Walid Harfouch

Aller à la navigation Aller à la recherche
Walid Harfouche / Valid Arfush
Description de l'image Walid Harfouch.JPG.
Nom de naissance Walid Harfouche
Naissance (51 ans)
Drapeau du Liban Liban
Nationalité Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Profession
Head of Euronews in CIS countries, media, la vie publique
Au cours d'une visite officielle aux États-Unis Bill Clinton à l'Ukraine 1995
Walid Harfouch présente secrétaire général de l'ONU Kofi Annan, un signe symbolique de la «paperasserie», 2002
Avec Leonid Koutchma 1997
Une équipe internationale de radio "Super Nova"
Pendant la manifestation mars! "SOS Racisme», 2007
Merci au nom de l'Office des Nations Unies en Ukraine, et tous ceux qui sont impliqués dans la lutte contre le VIH / sida dans le monde
Walid Harfouch, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, Pier Luigi Malesani (Président du Conseil de Surveillance d'Euronews) et Michael Peters (PDG d'Euronews)
Gestion Euronews rencontre avec le président Viktor Ianoukovitch
Lors de la présentation de la version ukrainienne d'Euronews: Michael Peters, Walid Harfouch et Anna Herman

Walid Harfouche est directeur du development d ‘Euronews dans les pays de l’ex-union sovietique. Il est également le Président du Conseil de coordination de la version ukrainienne d'Euronews. En 2001, il est nommé premier ambassadeur de Bonne Volonté de l'ONU chargé de la lutte contre le SIDA en Ukraine. Il fonde l'association publique « SOS Racisme ! » Il est aujourd'hui, l'une des personnalités les plus connues du show business en Ukraine. Il a organisé, avec son frère Omar Harfouche, des concours internationaux de beauté comme Elite Model Look et Miss Europe. Il est le fondateur de l'une des premières stations de radio FM ukrainiennes «Super-Nova», il est également, avec son frère Omar Harfouche, l'éditeur du magazine people «PaparaZZi».

Né le 10 avril 1971 à Tripoli au nord du Liban (Lebanon) Son père, M. Adnan Harfouche, professeur de littérature arabe ; sa mère Najwa El Hajj, directrice d'école. Il a un frère aîné, Omar et une sœur aînée, Hind. En 1988 Walid Harfouche a fini l'école secondaire (Collège des Frères) et 2 ans plus tard, en 1990, il est parti en Ukraine à l'invitation de son frère Omar. Ensemble, ils étaient parmi les premiers étrangers venus s'installer à la ville de Dniepropetrovsk – une ville qui était fermée aux étrangers pendant la période soviétique, et rouverte, grâce à la perestroïka de Mikhaïl. Gorbatchev . En 1991 Walid Harfouche est admis à la faculté de journalisme de l'Université d'État de Dniepropetrovsk.

La radio

En 1995, Walid Harfouche et son frère Omar ont quitté Dniepropetrovsk pour Kiev où ils ont fondé l'une des premières stations radio de la bande FM Super-Nova[1]. La collaboration avec Radio France International a permis l'apparition sur l'antenne de Supernova des émissions et journaux de radio en français, anglais et arabe, en plus du russe et de l'ukrainien. La radio est devenue bien connue du grand public[non neutre] grâce à la participation active aux actions de communication et expositions culturelles de toutes sortes dont elle était souvent l'initiatrice[réf. nécessaire]. Elle collaborait directement avec l'Institut français d'Ukraine et l'Ambassade de France en Ukraine. Super-Nova émettait les premiers reportages (intervention en direct) du Festival International du Film de Cannes. Pendant quelques années Super-Nova transmettait le programme Depoutatsky tchas (« L'heure des députés ») auquel ont participé beaucoup de représentants du parlement ukrainien. Toutes ces activités ont permis à Walid Harfouche de devenir une personnalité assez connue[réf. nécessaire] dans le domaine des médias et de la politique.

Concours de beautés

Entre 1998-2000, Walid Harfouche et son frère Omar Harfouche représentent les intérêts de l'agence Elite en Ukraine. Ils deviennent les organisateurs officiels du concours international de mannequins Elite Model Look. En 2002 Walid Harfouche fonde avec son frère Omar leur propre concours de beauté sur Internet [email protected] En 2006 les frères Harfouche acquièrent les droits de l'organisation du concours de beauté « Miss Europe ». Cette même année, à Kiev, a eu lieu la finale internationale de ce concours qui a été diffusée dans plus de 20 pays du monde. Au bout d'une année, les frères Harfouche créent un nouveau concours « Miss CEI » rassemblant les pays baltes et la CEI. Grâce à son format le concours a pu devenir une émission de télévision populaire[réf. souhaitée].

Vie publique

En 1995, la première action publique « A girl for Boy » organisée par Walid Harfouche et la radio Super-Nova avec l'aide d'artistes ukrainiens a permis de sauver Boy, l'unique éléphant du zoo ukrainien, de sa solitude. La collecte de fonds de cet événement public a permis le transport d'une femelle de l'Allemagne au zoo de Kiev[pertinence contestée].

En 2000 Walid Harfouche devient « Le Premier Ambassadeur de Bonne Volonté de l'ONU »[réf. nécessaire] chargé de lutte contre le SIDA en Ukraine. Il est à l'origine de la création et de l'installation de l'unique statue en bronze au monde pour la commémoration des victimes du SIDA. Elle a été inaugurée en 2001, à Kiev, par le secrétaire général de l'ONU de l'époque Kofi Annan. À la suite de cet évènement, la chanson Protège la vie, produite par Walid Harfouche et composée par son frère Omar Harfouche est rapidement devenue, l'hymne de la lutte contre le sida en Ukraine [2].

En 2007 Walid Harfouche a créée l'association publique « SOS ! Racisme ! » et devient son secrétaire général[réf. nécessaire]. « SOS ! Racisme ! » a été à l'origine de l'organisation de plusieurs évènements publics importants dont « La marche contre le racisme » qui a été remarquée par son grand nombre de participants et qui a suscité la polémique dans le milieu politique. À la suite de cette marche, l'association « SOS ! Racisme! », a préparé, avec le soutien d'une députée du parlement Ukraiainine Anna German, un nouveau projet de loi, basé sur le modèle français, sur le durcissement de la responsabilité contre toute manifestation de racisme, d'antisémitisme et de xénophobie.

Presse écrite

En 2003 Walid et Omar Harfouche commencent à éditer le magazine PaparaZZi. En 2005 la publication de l'article scandaleux sur les dépenses de Andrey Ioustchenko fils du président de l'Ukraine de l'époque, Viktor Ioustchenko, est à l'origine de l'incendie volontaire de la voiture personnelle de Walid Harfouche, une Bentley, dont l'accusé principal est Andrey Ioustchenko. De longs débats judiciaires et des publications retentissantes dans les médias ukrainiens ont suivi cet incident.

En 2005, Walid Harfouche publie un livre : 'Sex Meurtre Et Millions chez Gallimard - Éditions Folio[3].

Supernova Agency

En 2002 Walid fonde une agence de relations publiques/BTL «Super Nova Agency», qui organise beaucoup de campagnes publicitaires à grande échelle. Parmi les clients de l'agence : l'hôtel Premier Palace, Coca-Cola, « Yalta life rally », Red Bull et autres. L'une des principales activités de l'agence « Super Nova Agency » est le lobbying et les relations publiques pour des privés, des hommes politiques et des grandes sociétés en Ukraine, et en Europe, notamment, en France.

La télévision

Grâce à sa vie publique active Walid Harfouche est devenu le héros[style à revoir] de plusieurs programmes de télévision et talk-shows [4]. En 2008, il devient chroniqueur dans l'émission politique du présentateur Savik Shuster, « Shuster Live ». En 2006, il joue un petit rôle dans le film Stariki Polkovniky, du réalisateur ukrainien Andrey Benkendorf.

  • Août 2007— il est nommé producteur général de la chaîne de télévision TET.
  • août 2009 - février 2010 Walid Harfouche était à la tête du département de la presse étrangère du candidat, actuellement président de l'Ukraine, Viktor Ianoukovytch
  • En avril 2010– juin 2013 il est nommé au poste de vice-président de NTU– La 1erechaîne de télévision ukrainienne[5].
  • depuis octobre 2010, Walid Harfouche est le Président du Conseil de coordination de la version Ukrainienne d'Euronews
  • Juin 2013, Walid Harfouche est directeur du développement d‘Euronews dans les pays de l’ex-union sovietique[6].
  • En août 2011, il lance la version ukrainienne de Euronews avec le soutient du vice premier ministre de l'Ukraine Borys Kolesnikov et la conseillère auprès du président de la république Anna German,

Il a quatre enfants, deux de son 1er mariage avec Natalia Harfouche (divorcé en 2005), et deux autres avec sa seconde femme Lida Petrova.

Hobby

Équitation, Jet Ski, et se produit de temps en temps en DJ [7], [8]

Références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).