Thierry Corbarieu

Aller à la navigation Aller à la recherche

Thierry Corbarieu est un coureur d'ultra-trail français né à Toulouse.

Thierry Corbarieu
Image illustrative de l’article Thierry Corbarieu
Contexte général
Sport Ultra-traileur
Biographie
Lieu de naissance Toulouse (France)

Carrière sportive

Sa carrière est accompagnée de nombreuses victoires dans de grandes courses à travers le globe. Il prépare un tour du monde pour 2025[1].

2023 à 2020

2023 : Iditarod Trail 1000

L'Iditarod Trail 1000 est une course extrêmement difficile en Alaska. Sur une distance de 1 609 km soit 1000 miles, les participants font face à des conditions météorologiques extrêmes, avec des vents violents, des tempêtes de neige et des températures glaciales de - 45°C à 2°C. En 2023, ils étaient treize au départ dans la catégorie course à pied, mais seuls trois candidats ont fini la course. Les gagnants sont Thierry Corbarieu, ex aequo avec l’américain Beat Jegerlehner [2]. Il réalise un score moyen de 61 km parcourus quotidiennement sur 25 jours.

2022

En 2022, Thierry Corbarieu gagne l’Iditarod trail après cinq jours d'efforts et 530 km parcourus.

2021 : le Kungsleden

En 2021 Thierry Corbarieu parcours le Kungsleden, un sentier de randonnée de 465 km en Laponie suédoise en deux jours dans une expédition en solitaire. Il s'agissait d'un défi personnel[3]. Les températures étaient de - 25°C et des vents de 100 à 150 km/h.

2020 à 2010

2019 : Yukon Artic Race

Thierry Corbarieu a remporté le Yukon Arctic Race[4] en 2019, une course mythique qui se déroule dans les conditions polaires du Yukon, au Canada avec des températures jusqu'à - 40° C. Il a parcouru 692 km, et a remporté la course le premier en 9 jours au lieu de 13 : c’est le premier français à y parvenir[5].

En 2019, Thierry Corbarieu remporte l''Extrême Runner's Race en 299 h[6]. L'Extrême Runner's Race en Mauritanie, est une épreuve de 1 000 km dans le désert. Elle est surnommée La course d’une vie ou La Mille, car seulement quinze grands sportifs y sont sélectionnés pour courir sous des températures de 45 °C le jour, et 30 °C la nuit.

2018

Le GR10 ou la «Transpyrénéa», un sentier de grande randonnée traversant les Pyrénées, a également été le terrain de prédilection de Thierry Corbarieu. En août 2018, il établit un record[7],[8]en parcourant les 880 km du GR10 en seulement 12 jours et 10 heures.

Cette année, il est également 1er sur les 100 miles soit 160 km en Mauritanie[9].

Il est également 4ème en février 2018 en finissant la Rovaniemi en Laponie de 150 km par des températures de - 25° C.

2017 : le Spine Race

En 2017, Thierry Corbarieu est le premier français[10] à terminer la Spine Race qui va de Manchester en Ecosse sur 435 km. Parti au début du mois de janvier, il est arrivé 14ème sur les 130 participants. Les conditions météo de janvier étaient caractérisées par un temps très froid et humide.

2016

En septembre 2016, Thierry Corbarieu fait le défi du Tor des Géants[11]. Le Tor des Géants est une compétition qui se déroule en Italie sur 350 km et 35 000 mètres de dénivelé positif. Thierry Corbarieu est classé 141e sur les 880 participants.

Il est également classé 2ème sur le Trail des Orchidées en Thaïlande. Il s'agit d'une course de 132 km avec plus de 4 500 participants.

2015

En 2015, Thierry Corbarieu est 7ème à l’intégrale Riquet[12]

2013

En 2013, Thierry Corbarieu remporte les 100 miles au Maroc [13]

2012

En février 2012, Thierry Corbarieu se hisse à la 3ème place de l’Oman désert marathon. Il s’agit d’une course en autosuffisance de 165 km en 4 étapes, dont une de nuit. Les coureurs doivent donc apporter leur propre équipement, un sac de couchage et de la nourriture pour assurer la compétition.

Cette même année il passe 42 h d'affilée à courir l'ultramarathon de 217 km de la Badwater[14], sans aucune pause, dans la vallée de la mort en Californie.

2010 à 2005

2010

Thierry Corbarieu remporte la 555 au Maroc en arrivant 1er après une longue course de 143 h.

2009 : Trans 333

En 2009, Thierry Corbarieu remporte le Trans 333[15], un raid de course à pied de 333 km en autonomie totale dans le désert du Sud-Marocain. Lors de la dixième édition de cette épreuve, Thierry a également établi un nouveau record avec un temps de 56 heures de course non-stop.

2007

En 2007 Thierry Corbarieu parcours 190 km sans aucune pause pour le Libyan Challenge[16] et finit 6eme.

2005

En 2005, Thierry Corbarieu est classé 52ème au Marathon des Sables[17]. Il s'agit d'un parcours de 250 km en plein désert.

Il court également durant 35 h sur la Diagonale des fous[18].

Le sportif passe également 40 h sur l'Ultra-Trail du Mont-Blanc ou UTMB composé de cinq trails.

Engagements et distinctions

Thierry Corbarieu est membre d'honneur de l'association Construisons Ensemble Comment Faire (CECF) basée à Auterive.

Parallèlement à sa carrière, Thierry est entrepreneur et occupe le poste de gérant au sein de la société auterivaine Entreprise d'Électricité Générale et Industrielle (E.E.G.I]), qu'il créée en 1991 à 20 ans seulement. Sous sa direction, l'entreprise a remporté le 1er Prix Région Sud Ouest de sa catégorie en 2010[19].

Thierry Corbarieu est aussi conférencier. Il a notamment animé des conférences pour Airbus ou pour la société Obazyne.

Notes et Références

  1. « COURIR ET GAGNER UNE COMPÉTITION... EN ALASKA : LA FOLLE AVENTURE DE THIERRY CORBARIEU ! », RMC,‎ (lire en ligne)
  2. « Thierry Corbarieu revient sur son trail de l’extrême en Alaska », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  3. « Auterive. Le périple polaire de Thierry Corbarieu », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  4. « Aventure. Yukon Arctic Ultra. Le Français Thierry Corbarieu, vainqueur du 430 miles… », La Depêche,‎ (lire en ligne)
  5. « Haute-Garonne. Thierry Corbarieu, premier Français à gagner le "Yukon Artic Race", ultra-trail de l'extrême », ActuToulouse,‎ (lire en ligne)
  6. « Les vainqueurs Dominique Audry et Thierry Corbarieu », sur site de la course
  7. « Thierry traverse les Pyrénées en 880 km et 298 heures », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  8. « Un record pour le GR10 »
  9. « Course dans le désert en Mauritanie : ils arrivent en tête au bout des 160 km », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  10. « 431km non stop dans le nord de l'Angleterre », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  11. « Courses de l'extrême : Thierry Corbarieu part s'entraîner en Laponie », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  12. « Thierry Corbarieu réussi son pari pour sa 2e course Badwater », SPORTERIVE (journal des sports d'Auterive),‎ (lire en ligne)
  13. Charles-Henri Oriol, « Thierry Corbarieu : le coureur de l'extrême », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  14. « Auterive. Thierry Corbarieu réussi son pari pour sa 2e course Badwater », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  15. « Auterive. L'exploit de Thierry Corbarieu : 333 km dans le désert en 55 h », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  16. « Kondis » Accès libre, sur https://www.kondis.no/the-libyan-challenge.4708400-127695.html
  17. « Classement Général Marathon des Sables »
  18. « « On a payé notre dossard, eux étaient payés pour courir » : il raconte sa victoire au Mexique »
  19. « Auterive. La société EEGI reçoit le 1er prix « Moniteur » », La Dépêche,‎ (lire en ligne)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du sport