Encyclopédie Wikimonde

Steven Moussala

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Steven Moussala Banzouzi dit Lumière, né le 17 janvier 1986 au Congo-Brazzaville, est un conseiller en communication stratégique et artiste photographe franco-congolais[1] .

Carrière professionnelle

Steven Lumière Moussala, né d'un père photographe responsable du studio photographique « Mossa » et Officier supérieur de l’Armée Congolaise[2], est ancien chargé de missions à la Commission nationale des droits de l'homme (Congo) et ancien chargé de missions audiovisuel et culture d’Afrique centrale.

Études et Formations

Steven recevant l’insigne et son diplôme de l’IHEDN

Steven a suivi une formation à l’École régionale des beaux-arts de Rennes en , puis en arts plastiques à l’Université de Haute-Bretagne Rennes[3],[4]. Il a également suivi un master pro en Développement des projets artistiques et culturels internationaux à l’Université Lumière-Lyon-II[5] et est retenu en 2019 pour suivre la 217e session de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN)[6] .

Parcours de photographe artiste

Œuvre « Les ombres chinoises » par Steven (2012)

Steven en tant qu'artiste francophone international est membre du Collectif des photographes Génération Elili qu’il intègre au milieu des années 2000 au sein duquel il fait ses expositions[7] à diverses occasions renommées à caractère culturel[8],[9], au Panaf d'Alger 2009[2], à l'Olympics fine arts 2012[1], à une biennale d'art contemporain à Pékin[10]... jusqu'à rencontrer des professionnels du domaine[11].

À travers son projet photo « Taxi Photo » visant la reconstitution de l’histoire de la photographie[12], il publie Une histoire de la photographie au Congo-Brazzaville sur la pratique de la photographie pendant la période coloniale[13].

Activités parallèles

Sa philosophie est basée sur une démarche humaniste nommée Kimuntu[5]. L'artiste vient en aide à la Jeunesse en Détresse[réf. nécessaire] et est conseiller en communication stratégique[réf. nécessaire] chez « Les frères Moussala », une agence spécialisée dans les relations internationales.

À Lomé, Commune Agoe 3 Vakpossito en qualité de membre actif de l’Association d’Aide (2AJD)

Références

  1. 1,0 et 1,1 « Un artiste rennais aux Jeux-olympiques à Londres », sur ouest-france.fr,
  2. 2,0 et 2,1 « La photographie congolaise à l'honneur/collectif génération ELILI - Congo », sur planeteafrique.com (consulté le )
  3. « Le regard d'un photographe congolais sur la fête », sur ouest-france.fr,
  4. Paul Vancassel, « Sommaire des actes du colloque « La photographie au carrefour des sciences humaines et sociales » », sur colloque-photo-rennes.eu
  5. 5,0 et 5,1 « Steven Lumière Moussala : « La photo est un témoignage » », sur ouest-france.fr,
  6. « Légifrance - Publications officielles - Journal officiel - JORF n° 0176 du 31/07/2019 », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le )
  7. « Exposition Transmigrations à la Conciergerie de la Motte-Servolex | Aucune | », sur www.ac-grenoble.fr (consulté le )
  8. Véran Carrhol Yanga, « semaine africaine - journal n° 3075 (2011), steven moussala posera ses valises-en roumanie et rhode makoumbou au canada », sur La Semaine Africaine.com
  9. « Festival AFRIK'A'WA », sur Centrecdcd !, (consulté le )
  10. « Exposition photo. Le voile levé sur «Énigme du Sud» », sur Le Telegramme, (consulté le )
  11. Roll Mbemba, « Hommage : « Lucien Clergue et moi » par le photographe Steven Lumière Moussala » », Les Dépêches de Brazzaville,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  12. « Steven Lumière Moussala », sur Music In Africa, (consulté le )
  13. « Une histoire de la photographie au Congo-Brazzaville (revue africultures) », sur cairn.info,

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).