Encyclopédie Wikimonde

Antoine Maurice (homme politique)

Aller à : navigation, rechercher

Antoine Maurice
Illustration.
Antoine Maurice en 2012.
Fonctions
Conseiller municipal de Toulouse
En fonction depuis le
(13 ans, 1 mois et 20 jours)
Élection 16 mars 2008
Réélection 30 mars 2014
28 juin 2020
Maire Pierre Cohen
Jean-Luc Moudenc
Groupe politique Toulouse avance ! (2008-2014)
Toulouse Vert demain (2014-2020)
Archipel citoyen (depuis 2020)
Conseiller communautaire de Toulouse Métropole
En fonction depuis le
(13 ans et 1 mois)
Élection 11 avril 2008
Réélection 24 avril 2014
16 juillet 2020
Président Pierre Cohen
Jean-Luc Moudenc
Vice-président de Toulouse Métropole
en charge de l'économie sociale et solidaire

(6 ans et 13 jours)
Élection 11 avril 2008
Président Pierre Cohen
Biographie
Date de naissance (39 ans)
Lieu de naissance Toulouse (France)
Nationalité Française
Parti politique Les Verts (1999-2010)
Europe Écologie Les Verts (depuis 2010)
Diplômé de Université Toulouse-I-Capitole
Profession Juriste
Directeur d'associations

Antoine Maurice, né le le à Toulouse, est un juriste et homme politique français. Membre de Europe Écologie Les Verts, il est conseiller municipal à Toulouse depuis 2008.

Biographie

Origines, formation et carrière professionnelle

Antoine Maurice passe son enfance et son adolescence à l’Isle-Jourdain dans le Gers[1]. Petit-fils de paysans, il revendique cet héritage comme constitutif de ses engagements politiques futurs[2],[3]. Il est titulaire d'une maîtrise en droit social et d'un DESS en gestion du personnel obtenus à l’université Toulouse-I-Capitole. Il commence sa carrière professionnelle comme juriste au sein d’une mutuelle. Par la suite, il devient responsable de plusieurs associations en lien avec l'écologie, en premier lieu comme directeur du développement de Périscope, association décrite comme un « cluster de l’économie sociale et solidaire » situé à Ramonville-Saint-Agne[4] puis comme directeur de Humus et associés, association de compostage de proximité[5].

Vie personnelle

Antoine Maurice revendique publiquement son homosexualité[6].

Parcours politique

Engagé dès ses 18 ans au sein du parti Les Verts, qui deviendra Europe Écologie Les Verts en 2010, il fait remonter sa sensibilité politique à l'enfance et notamment à l'influence de son grand père paysan et à celle d'une institutrice écologiste[3].

Membre de la liste Union de la Gauche aux élections municipales à Toulouse en 2008

Antoine Maurice est élu une première fois au moment des élections municipales de 2008 à Toulouse sur la liste d’union de la gauche menée par Pierre Cohen[7]. Conseiller municipal et métropolitain, il est déglué la sensibilisation et à l'éducation à l’environnement au sein du conseil municipal de Toulouse ainsi que vice-président en charge de l'Économie Sociale et Solidaire et président de la commission « Environnement et Développement Durable » de Toulouse Métropole.

Tête de liste aux élections municipales à Toulouse en 2014

Suite à ce mandat, il se présente aux élections municipales de 2014 à Toulouse, menant une liste EÉLV face au maire sortant[8]. Il obtient 6,99 % des voix au premier tour[9]. Ce score ne lui permet pas de se maintenir au second tour mais de fusionner avec la liste du maire sortant. Au second tour, la liste menée par Pierre Cohen est battue face à celle menée par Jean-Luc Moudenc qui redevient maire de Toulouse pour la seconde fois. Antoine Maurice devient alors élu d’opposition.

Élections municipales à Toulouse en 2020

En 2017 à Toulouse, il est l’un des créateurs du mouvement citoyen d’inspiration municipaliste, Archipel Citoyen[10].

Un large arc de partis de la gauche française et régionale rejoint ce mouvement[11]. En novembre 2019, au terme d’un processus d’évaluation interne, Antoine Maurice est désigné tête de liste du mouvement Archipel Citoyen pour les élections municipales de 2020 à Toulouse. Il réalise au premier tour le 15 mars 2020 un score de 27,56 % le mettant en position de challenger sérieux face maire sortant Jean-Luc Moudenc[12],[13].

La campagne des élections municipales en France en 2020 s’arrête brutalement au moment du confinement de 2020 en France décidé par le gouvernement pour faire face à la pandémie de Covid-19. Avant le second tour, des membres de la liste portée par Nadia Pellefigue membre du Parti socialiste rejoignent la liste d'Antoine Maurice, sans cette dernière qui n'apporte qu'un soutien formel au candidat écologiste[14]. Au moment de la reprise de la campagne pour le second tour de l’élection, plusieurs sondages donnent Antoine Maurice gagnant face à Jean-Luc Moudenc[15],[16]. La fin de campagne dans la capitale occitane est marquée par des tensions entre les colistiers. En effet, un message à caractère homophobe d'un collaborateur du maire sortant visant directement Antoine Maurice fut publié sur Facebook. Cette publication fut largement condamnée par la classe politique toulousaine[17],[18]. Maurice est finalement battu le 28 juin 2020 dans un contexte où les écologistes remportent plusieurs villes importantes en France[19].

Antoine Maurice siège à nouveau dans l’opposition à Toulouse et à la métropole à partir de juillet 2020[20]. Il est président du groupe Archipel citoyen au conseil municipal[21].

Élections régionales en Occitanie en 2021

Antoine Maurice est désigné dès la fin octobre 2020 comme tête de liste d'Europe Écologie Les Verts aux Élections régionales en Occitanie de 2021. Son premier acte de campagne a lieu à L'Isle-Jourdain[22],[23].

Ce début de campagne est marqué par des contestations interne à son parti[24]. En février 2020, trois élues régionales EÉLV issues de l'ex-région Languedoc-Roussillon ont annoncé leur retrait de la campagne d'Antoine Maurice pour rejoindre la liste de Carole Delga dans le but affiché de l'union de la gauche dès le lancement de la plateforme citoyenne programmatique de cette dernière, « Occitanie en commun ». Parmis elles, Aurélie Génolher, tête de liste alors désignée par les militants EÉLV pour le département du Gard ainsi que Agnès Langevine, vice-présidente de la région Occitanie à la transition écologique et candidate aux élections municipales de 2020 à Perpignan, ayant été suspendue par les instances du parti après n'avoir souhaité soutenir publiquement la candidature d'Antoine Maurice.[25],[26],[27].

Il présente les 72 premiers colistiers le 26 mars 2021[28]. La semaine suivante, il reçoit le soutien du maire de Grenoble, Éric Piolle[29].

Synthèse des résultats électoraux

Élections municipales

Les résultats ci-dessous concernent uniquement les élections où il est tête de liste.

Année Parti Commune 1er tour 2d tour Sièges obtenus
% Rang % Rang CM TM
[9] EÉLV Toulouse 6,99 4e 47,94[alpha 1] 2e
3 / 69
3 / 67
[30] 27,56 2e 48,01
16 / 69
16 / 67

Notes et références

Notes

  1. Entre les deux tours, sa liste s'allie avec celle du Parti socialiste (PS) conduite par Pierre Cohen. Les résultats en terme de sièges obtenus présentent les élus provenant de la liste originelle conduite par Maurice au premier tour au sein de la coalition menée par Cohen ayant remporté seize sièges au conseil municipal ainsi qu'à Toulouse Métropole.

Références

  1. « PORTRAIT. Municipales à Toulouse : qui est Antoine Maurice le candidat battu d'Archipel citoyen », sur France 3 Occitanie (consulté le 30 septembre 2020)
  2. « Régionales en Occitanie. Antoine Maurice : "Je suis candidat pour porter la voix des écologistes" », sur actu.fr (consulté le 30 septembre 2020)
  3. 3,0 et 3,1 « Antoine Maurice : Le rival vert », sur Boudu, (consulté le 30 septembre 2020)
  4. Aurélie de Varax, « Coup d'envoi pour le Périscope, le cluster de l'économie sociale et solidaire du Sud-Est toulousain », sur ToulÉco, (consulté le 30 septembre 2020)
  5. « L’équipe | Humus & Associés » (consulté le 30 septembre 2020)
  6. « Antoine Maurice, candidat à Toulouse : "J'assume complètement mon homosexualité" », sur TÊTU, (consulté le 1er octobre 2020)
  7. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections municipales 2008 », sur https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__municipales_2008 (consulté le 30 septembre 2020)
  8. « Municipales 2014 : les Verts présentent leur liste à Toulouse », sur France Bleu, (consulté le 30 septembre 2020)
  9. 9,0 et 9,1 Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections municipales et communautaires 2014 », sur https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014 (consulté le 30 septembre 2020)
  10. « Archipel Citoyen - La liste citoyenne écologiste, sociale et démocratique », sur Archipel Citoyen (consulté le 30 septembre 2020)
  11. Xavier Lalu, « A Toulouse, la liste Archipel Citoyen à l’épreuve de l'union de la gauche », sur Libération.fr, (consulté le 30 septembre 2020)
  12. Stéphane Thépot, « A Toulouse, la gauche pourrait faire vaciller Moudenc », sur Libération.fr, (consulté le 30 septembre 2020)
  13. « « Je ne suis pas le perdreau de l’année » : Antoine Maurice, le candidat écolo qui peut faire passer Toulouse au vert », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 30 septembre 2020)
  14. « A Toulouse, alliance difficile des gauches avant le second tour des municipales », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 30 septembre 2020)
  15. « Municipales à Toulouse. Un troisième sondage donne Antoine Maurice vainqueur, mais l'écart se réduit », sur actu.fr (consulté le 30 septembre 2020)
  16. « Selon un sondage, Antoine Maurice gagnerait d’une courte tête à Toulouse », sur www.20minutes.fr (consulté le 30 septembre 2020)
  17. « Municipales à Toulouse : un employé du groupe de la majorité municipale mis a pied après des insultes homophobes contre Antoine Maurice », sur ladepeche.fr (consulté le 30 septembre 2020)
  18. « À Toulouse, la campagne municipale se clôt sur une affaire d'homophobie », sur TÊTU, (consulté le 30 septembre 2020)
  19. Stéphane Thépot, « A Toulouse, pas de «vague verte» dans la ville rose », sur Libération.fr, (consulté le 30 septembre 2020)
  20. https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/portrait-municipales-toulouse-qui-est-antoine-maurice-candidat-battu-archipel-citoyen-1847662.html
  21. https://www.lejournaltoulousain.fr/politique/antoine-maurice-toulosue-municipales-82759/
  22. « Régionales en Occitanie. Feu vert pour Antoine Maurice, qui sera bien tête de liste des écologistes », sur actu.fr (consulté le 24 octobre 2020)
  23. https://www.ladepeche.fr/2020/10/24/cest-aux-autres-a-se-positionner-sur-notre-projet-9160099.php
  24. https://www.lepoint.fr/villes/toulouse-temps-agite-sur-l-archipel-23-09-2020-2393184_27.php
  25. « Les Verts suspendent leur vice-présidente régionale en charge de la transition écologique », sur Mediacités,
  26. « Occitanie : Pour les régionales, EELV part plus que jamais divisé », sur Le Mouvement, (consulté le 31 janvier 2021)
  27. « Élections régionales en Occitanie : 3 élues écolos quittent la campagne EELV », sur lindependant.fr (consulté le 31 janvier 2021)
  28. https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/l-occitanie-naturellement-antoine-maurice-presente-ses-premiers-co-listiers-pour-les-elections-regionales-2021-2018020.html
  29. https://lopinion.com/articles/politique/8452_regionales-antoine-maurice-recoit-le-soutien-d-eric-piolle.html
  30. « Résultats des élections municipales et communautaires 2020 - Toulouse » (https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__municipales-2020/(path)/municipales-2020/031/031555.html), sur interieur.gouv.fr

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).