Encyclopédie Wikimonde

Benoît Lecoq

Aller à : navigation, rechercher

Benoît-Marie-Louis Lecoq est un bibliothécaire et historien français né en 1958, ancien élève de l'École nationale des Chartes.

Biographie

Benoît Lecoq naît à Lorient le . Après avoir soutenu, sous la direction de Maurice Agulhon[n 1], une thèse consacrée aux Cercles et sociétés de loisir au temps de la République conquérante (1870-1914), il enseigne l'histoire contemporaine à l'université de Metz et publie plusieurs articles portant notamment sur divers aspects de la sociabilité au XIXe siècle. Il collabore à l'Histoire de l'édition française, sous la direction d'Henri-Jean Martin et de Roger Chartier[1] ainsi qu'aux Lieux de mémoire, sous la direction de Pierre Nora[2].

Le 17 mai 1985, Benoît Lecoq est nommé archiviste paléographe[3].

Après avoir été successivement conservateur à la bibliothèque du Conservatoire national des arts et métiers, directeur de la bibliothèque universitaire de Metz, directeur de la bibliothèque interuniversitaire de Montpellier puis directeur de la bibliothèque municipale du Carré d'art de Nîmes où il développe une politique culturelle orientée vers la promotion de la littérature contemporaine et du livre d'artistes[4], il est nommé inspecteur général des bibliothèques en 2007[5]. Il publie plusieurs articles dans le Bulletin des bibliothèques de France[n 2] et contribue à divers ouvrages bibliothéconomiques.

De 2003 à 2006, il est président de la Fédération française de coopération entre bibliothèques (FFCB), devenue Fédération française interrégionale du livre et de la lecture. Il est l'auteur d'un récit : Mes villes, tes années (L'Amourier, 2006) et certains de ses textes poétiques ont été publiés dans la revue Po&sie[6].

Publications

  • Gervais Jassaud, Benoît Lecoq, Claude Viallat, Le corps du livre, l'œuvre éditoriale de Gerva... Bibliothèque Carré D'Art, 1998, (ISBN 978-2-9509402-3-0), 110 p.
  • Benoît Lecoq et Bernard Noël, Mes villes, tes années : Suivi de L'impatience du jour, L'Amourier, 2005, (ISBN 978-2-915120-16-5)
  • Les cercles parisiens au début de la Troisième République : de l'apogée au déclin in Revue d'histoire moderne et contemporaine 1985/4 (n° 32-4) Lire en ligne sur gallica

Notes et références

Notes

  1. À la mort de Maurice Agulhon, Benoît Lecoq écrit un article pour Libération : Benoît Lecoq, Mort de Maurice Agulhon, Libération, 5 6 2014
  2. Exemple de publication sur le site du Bulletin des bibliothèques de France : Quelques réflexions sur les bibliothèques universitaires et leur patrimoine

Références

  1. « L'Édition et la science » in Histoire de l'édition française, sous la direction d'Henri-Jean Martin et Roger Chartier, Promodis, T. IV, 1986. Ibid., « Les revues ».
  2. « Le Café » in Les Lieux de mémoire, sous la direction de Pierre Nora, T. III, Gallimard, 1992.
  3. Bibliothèque de l'école des chartes, N°143, p. 192
  4. Expositions consacrées à Gervais Jassaud, Anne Slacik, Jacques Clauzel, Patrice Pouperon, Joël Leick, Michel Roncerel ainsi qu'aux éditions Unes.
  5. http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid21640/organisation-de-l-i.g.b.-inspection-generale-des-bibliotheques.html Livres hebdo, 21 septembre 2007, n° 0702
  6. Po&sie, Belin, 2004, n° 107 et n° 117-118, 2006.

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Cet article « Benoît Lecoq » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).