Encyclopédie Wikimonde

Alexandre Walare

Aller à : navigation, rechercher

Alexandre Walare, né le 23 avril 1874[1], à Camphin-en-Pévèle est un architecte français.

Biographie

Ancien élève de l'École des beaux-arts de Lille, il collabore avec Léonce Hainez, architecte en chef du département, avant de fonder un cabinet d'architecture à Lille[2].

Réalisations

Cité parmi les grands noms de l'architecture art nouveau dans la région lilloise, aux côtés de Gabriel Pagnerre, Horace Pouillet ou Charles Bourgeois, Alexandre Walare a construit de nombreux bâtiments dont le style est inspiré de celui d'architectes bruxellois, tels Paul Hankar ou Paul Hamesse[3]. Membre de l'Association provinciale des Architectes français, il réalise principalement des maisons individuelles, hôtels, magasins, destinés à une classe moyenne qui, au début du XXe siècle, accède au statut de la bourgeoisie dans l'agglomération lilloise. Parmi les bâtiments publics, il a participé à la construction de l'Institut Pasteur de Lille, d'un Sanatorium et du théâtre Sébastopol et conduit les travaux de réalisation du monument aux morts de Loos[2]. Il est également l'auteur des plans du Bureau des Postes et de l'Hôtel de Ville de Faches-Thumesnil (1932)[4].

Références

  1. Département du Nord - Procès-Verbaux des délibérations du Conseil Général - Session d'août 1885, août 1885.
  2. 2,0 et 2,1 Walare Alexandre - Architecte sur le site Les monuments aux morts
  3. François Loyer, Lille 1900: Art Nouveau et classes moyennes, in Les Pays-Bas Français, Jaargang, 1987, p. 58-64
  4. Hôtel des postes sur En ce temps là, Faches-Thumesnil

Bibliographie

  • Dictionnaire biographique illustré du Nord, Paris, Flammarion, 1908, p. 1081-1802

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).