Encyclopédie Wikimonde

Shahin Hazamy

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Shahin Hazamy, né le 22 août 1995 dans le 20e arrondissement de Paris, est un journaliste indépendant, militant pour les quartiers populaires.

Il fonde en juillet 2020 sa marque de prêt-à-porter, Banlieue Ghetto Cité, et fonde également l’association[1] "Entraide Banlieue" en novembre de la même année.

En mai 2017, il lance sa société de transport[2], dont il est aujourd’hui le gérant[3].  

Biographie

Né d’un père iranien et d’une mère algérienne, il grandit jusqu’à ses 14 ans dans la cité Paganini dans le 20e arrondissement avant de déménager en banlieue parisienne[1], dans le quartier Cergy-le-Haut, dans le Val-d’Oise.

Il obtient un baccalauréat professionnel Productique au lycée Simone Weil de Conflans-Sainte-Honorine.  

Passionné par le journalisme depuis son enfance, il avait pour habitude de tout photographier dans sa cité. Cette habitude lui a valu le surnom de "buscapé", en référence au film La Cité de Dieu.

Il met en avant dans ses travaux avec les banlieusards, leur vie et leurs accomplissements afin de briser les stéréotypes véhiculés par les médias mainstream[4].

Également reporter d’images, il couvre les conflits et les luttes sociales.

Activités

En décembre 2017, il lance l'une de ses premières maraudes avec des jeunes amis de Cergy pour venir en aide aux sans-abri (récoltes d’argent, courses, cuisine, distributions de nourriture, de couvertures et de vêtements, discussions avec les sans-abri…). Cette première maraude signe le début d’une longue série qui va durer 5 ans et lui vaut des interviews pour Brut[4], AJ+, France Tv Info[5] ou bien le Mouv'[6]. Dans une interview télévisée pour France 24[7] il confie que le but de cette mobilisation est de proposer une nouvelle image des jeunes de banlieue.

Il commence fin 2017 une série de photos de jeunes de banlieue dans le but de les humaniser afin de lutter contre les images négatives[1] diffusées par les médias mainstream.

Après la mort de Sabri, jeune homme de 18 ans originaire d’Argenteuil en mai 2020, Shahin Hazamy se rend dans le quartier afin de récolter des témoignages et de discuter avec les habitants sur leur relation avec la police.

En décembre 2020, il interviewe Débora, une femme qui a perdu son fœtus à la suite d'un contrôle de police violent. Ce contrôle pour non-port du masque à Garges-lès-Gonesse a impliqué un plaquage contre le mur à plusieurs reprises et a entraîné une hospitalisation de 11 jours avec l’accouchement d’un bébé mort-né. Cette interview se trouve citée par plusieurs médias dont Mediapart[8], Révolution Permanente[9] ou encore Le Parisien[10].

Il participe durant l'été 2020 au film documentaire "Génération Greta", dans lequel il représente la France et aborde la violence institutionnelle subie par les jeunes de quartiers. Produit par Berlin producers, ce film a été retransmis le 11 novembre 2020 sur la chaîne allemande 3sat.

Shahin Hazamy se présente lors des élections municipales de 2020 sur la liste de Sanaa Saitouli et Nadir Gagui pour "Cergy Demain", liste citoyenne sans étiquette qui reçoit 5,76 % des voix[11].

En février 2021, Shahin Hazamy médiatise de nombreuses affaires, dont la vidéo montrant deux policiers interpellant un jeune homme tout en tenant des propos homophobes à son encontre[12],[13].

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 jolymomes, « Shahin Hazamy : La misère est si belle », sur Joly Môme, (consulté le )
  2. « SHAHIN PRESTIGE DRIVER à CERGY (829811181), CA, bilan, KBIS - Infogreffe », sur www.infogreffe.fr (consulté le )
  3. « SHAHIN PRESTIGE DRIVER (CERGY) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 829811181 », sur www.societe.com (consulté le )
  4. 4,0 et 4,1 « Sans-abri : depuis 2 ans, ces jeunes de Cergy organisent des maraudes », sur Brut. (consulté le )
  5. « VIDEO. "Ça a commencé comme ça, qu'avec les mecs du quartier" : Shahin et ses amis de Cergy organisent des maraudes », sur Franceinfo, (consulté le )
  6. « Des jeunes du 95 distribuent des plats aux SDF la nuit », sur Mouv (consulté le )
  7. « Invité du jour - Shahin Hazamy : "Dans les quartiers, on n'est pas condamnés à l'échec" », sur France 24, (consulté le )
  8. Gabas, « VIOLENCES POLICIÈRES : UNE FEMME PERD SON BÉBÉ », sur Club de Mediapart (consulté le )
  9. « Une femme enceinte perd son enfant suite à une interpellation violente dans un supermarché », sur Révolution Permanente (consulté le )
  10. Par Julie Olagnol avec Fr N. Le 18 janvier 2021 à 18h52 et Modifié Le 18 Janvier 2021 À 23h41, « Garges-lès-Gonesse : après la perte de son fœtus, Débora dépose plainte contre la police », sur leparisien.fr, (consulté le )
  11. « A propos – Cergy demain » (consulté le )
  12. « L’IGPN ouvre une enquête après des propos homophobes d’un policier filmé à Paris », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « Propos homophobes d’un policier : une enquête pénale ouverte », sur L'Obs (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).