Encyclopédie Wikimonde

Parti Lorrain

Aller à : navigation, rechercher

Parti Lorrain
Image illustrative de l’article Parti Lorrain
Logotype officiel.
Présentation
Président Thomas Riboulet
Fondation 5 janvier 2010
Siège Metz
Secrétaire Général Kévin Giges
Délégué Général Gaëtan Janowski
Couleurs Noir, jaune et rouge
Site web http://parti-lorrain.e-monsite.com

Le Parti Lorrain (PL) un parti politique lorrain qui se fonde sur des principes fédéralistes et autonomistes, voire indépendantistes. Il a été créé le 5 janvier 2010[1]. Cette date symbolique correspond à la Fête Nationale de l'ancien Duché de Lorraine qui commémore depuis 1477 la victoire des Lorrains lors de la Bataille de Nancy sur les troupes de Charles le Téméraire. De tendance centriste, le Parti Lorrain arbore les couleurs du drapeau lorrain sous fond noir.

Principes

Mouvement citoyen, le Parti Lorrain fonde ses idées sur le respect de la démocratie, du progrès et de l'Europe[2]. Il vise à faire avancer la société dans un idéal humaniste et de développement qui rejette toute forme de racisme et de xénophobie[3]. Il souhaite impulser une réforme de l'Etat français jacobin vers une structure fédérale au sein de laquelle la Lorraine serait une province autonome.

Le Parti Lorrain entend faire reconnaître par l'Etat français le fait différentiel et particulier de la Lorraine, puisque que les Duchés de Lorraine et de Bar n'ont été rattachés au Royaume de France qu'en 1766, à la mort de Stanislas Leszczynski. Dans cette optique, il propose un statut spécifique de la Lorraine qui passerait par la fusion des quatre départements lorrains (Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle et Vosges), afin de constituer une collectivité unique[4].

Le parti préconise également de généraliser le Code Civil Local et le bilinguisme à l'ensemble des territoires lorrains, afin de préserver et de promouvoir les spécificités locales et les langues régionales comme le Lothringer Platt[5]. Il entend par ailleurs participer à la protection du patrimoine historique, culturel et naturel de Lorraine.

Le Parti Lorrain a pris enfin positions à plusieurs reprises contre le projet d'enfouissement des déchets nucléaires français à Bure, en Meuse, hors et dans le cadre du débat public organisé à ce sujet[6].

Manifestations publiques

Depuis 2013, le Parti Lorrain organise chaque année au début du mois de janvier la Fête Nationale de la Lorraine et des Lorrains[7]qui se déroule autour de la Place Saint-Epvre à Nancy[8]. L'évènement commémore la Bataille de Nancy qui vit le 5 janvier 1477 la victoire du Duc de Lorraine René II sur les Bourguignons de Charles le Téméraire. Afin de rappeler à tous la défaite du Duc de Bourgogne, la Ville de Nancy adopta comme emblème le chardon et comme devise « non inultus premor », c'est-à-dire « nul ne s'y frotte » ou « qui s'y frotte s'y pique ».

Le Parti Lorrain a participé en 2010 et en 2012 à la journée interrégionale en faveur des langues régionales de France en manifestant à Metz, à Carcassonne et à Perpignan[9]. En Lorraine, ces manifestations visaient à faire reconnaître les trois variantes du Lothringer Platt (luxembourgeois, mosellan et rhénan)[10], ainsi que le Lorrain roman, en demandant aux autorités françaises de ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires adoptée par le Conseil de l'Europe. Si la France l'a signée en 1999, elle ne l'a en effet jamais ratifiée.

Le parti a également manifesté à Nancy[11] et devant le Conseil de l'Europe à Strasbourg contre le projet de loi fusionnant les régions de Lorraine, d'Alsace et de Franche-Comté[12]. Il a par ailleurs signé en mars 2015 à Mulhouse une alliance stratégique avec la Fédération Démocratique Alsacienne (FDA) et le Mouvement Franche-Comté [13]pour s'opposer à la nouvelle carte territoriale[14] et constituer une liste citoyenne en vue des élections régionales[15]. Les trois mouvements ont adressé une requête commune[16] le 27 mai 2015 au Conseil d'Etat pour faire abroger la loi du 16 janvier 2015 relative aux fusions de régions qu'ils estiment contraire à la Charte européenne de l'autonomie locale et notamment à son Article 5 par lequel la France s'est engagée à ne pas modifier les frontières de ses régions sans en avoir préalablement consulté les habitants par référendum[17].

Résultats électoraux

Élections régionales

Fin août, le Parti Lorrain a annoncé son intention de participer aux élections régionales des 6 et 13 décembre 2015 en formant une liste commune anti-fusion en partenariat avec 57-Le Parti des Mosellans[18] et des partenaires alsaciens[19] .

Notes et références

  1. France 3 du 3 mars 2015, « une liste commune FDA-Parti Lorrain ? »
  2. Présentation du Parti Lorrain, Site officiel du parti
  3. Tonic Magazine d'avril 2015, « Régionalisme, en Lorraine ça se passe comment ? »
  4. Le Parti Lorrain prône un Conseil unique de Lorraine, Site officiel du parti
  5. Tonic Magazine d'avril 2015, « Régionalisme, en Lorraine ça se passe comment ? » (http://parti-lorrain.e-monsite.com/medias/files/article-parti-lorrain-tonic-magazine.pdf)
  6. Cahier d'acteur du Parti Lorrain (http://parti-lorrain.e-monsite.com/blog/parti-lorrain/debat-public-sur-cigeo-le-cahier-d-acteur-du-parti-lorrain.html), Site officiel du parti
  7. Communiqué du Parti Lorrain 5 janvier 2015, Volem la nostra regió catalana!
  8. Est Républicain du 6 janvier 2013, « La Lorraine rendue aux Lorrains » (http://parti-lorrain.e-monsite.com/medias/files/5-janvier-article-er-06012012.pdf)
  9. Lorraineaucoeur du 6 avril 2012, «Défenses des langues de Lorraine : le Parti Lorrain »
  10. Défense des langues régionales de Lorraine, BLE Fondation
  11. Est Républicain du 12 avril 2015, « Tous fusionnés contre la fusion » (http://parti-lorrain.e-monsite.com/medias/files/article-er-fete-de-la-lorraine-2015-20150412.pdf)
  12. L'Alsace du 16 mai 2015, « Strasbourg : manifestation d'opposants à la fusion des régions devant le Conseil de l'Europ »
  13. Le Parisien du 4 mai 2015, «Besançon refuse d'être « croqué » par Dijon»
  14. DNA du 11 mars 2015, « S'entraider entre voisins » (http://parti-lorrain.e-monsite.com/medias/files/article-dna-alliance.pdf)
  15. L'Union du 3 mars 2015, « Une liste d'initiative citoyenne en marche dans le Grand Est » (http://parti-lorrain.e-monsite.com/medias/files/article-union.pdf)
  16. Ouest France du 10 mars 2015, « Une coalition anti-fusion des régions dans l'Est »
  17. Groupe BLE Lorraine du 30 mai 2015, « Des recours juridiques contre la fusion de la Lorraine »
  18. Le Républicain Lorrain du 22 août 2015, « Une liste anti-Acal dans les tuyaux en Lorraine » (http://parti-lorrain.e-monsite.com/medias/files/article-rl-conference-de-presse-lorraine-20150822.pdf)
  19. France 3 du 3 mars 2015, «Elections régionales : une liste commune FDA-Parti Lorrain ?»

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel du Parti Lorrain (http://parti-lorrain.e-monsite.com/)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).