L'Allume-feu

Aller à la navigation Aller à la recherche

Logo n-b.jpg

L'Allume-feu est une revue littéraire française, imprimée uniquement sur papier et fondée à Paris en janvier 2018. Pensée autour de l’exploration littéraire, elle a vocation à faire émerger de jeunes auteurs, en dialogue avec des écrivains connus[1]. Elle a notamment publié Etel Adnan, Alexis Jenni, Jacques Jouet, Gérard Mordillat et Régis Debray.

Histoire

L'Allume-feu a été créé à Paris en janvier 2018. D'abord accueilli en résidence au Shakirail, son comité éditorial se réunit désormais à La Générale Nord-Est. Son directeur de publication est Rémi Baille.

À raison de trois numéros par an, tous articulés autour d'un thème unique, L'Allume-feu publie tous les genres littéraires (nouvelles, poésies, essais, correspondances, feuillets, contes, chansons, entretiens…). Elle accompagne jeunes auteurs autant qu'écrivains connus et se caractérise par un travail de réécriture fourni et méthodique[2].

L'Allume-feu prend la forme d’un journal papier illustré. Cette forme et son contenu l'inscrivent dans la lignée de revues et journaux littéraires des XIXe et XXe siècles, tels que La Vogue, L'Œuf dur, Tel Quel.

Conçue par la graphiste Céline Strolz et imprimée à Paris au Studio Fidèle, elle a abordé le thème de l'insolence (numéro zéro), du feu (numéro un) et de la triche (numéro deux). Elle est distribuée dans une cinquantaine de librairies en France et en Belgique[3].

Références

  1. « L'Allume Feu une revue "qui peut se plier dans la poche" », sur France Culture (consulté le )
  2. « L’Allume-Feu - Numéro deux, La Triche / Hiver 2019 », sur L'Œil de la Photographie Magazine, (consulté le )
  3. « Allume-Feu jeunes auteurs écrivains confirmés littérature revue littéraire », sur Ent’revues (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).