Encyclopédie Wikimonde

Samuel Brice Tjomb

Aller à : navigation, rechercher

Samuel Brice Tjomb est né le 12 septembre 1968 à Eséka, dans le Département du Nyong-et-Kéllé, région du centre au Cameroun; de Ngo Tchomb Madeleine et de Ntone kingue Bernard.

Après ses études primaires et secondaires, il entre à l'université de Yaoundé en 1991 pour des études de lettres modernes françaises et d'esthétique littéraire. À cette époque, le Cameroun vit une agitation politique cruciale, marquée par l'avènement du multipartisme et les révendications sociales.

En 2001, il intègre les rangs de la President Biya's Youth (PRESBY), un mouvement estudiantin fondé par les élites de la tribu beti et destiné à soutenir les actions politique du Président de la République du Cameroun,Paul Biya. Il y fait très vite le constat d'un mouvement fortement désorganisé dont les objectifs sont deviés, et dans lequel ses principaux leaders sont en opposition sur des questions pécuniaires. Il s'y attèle à réorganiser les principes de son fonctionnement et à l'étendre dans les principales villes du Cameroun. Son dynamisme l'expose aux critiques de ses détracteurs qui voient en lui une menace pour leurs intérêts. Il y occupe d'importantes responsabilités au sein du Bureau National, organe exécutif du Mouvement. En juin 2008 il est élu Secrétaire National et entame la réforme administrative de la PRESBY. En mai 2008, il est invité à Calabar au Nigéria par Jean Baptiste Foe Atangana, Consul du Cameroun en poste. Au cours de son séjour au Nigéria, il y tient une conférence sur le thème "Eclairage sur la politique du Président Paul Biya dans le septennat baptisé Grandes Ambitions du Cameroun".

De retour au pays, il lance l'idée de rassemblement des forces de la diaspora. De son expérience acquise au quotidien, il fonde le Mouvement Cameroun-Diaspora-Cameroon dont il lance les activités le 23 juillet 2011 à Copenhague, au Danemark, concomittemment avec l'installation des membres du Bureau Général de la PRESBY pour la Scandinavie qui a pour Président Mbi takem Baiyee Sean et comme Président d'Honneur Axel Juhl-Jorgensen, Consul honoraire du Cameroun au Danemark.Défenseur convaincu des libertés individuelles et collectives, il se bat aux côtés de Giancarlo Barbadoro et de Rosalba Nattero, cofondateurs de Ecospirituality Foundation de Turin, une ONG en état consultatif avec les nations-Unies, spécilisée dans la promotion des droits des peuples autochtones de la planète. Son combat est essentiellement orienté vers la sauvegarde de Ngog Lituba, la montagne sacrée des peuples Bassa'a, Mpoo et Bati, expropriés de leur sanctuaire spirituel naturel par l'Église catholique romaine. Porte-parole de la confrérie du Mbog-Parlement, il adresse plusieurs manifestes à l'ensemble des membres de la communauté internationale pour dénoncer les profanations culturelles et spirituelles dont Ngog Lituba est victime.

Chercheur, écrivain, analyste et homme de culture, Samuel Brice Tjomb publie dans plusieurs revues dont Shan magazine. Avec Giancarlo Barbadoro il publie en 2009 un recueil de poésie intitulé "les chants de mère Terre", un appel à prendre conscience des droits des peuples natifs de la planète.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).