPMI)[8].

En , il publie son premier roman[2], le « thriller-raclette » Mais des choses pareilles aux éditions du Roc[9].

Il est l'auteur du site Valais surprenant[2].

Notes et références

  1. « Cerutti Joël », sur mediatheque.ch (consulté le ).
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Joël Cerutti et Myriam Demierre se rencontrent pour la première fois » [audio], sur rts.ch, (consulté le ).
  3. 3,0 3,1 et 3,2 « Je suis un gentil contrarié », Le Nouvelliste,‎ , p. 32 (lire en ligne, consulté le ).
  4. « Émission spéciale du 31 décembre 2005 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [vidéo], sur dailymotion.com, .
  5. « 05_Verso_Les Fausses »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [vidéo], sur youtube.com (consulté le ).
  6. « Le blog de Joël Cerutti »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur joelcerutti.com.
  7. « Revue de presse » [archive du ], sur intermezzo.populus.org.
  8. « Des journalistes attaqués pour avoir révélé ce qui se passe dans un foyer d’enfants placés », sur comitecedif.wordpress.com, (consulté le ).
  9. Laurence de Coulon, « Littérature: "Mais des choses pareilles" de Joël Cerutti et "Moi je" de Aude Picault », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).