Encyclopédie Wikimonde

Laurent Lokoli

Aller à : navigation, rechercher

Laurent Lokoli
Carrière professionnelle
18 juillet 2011
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (25 ans)
Drapeau : France Bastia
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Thierry Tulasne
Gains en tournois 19 620 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 402e (19/05/2014)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 737e (26/05/2014)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - - - -
Double - 1/64 - -
Mixte - - -

Laurent Lokoli, né le à Bastia, en Corse, est un joueur de tennis français, professionnel depuis 2011. Il est le fils du joueur de football Dominique Lokoli.

Carrière

Junior

Il réalise ses débuts en junior en 2007. Il accède à la finale en 2008 des Espoirs Poitou-Charentes.[réf. nécessaire] En 2009, il réalise des premiers résultats convaincants. Il accroche la demi-finale au Grade 4 Aegon Scottish Junior International avant de tomber face à Lucas Pouille. En 2010, il remporte son premier tournoi à l'occasion du Tournoi International 15/16 de Chambon-sur-Lignon. Il réalise sa première finale sur le circuit ITF Junior en début mars 2010. Vers la fin de l'année, il gagne le Dunlop Orange Bowl International Tennis Championships des -16 ans. En 2011, il remporte son 1er tournoi : le Grade 2 Open Junior de Cap d'Ail. Nouvelle finale lors du Grade 2 Zentiva Czech Junior Open. Lors de cette même année, il commence les Grand Chelem juniors. Il termine Roland-Garros en 1/8 de finale. En 2012, nouveau 1/8 de finale à l'Open d'Australie. Il crée la surprise en gagnant le Grade 1 International Junior Tournament "Citta' Di Santa Croce" alors qu'il était tête de série n° 14. Il joue une finale avant Wimbledon lors du Grade 1 Aegon Junior International - Roehampton. Il perd à Wimbledon Junior dès le 1er tour. Ainsi s'achève sa carrière sur le circuit junior.

Professionel

Laurent Lokoli a débuté sa carrière professionnelle en juillet 2011[1] lors du Future de Bourg-en Bresse.

Après des résulats peu encourageants en professionnel, il signe ses deux premiers quarts de finale lors du Future de Saint-Raphaël 2012 et du Future de Saint-Gervais 2012.

Lors de l'année 2013, il reste bloqué aux quarts de finale jusqu'au Future de Toulon où il s'incline contre David Guez. C'est en août que la révélation arrive pour Laurent Lokoli. Il dispute sa première finale lors du Future de Vierumaki (défaite contre Tak Khunn Wang). La semaine d'après, il remporte son premier titre professionnel lors du Future d'Innsbruck[2].

Pour son tout premier Challenger, Lokoli crée une énorme surprise en battant Florent Serra dès le premier tour[3]. Par la suite, il accède jusqu'à la demi-finale[4].

En 2014, Laurent accroche une demi-finale au Future de Pula et reçoit une wild-card pour les qualfications de Roland-Garros 2014. Au premier tour de ces qualifications, il bat Laurynas Grigelis sur le score de 7-5, 7-5. Au deuxième tour, il bat la tête de série n° 3 de ces qualifications, Evgeny Donskoy. Finalement, il se qualifie pour son premier Grand Chelem en battant Filip Krajinović 7-5, 7-64[5]. Au 1er tour, il s'incline après un match de 5 sets (6-4, 7-6, 6-7, 3-6, 3-6) d'environ 4 heures face à l'Américain Steve Johnson[6].

Palmarès

Titre en simple

Aucun

Finale en simple

Aucune

Titre en double

Aucun

Finale en double

Aucune

Parcours dans les tournois du Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2014 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Steve Johnson
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : France T. Lamasine
Drapeau : Kazakhstan A. Golubev
Drapeau : Australie S. Groth
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

Notes et références

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).